Nouvelles recettes

Recette de Pappardelle à l'agneau braisé et aux artichauts

Recette de Pappardelle à l'agneau braisé et aux artichauts


  • Recettes
  • Type de plat
  • Plat d'accompagnement
  • sauce
  • Sauce de viande

En Italie, l'agneau braisé dans une sauce à base de tomates est parfait pour les pâtes larges, comme les pappardelles ou les tagliatelles. Ajoutez des artichauts frais et ce plat atteint la perfection ! Il n'est pas surprenant que ce soit un favori pour tant de familles italiennes à Pâques.


Washington, États-Unis

1 personne a fait ceci

IngrédientsPortions : 5

  • Pour l'agneau braisé
  • 3 cuillères à soupe d'huile d'olive extra vierge
  • 1 petit oignon, haché finement
  • 1 carotte, hachée finement
  • 1 branche de céleri, hachée finement
  • 300g d'agneau en dés
  • 1 brin de feuilles de romarin
  • 1 feuille de laurier
  • sel et poivre au goût
  • 120 ml de vin rouge
  • 400g de passata de tomates
  • Pour les artichauts
  • 4 artichauts frais
  • petit bouquet de persil
  • 1 citron, coupé en deux
  • 1 gousse d'ail, légèrement écrasée
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive extra vierge
  • 120 ml de vin blanc
  • 1 à 2 cuillères à soupe d'eau
  • sel et poivre au goût
  • Servir
  • 350g de pâtes pappardelles ou tagliatelles
  • 4 cuillères à soupe de fromage Pecorino râpé, ou au goût

MéthodePréparation :20min ›Cuisine :2h ›Prêt en :2h20min

    Pour l'agneau braisé :

  1. Faites chauffer 3 cuillères à soupe d'huile dans une grande poêle à feu moyen : ajoutez l'oignon haché, la carotte et le céleri. Cuire quelques minutes ou jusqu'à ce que les légumes aient ramolli. Ajouter la viande d'agneau, le romarin, la feuille de laurier et le sel. Augmenter le feu et cuire, en remuant souvent, jusqu'à ce que l'agneau soit doré de tous les côtés, environ 10 minutes.
  2. Verser le vin rouge et laisser mijoter jusqu'à évaporation de l'alcool. Ajouter la passata aux tomates; porter à ébullition; réduire le feu, couvrir et cuire pendant 1 1/2 à 2 heures, ou jusqu'à ce que l'agneau soit assez tendre pour être déchiré avec une fourchette.
  3. Pour les artichauts :

  4. Placer les artichauts frais dans un bol; couvrir d'eau froide. Ajouter le citron et laisser tremper pendant 30 minutes. Égoutter et trancher finement les artichauts.
  5. Séparer les feuilles de persil des tiges; réserver les feuilles pour plus tard. Chauffer 1 cuillère à soupe d'huile dans une grande poêle à feu moyen-doux; ajouter les tiges de persil et la gousse d'ail; cuire une minute en prenant soin de ne pas brûler l'ail. Ajouter les artichauts tranchés en remuant pour les enrober d'huile. Assaisonnez avec du sel. Verser le vin blanc; augmenter le feu et laisser mijoter jusqu'à ce que l'alcool s'évapore.
  6. Réduire le feu à moyen et cuire les artichauts jusqu'à ce qu'ils soient tendres, environ 10 à 15 minutes. Ajoutez quelques cuillères à soupe d'eau si elles deviennent trop sèches. Retirer la gousse d'ail et incorporer les feuilles de persil hachées. Incorporer les artichauts à la sauce d'agneau, en retirant la feuille de laurier si désiré.
  7. Servir:

  8. Cuire les pâtes selon les instructions du paquet jusqu'à ce qu'elles soient « al dente ». Égoutter, transférer dans un bol et mélanger avec la sauce à l'agneau et aux artichauts. Apportez à la table et servez avec du pecorino râpé.

