Nouvelles recettes

Ferretti Yachts annonce une nouvelle rénovation de sa gamme de navires de moins de 70 pieds

Ferretti Yachts annonce une nouvelle rénovation de sa gamme de navires de moins de 70 pieds


Ferretti Yachts s'est lancé dans un nouveau projet qui rénovera sa gamme de navires de moins de 70 pieds de long, avec sa première offre appelée le 650. Le projet devrait faire ses débuts lors des salons nautiques à venir cet automne, avec le premier bateau s'inspirant de leur yacht de luxe 620 le plus vendu - particulièrement visible dans la ligne de flottaison et la disposition.

event_location=###contact_name=###contact_phone=###contact_email=

À 64,6 pieds de long, l'extérieur montre son flybridge aérodynamique et ses éléments en fibre de verre qui "coupent le profil du vitrage de la superstructure". Des fenêtres peuvent être vues dans les trois cabines sous le pont (le capitaine, l'invité et le VIP), qui laissent apparemment entrer plus de lumière que leurs navires précédents. La station pilote a reçu un nouveau look, résultant en quelque chose que la marque espère être un peu plus sophistiqué et élégant. La zone arrière a été conçue pour faciliter le stockage et le lancement de l'annexe, avec un ascenseur créé qui est capable de l'abaisser dans l'eau, même les annexes de plus de neuf pieds de longueur. L'ajout de l'ascenseur est particulièrement important car avant le 650, seuls les modèles Ferretti de plus de 70 pieds voyaient cette fonctionnalité.

Tous les modèles de la nouvelle gamme auront des aménagements alternatifs sur le bain de soleil (qui existe également dans la version à toit rigide) et à l'intérieur du bateau, vous offrant plusieurs options. Le cockpit est accessible depuis la plateforme de baignade, par les côtés bâbord et tribord, via des marches intégrées dans la coque. Si vous le souhaitez, Ferretti peut même installer une passerelle électro-hydraulique à tribord. Une porte vitrée trouvée dans le salon mène à l'intérieur, qui est décoré pour être fonctionnel et élégant. Si vous optez pour la version standard, la cuisine est ouverte et vous permet de l'utiliser comme un salon, donnant droit à la salle à manger et au salon. Bien entendu, vous pouvez également faire fermer la cuisine avec des pavois.

Le pont inférieur est l'endroit où vous trouverez les trois cabines doubles et trois toilettes séparées, toutes promettant d'être incroyablement silencieuses grâce à l'isolation phonique. Les quartiers du propriétaire comprennent la cabine, une tête pleine derrière le lit, un dressing, un meuble-lavabo et un canapé. La cabine invités dispose de lits jumeaux et la cabine double VIP dispose d'une salle de bain privée et d'une douche. Il existe une disposition différente qui amène la cuisine au pont inférieur où se trouve la cabine d'invités tribord et met un grand coin repas à la place de la cuisine, destiné à apporter un plus grand aspect divertissant au yacht de luxe.

On ne sait pas encore combien le FY650 vous coûtera, mais nous pensons que les prix seront publiés une fois que nous nous rapprocherons de ces salons nautiques d'automne.


Ferretti Yachts annonce une nouvelle rénovation de sa gamme de navires de moins de 70 pieds - Recettes

photo du mois - Couach premier 5000 coque retiré de sa forme

Rapports du Groupe Beneteau Exceptionnel 2008

Le groupe français de nautisme et de maisons mobiles Beneteau a fait état d'une année 2008 « remarquable » jusqu'à présent, avec des ventes qui devraient atteindre les objectifs fixés avant le début de la crise financière mondiale. Le groupe s'attend à ce que les ventes pour l'exercice 2007/08 atteignent &# 83641 087 millions, soit une croissance de 8 % à données comparables. Beneteau affirme que les résultats escomptés représentent le succès de sa « stratégie dynamique dans le secteur de la plaisance ». Le groupe attribue sa croissance à trois stratégies principales : 20 nouveaux modèles de voiliers et de moteurs par an, des coûts réduits grâce à une production en grand volume et le ciblage de nouveaux marchés tels que l'Inde et la Chine. Les plans futurs incluent l'augmentation de l'offre du groupe de modèles Fly et Express pour couvrir des longueurs de 15m-25m (49ft-82ft). Les premières unités arriveront sur le marché d'ici 2010. Hors ventes de l'activité Microcar du groupe, les bateaux ont généré 80 % des ventes 2007/08 de Beneteau, les 20 % restants provenant de mobil-homes. Les voiliers représentent 66% des ventes de bateaux du groupe, les bateaux à moteur générant le reste. Beneteau dispose de 24 sites de production, et 400 points de vente de bateaux dans 40 pays.