Vu récemment

Avis et notesNote globale moyenne :(0)

Avis en anglais (0)


Pappardelle au ragoût d'agneau

Je suis de retour ! C'est le vendredi avant qu'A Common Table ne s'aventure dans le monde, donc (1) le dernier vendredi pour précommander, si vous voulez, et (2) le premier vendredi d'un tonne des cadeaux de certaines de mes choses les plus préférées dans le livre au cours des deux prochains mois ! D'ici décembre, je partagerai une recette du livre de cuisine et un cadeau tous les vendredis ici et sur Instagram, et vous aurez une semaine pour participer avant l'annonce du gagnant, ainsi qu'un nouveau cadeau.

Si écrire ce livre n'était pas déjà assez spécial, s'associer avec certains des fabricants et des marques que je chéris le plus dans ma cuisine chaque jour l'a rendu encore plus. Colleen Hennessey est l'une de celles dont je me souviens très bien la première fois que j'ai vu ses bols dans les beaux livres de Tara et Heidi et sur l'Instagram de Tara, et j'ai eu la chance de rencontrer Colleen et sa femme Adele dans leur maison ensoleillée à Silver Lake. avant de déménager dans la belle Mendocino l'année dernière (après quoi j'ai ramené à la maison environ deux fois plus de bols que j'avais l'intention d'acheter). Les bols sont super frappants, avec des taches et de grandes bandes uniques de blanc ou de bronzage sur leur ventre comme des chats heureux, mais peut-être encore plus important, ils sont robustes et fonctionnels, ils peuvent aller au lave-vaisselle et sont peu profonds mais ont toujours un belle jante solide qui les rend parfaits pour tout, des pâtes à la soupe en passant par le bibimbap. Et elle a fait quatre d'entre eux, d'un petit bébé de 3,5 pouces à un grand de 11 pouces pour le service, à vous offrir !

Un peu sur le plat dans les beaux bols–ce ragoût a été inspiré par l'incroyable ragoût d'épaule de porc dans Dîner : Une histoire d'amour par Jenny Rosenstrach et Andy Ward. C'est plus époustouflant que n'importe quelle recette si simple et si facile à utiliser. Dans ma petite tournure, j'ai remplacé le porc par de l'agneau pour un goût terreux et j'ai ajouté des légumes verts copieux pour la texture, mais l'élégante simplicité de leur recette demeure : combinez les morceaux de viande avec des aromates, des tomates et une bonne gorgée de vin, pop it dans le four et s'éloigner. Trois heures plus tard, ce que vous obtenez est profondément savoureux et tendre, tombant de l'os et prêt à être mélangé dans une sauce magnifiquement riche. Je l'aime mieux sur des pappardelles aux œufs jaune vif et rebondissantes, mais cela fonctionne bien avec toutes les pâtes robustes de votre choix.

Rendez-vous sur mon Instagram pour participer au concours ! Le concours se termine le vendredi 26 octobre à minuit.


Le ragoût d'agneau salé n'est pas une marque de sauce

Ne laissez pas le nom de la recette vous embrouiller. Il ne s'agit pas de courir au magasin et de prendre une bouteille de sauce de marque sur les étagères. Ragu est italien pour la sauce à la viande cuite dans la pâte de tomate.

Bien sûr, à ce stade, vous pensez probablement à la sauce à spaghetti. Tout à fait normal car lorsque la plupart des gens pensent à une sauce à la viande à base de tomates, ils imaginent une sauce à spaghetti avec du bœuf haché. Si vous voulez devenir technique et italien à ce sujet, ce genre de sauce s'appelle "ragù alla bolognaise".


Ce n'est pas une diva comme griller. Au lieu de cela, le braisage est une méthode de cuisson discrète et à basse température, qui remporte la course à la cuisson profonde à chaque fois. Élevez votre QI culinaire en maîtrisant cette technique simple qui commence par un brunissement rapide et un déglaçage à la poêle. Vous pouvez également passer directement au mode simple de préparation des aliments avec quelques-unes de nos recettes alléchantes mais alléchantes. Facile à faire avec notre délicieuse collection de recettes de braisage, qui commence par le poulet braisé à l'espagnole incroyablement délicieux présenté ici.

Qu'est-ce que le braisage ? Dans sa forme la plus vraie, le braisage est un beau mariage d'opposés : une saisie rapide à haute température rencontre un mijotage doux et doux dans un liquide, de sorte que votre ingrédient vedette se termine toujours tendre et imprégné de saveur. C'est aussi un mariage de convenance, puisque toute l'affaire se passe dans une seule casserole ou poêle. Maintenant, plongeons dans les subtilités de cette union. Le braisage commence par une saisie : Les principales protéines ou légumes sont dorés dans une poêle chaude avec un peu de matière grasse, comme de l'huile d'olive. La viande développe une croûte dorée et profonde, les sucres des légumes caramélisent. Une fois les ingrédients saisis retirés de la poêle, l'étape suivante est un sauté. Des aromates comme des herbes, des épices et des légumes sont ajoutés à la poêle et cuits dans les jus de cuisson. Ensuite, vous déglacerez la poêle en ajoutant du liquide tel que du bouillon ou du vin pour détacher et dissoudre les morceaux riches et savoureux, appelés "fond" dans la cuisine française. La quatrième étape est un mijotage : le héros saisi revient dans la casserole et suffisamment de liquide est ajouté pour le submerger en partie. Le plat continue de cuire, partiellement couvert, au four ou sur la cuisinière. Enfin, l'élément principal est retiré et le liquide est cuit en une sauce riche et concentrée. De la crème, des œufs tempérés ou de la farine peuvent être utilisés pour épaissir la sauce. Ensuite, les éléments sont combinés pour servir.

Le processus est assez simple, mais il donne des résultats savoureux et complexes sans nécessiter une tonne d'effort de la part du chef. De plus, cette méthode de cuisson est un moyen fantastique de transformer des morceaux de viande encore plus durs en les bouchées les plus tendres que vous puissiez souhaiter, mais c'est aussi un excellent moyen de cuisiner des légumes. Autrement dit, c'est une technique gagnant-gagnant. Si vous êtes prêt à vous lancer dans votre propre voyage de braisage, ces recettes, sélectionnées par nos éditeurs culinaires comme leurs préférées de tous les temps, devraient faire l'affaire.


Recette d'agneau aux artichauts

Une sauce crémeuse au citron est la finition parfaite pour cette combinaison grecque classique d'agneau mijoté et d'artichauts. La recette utilise des cœurs d'artichauts en conserve, donc pas besoin d'attendre que les artichauts soient de saison. La mijoteuse garantit l'agneau le plus tendre que vous ayez jamais goûté. Opa !

L'auteur dit : “C'est ma version d'un plat grec classique, de l'agneau cuit avec des artichauts, puis fini avec une sauce avgolemono citronnée. Il est absolument succulent et fait un excellent plat pour la compagnie ou dans le cadre d'un buffet. J'aime le servir avec du couscous ou de l'orzo chaud, des pâtes en forme de riz et un plateau de légumes verts amers cuits à la vapeur, comme du rapini, mélangés à de l'huile d'olive extra vierge et arrosés de jus de citron. –Judith Finlayson

Recette d'agneau aux artichauts

Remarque : Fonctionne mieux dans une grande mijoteuse (au moins 5 pintes)

1 cuillère à soupe (15 ml) d'huile d'olive (environ)
2 livres (1 kg) d'agneau à ragoût paré, coupé en cubes de 1 po (2,5 cm)
3 oignons, hachés finement
4 gousses d'ail, hachées
2 cuillères à thé (10 ml) de zeste de citron râpé
1 cuillère à thé (5 ml) de feuilles de thym séchées, émiettées
1/2 cuillère à thé (2 ml) de sel
1/2 cuillère à thé (2 ml) de grains de poivre noir concassés
1 tasse (250 ml) de bouillon de légumes ou de poulet
2 boîtes (chacune 14 oz/398 ml) de cœurs d'artichauts, égouttés et coupés en deux (environ 3 tasses/750 ml)
2 gros oeufs
1/2 tasse ( 125 ml) de jus de citron fraîchement pressé (environ) (1 citron)
1/2 tasse (125 ml) d'aneth frais haché finement
Sel (facultatif
Poivre noir fraîchement moulu, facultatif

Dans une poêle, chauffer l'huile à feu moyen-vif pendant 30 secondes. Ajouter l'agneau, par lots, et cuire, en remuant, en ajoutant plus d'huile si nécessaire, jusqu'à ce qu'il soit doré, environ 4 minutes par lot. À l'aide d'une écumoire, transférer dans la casserole en grès de la mijoteuse.

Réduire le feu à moyen. Ajouter les oignons dans la poêle et cuire, en remuant, jusqu'à ce qu'ils ramollissent, environ 3 minutes. Ajouter l'ail, le zeste de citron, le thym, le sel et les grains de poivre et cuire, en remuant, pendant 1 minute. Ajouter le bouillon et porter à ébullition.

Transférer dans la casserole en grès de la mijoteuse. Incorporer les artichauts. Couvrir et cuire à basse température pendant 7 à 8 heures ou à puissance élevée pendant 3 à 4 heures, jusqu'à ce que le mélange bouillonne et que l'agneau soit tendre. Prélever 1 tasse (250 ml) de liquide de cuisson.

Dans un bol, fouetter les œufs et le jus de citron jusqu'à consistance mousseuse. Ajouter graduellement le liquide de cuisson chaud de l'agneau, en fouettant constamment. Verser le mélange dans la mijoteuse et bien mélanger. Incorporer l'aneth. Assaisonnez au goût avec du sel et du poivre, si vous en utilisez, et/ou du jus de citron supplémentaire. Sers immédiatement.

Vous aimerez aussi : Côtelettes de porc au parmesan frites au four

Source de la recette : � Les classiques essentiels de la mijoteuse” de Judith Finlayson (Robert Rose)
Réimprimé avec autorisation expresse.


  • Farfalles 320g/11½oz
  • 8 petits artichauts
  • 2 citrons, jus seulement
  • 6 cuillères à soupe d'huile d'olive extra vierge, plus un supplément pour arroser
  • 8-12 filets d'anchois
  • 2 échalotes bananes, hachées finement
  • 75g/2½oz de câpres
  • 6 cuillères à soupe de vin blanc
  • sel de mer et poivre noir fraîchement moulu
  • poignée de persil frais finement haché
  • parmesan râpé (ou pecorino), pour servir

Portez une grande casserole d'eau salée à ébullition et faites cuire les pâtes jusqu'à ce qu'elles soient al dente – vérifiez les instructions du paquet pour le temps de cuisson.

Pendant ce temps, nettoyez les artichauts en enlevant toutes les feuilles jusqu'au cœur. Couper en deux et retirer le choke poilu. Préparez un bol d'eau et versez-y le jus de citron. Coupez finement les cœurs et placez-les dans le bol d'eau jusqu'à ce que vous soyez prêt à l'utiliser.

Faites chauffer l'huile d'olive dans une poêle, ajoutez les anchois et faites-les revenir à feu moyen-vif pendant environ 2 à 3 minutes, ou jusqu'à ce qu'ils soient croustillants. Ajouter les échalotes et faire revenir encore une minute. Égoutter les artichauts et les ajouter à la poêle, puis faire sauter pendant environ 2 minutes jusqu'à ce qu'ils ramollissent, mais pas pâteux. Ajouter les câpres, puis ajouter le vin blanc et laisser mijoter pour en laisser une partie s'évaporer. Assaisonnez avec du sel et du poivre.

Égoutter les pâtes en réservant un peu d'eau de cuisson. Ajouter les pâtes à la sauce dans la poêle avec un peu de l'eau de cuisson réservée et bien mélanger pour combiner. Incorporer le persil haché.

Retirer du feu, arroser d'un peu d'huile extra vierge et servir avec du parmesan râpé.


Résumé de la recette

  • 4 côtelettes d'agneau (1/2 pouce d'épaisseur chacune)
  • Gros sel et poivre fraîchement moulu
  • 1 ou 2 cuillères à soupe d'huile d'olive extra vierge
  • 1 oignon moyen, coupé en deux sur la largeur et coupé en tranches de 1/4 po d'épaisseur
  • 4 cœurs d'artichauts (emballés dans l'eau, à partir d'une boîte de 14 onces), rincés, égouttés et coupés chacun en 6 quartiers
  • 1/4 tasse de vin blanc fruité, comme un Sauvignon Blanc de Nouvelle-Zélande Marlborough Valley
  • 1 tasse de bouillon de poulet maison ou du commerce à faible teneur en sodium
  • 1/2 tasse de tomates cerises, coupées en deux
  • 1/2 tasse d'olives Kalamata dénoyautées, coupées en deux
  • 1 cuillère à soupe de lanières de zeste de citron

Rincez les côtelettes en les essuyant. Assaisonnez avec du sel et du poivre. Chauffer 1 cuillère à soupe d'huile dans une grande poêle à feu moyen-élevé jusqu'à ce qu'elle soit chaude mais non fumante. Cuire l'agneau en deux lots, en le retournant une fois, de 4 à 5 minutes de chaque côté pour une cuisson mi-saignante. Transférer dans une assiette recouverte de papier d'aluminium sans serrer.

Ajouter l'oignon et les cœurs d'artichauts dans la même poêle (ajouter 1 cuillère à soupe d'huile si la poêle est sèche). Cuire à feu moyen jusqu'à ce qu'ils soient ramollis et dorés (ne pas brunir), 3 à 5 minutes. Ajouter le vin et cuire jusqu'à ce que presque tout le liquide se soit évaporé, environ 3 minutes. Ajouter le bouillon et les tomates couvrir, et cuire 3 minutes. Découvrir et cuire jusqu'à ce que la sauce réduise de moitié, 3 à 5 minutes. Incorporer les olives et le zeste. Assaisonnez avec du sel et du poivre.


Résumé de la recette

  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 1 cuillère à soupe de piment rouge broyé
  • Sel casher
  • 2 jarrets d'agneau charnus (environ 1 livre chacun)
  • 1/4 tasse d'huile d'olive extra vierge
  • 1 oignon, haché finement
  • 1 carotte, hachée finement
  • 1 côte de céleri, hachée finement
  • 2 tasses de bouillon de poulet faible en sodium
  • 1 tasse de vin rouge sec
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de vin rouge
  • 2 cuillères à café Sriracha ou sauce piquante
  • 1 aubergine moyenne (environ 1 livre), pelée et coupée en morceaux de 1 pouce
  • 1/4 tasse de crème sure
  • 1/4 tasse de ciboulette ciselée
  • 2 cuillères à soupe d'estragon haché
  • 1 cuillère à soupe d'origan haché
  • 1/2 tasse de panko (mie de pain japonais)
  • 1 livre de pappardelles séchées

Mettez le sucre, le poivron rouge broyé et 2 cuillères à soupe de sel dans un grand sac en plastique refermable et secouez pour combiner. Ajouter les jarrets d'agneau. Fermez le sac et secouez pour enrober uniformément les jarrets. Réfrigérer pendant 4 heures ou toute la nuit.

Préchauffer le four à 325°. Rincez les jarrets d'agneau et essuyez-les. Dans une cocotte moyenne en fonte émaillée, chauffer 1 cuillère à soupe d'huile d'olive. Ajouter les jarrets d'agneau et cuire à feu modérément élevé, en les retournant de temps en temps, jusqu'à ce qu'ils soient entièrement dorés, environ 10 minutes. Ajouter l'oignon, la carotte, le céleri, le bouillon, le vin, le vinaigre et la Sriracha et porter à ébullition. Couvrir la cocotte et faire braiser les jarrets au four pendant environ 2 heures et 15 minutes, jusqu'à ce que la viande soit très tendre.

Retirer l'agneau de la casserole et laisser refroidir légèrement. Retirez la viande des os et effilochez-la grossièrement. Filtrer le liquide dans un bol résistant à la chaleur et retirer le gras de la surface. Remettre le liquide dans la casserole et faire bouillir jusqu'à réduction à 1 tasse, environ 15 minutes.

Dans une très grande poêle, chauffer 2 cuillères à soupe d'huile. Ajouter les aubergines, assaisonner de sel et cuire à feu vif, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce qu'elles soient tendres et dorées, environ 8 minutes. Ajouter l'agneau, le jus de cuisson réduit et la crème sure. Incorporer les herbes. Couvrir et garder au chaud.

Dans une petite poêle, chauffer la 1 cuillère à soupe d'huile restante. Ajouter le panko et cuire à feu modéré, en remuant, jusqu'à ce qu'ils soient dorés.

Dans une grande casserole d'eau bouillante salée, cuire les pâtes presque al dente. Égoutter les pâtes et les ajouter au ragù. Cuire à feu modéré, en remuant jusqu'à ce qu'il soit enrobé de sauce. Servir les pâtes dans des bols peu profonds, saupoudrées de panko.


Artichauts braisés à la romaine (Carciofi alla romana)

C'est un classique contorno (accompagnement) de Rome, qui se marie bien avec n'importe quel repas mais particulièrement avec les plats principaux de viande grillée comme les côtelettes d'agneau. Il est traditionnellement fait avec mentuccie—un type de menthe sauvage avec une saveur ressemblant à un croisement entre la menthe et l'origan ou le persil (nous utiliserons un mélange de menthe et d'origan ou de persil dans cette recette, en supposant que vous n'avez probablement pas accès à mentuccie, ce qui est difficile à trouver dans de nombreux endroits). mentuccie est appelé nepitella en Toscane.

Il est aussi généralement fait avec de gros, ronds et tendres mammole artichauts (également appelés "romanesque"). Ceux-ci sont appelés artichauts "globe" en anglais (voir la page liée pour une photo d'artichauts globe/mammola entiers, non cuits et non coupés). Malheureusement, aux États-Unis et dans de nombreux autres endroits en dehors de la Méditerranée, la variété des artichauts disponibles est beaucoup plus limité, et ils sont généralement vendus lorsqu'ils sont plus vieux et plus durs. En Italie, ils sont parfois si jeunes et tendres qu'ils peuvent être consommés crus. Essayez donc de trouver des artichauts plus jeunes et plus tendres (un marché fermier serait un bon pari).


Mettre la farine dans un petit bol et assaisonner de sel et de poivre. Frotter la farine assaisonnée sur tout l'agneau. Faire chauffer la moitié de l'huile dans une grande poêle antiadhésive à feu vif. Cuire l'agneau 5 minutes de chaque côté jusqu'à ce qu'il soit doré.

Pendant ce temps, chauffer le reste de l'huile dans une grande casserole en fonte ou à fond épais à feu moyen-vif. Ajouter l'oignon, le céleri, la carotte et l'ail et cuire, en remuant, à feu moyen pendant 5 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient tendres.

Ajouter le romarin, le vin, le bouillon, le sugo et le Worcestershire. Remuer pour combiner. Remettre l'agneau dans la casserole en s'assurant qu'il est recouvert de sauce. Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 2 heures et demie, en remuant 3 fois pendant la cuisson pour s'assurer que la sauce ne colle pas. Cuire jusqu'à ce que la viande se détache facilement de l'os et que la sauce soit épaisse.

Retirer la casserole du feu. À l'aide de pinces, transférer l'agneau dans un grand bol. À l'aide de deux fourchettes, réduire la viande en lanières épaisses. Jetez les gros morceaux de graisse. Remettre la viande dans la marmite et jeter les os.

Assaisonner et remuer pour combiner. (Ajoutez du bouillon supplémentaire ou de l'eau pour diluer la sauce si elle est trop épaisse.) Faites chauffer à feu doux 5 minutes ou jusqu'à ce qu'elle soit chaude. Cuire les pâtes dans l'eau bouillante jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Égoutter et ajouter dans la casserole. Mélanger légèrement pour enrober de sauce. Servir avec du parmesan.


Voir la vidéo: Recette: filet mignon de veau aux morilles et légumes printaniers - Météo à la carte