Bertram se met au vert

Bertram Yacht, Inc. a annoncé qu'elle avait effectivement éliminé l'utilisation d'acétone de ses procédés de fabrication. Cette mesure est une étape majeure dans la mise en œuvre continue d'initiatives vertes par Bertram et renforce l'engagement de l'entreprise à améliorer les pratiques en matière de santé, de sécurité et d'environnement dans l'usine de fabrication. L'acétone est généralement utilisée par de nombreux fabricants de bateaux dans leur processus de production pour le nettoyage de la fibre de verre, des outils et de l'équipement. Bien qu'il s'agisse d'un agent de nettoyage très efficace et que son utilisation soit tout à fait légale, il pose certains problèmes de santé, de sécurité et d'environnement. L'élimination de ce matériau a introduit un grand nombre d'avantages tant pour l'environnement que pour les employés de Bertram Yacht. En plus d'éliminer les déchets dangereux et les polluants atmosphériques générés par l'acétone, le risque d'incendie est largement réduit avec les matériaux alternatifs actuellement utilisés. Les matériaux alternatifs non dangereux et à base d'agrumes maintenant utilisés comme agents de nettoyage sont ininflammables, recyclables et ne possèdent pas les mêmes qualités irritantes que l'acétone. De plus, ces nouveaux matériaux ne libèrent aucune émission toxique dans l'environnement. Outre l'élimination de l'acétone, Bertram a pris d'autres mesures respectueuses de l'environnement. Le principal fabricant de yachts élimine avec succès les matériaux contaminés et fait des progrès dans ses efforts de recyclage. L'entreprise a réduit la quantité de styrène dans la résine et le gelcoat utilisés dans la production et utilise un système spécial de dépoussiérage, qui collecte efficacement les poussières de l'atelier et les filtre dans un conteneur scellé. Ce filtre capte ensuite les poussières très fines et permet d'évacuer un air parfaitement propre vers l'usine. L'usine recycle également une gamme de matériaux, notamment du cuivre, du fil de cuivre, de l'acier, des déchets d'aluminium et des tubes fluorescents et en acier, dans lesquels l'entreprise engage un coût important trois fois par an pour effectuer un recyclage en toute sécurité, récupérer le mercure des tubes et recycler les extrémités métalliques. Ces mesures renforcent le fait que Bertram Yacht s'engage à assurer la sécurité globale et la qualité de la production. Mike Myers, COO et président de Bertram Yacht déclare Afin de continuer à produire le meilleur produit et de rester une force de premier plan dans l'industrie maritime, Bertram reconnaît l'importance de respecter les normes de qualité les plus élevées à tous les niveaux des processus de production. Je m'efforcerai de superviser chaque mesure établie à l'usine de fabrication afin de dépasser les normes actuelles en place.


Prouesse technologique Couach

Grand succès à Couach le 15 juillet dernier : La première coque de 50 mètres déformée. La marque française fait ainsi ses premiers pas dans la construction de son nouveau flagship. La prochaine étape est l'installation de tous les équipements techniques avant l'assemblage de la coque et du pont prévu en octobre, qui sera l'autre étape principale de construction de ce Couach 5000 Fly Mega-Yacht. La construction de cette coque à infusion aux deux tiers est une grande première en Europe pour un yacht de cette taille. En 1970 Couach a déjà construit le premier yacht à Aramat un complexe fibre de verre/Kevlar élaboré en collaboration avec Du Pont de Nemours. Aujourd'hui, son audace avant-gardiste Couach revient sur le devant de la scène avec ce Mega-Yacht né de la technologie d'infusion que le chantier maîtrise depuis plusieurs années maintenant dans la fabrication de pièces de moindre importance. Pour la réalisation de ce 5000 Fly le chantier a conçu une nouvelle carène en V profond et un nouveau tableau arrière qui lui permettront d'atteindre facilement les 30 nœuds. Les tests de coque ont permis d'optimiser la puissance nécessaire pour atteindre les différentes étapes et de minimiser la consommation. Ces tests de coque ont révélé une autonomie de 4200 milles à 12 nœuds, avec une consommation de 170 litres par heure et les qualités hydrodynamiques évidentes qui font la renommée de Couach. L'un de ces points forts sera son rayon de giration très court grâce à ses safrans conçus. Un bâtiment de 4 000 mètres carrés et 18 mètres de haut a été spécialement érigé pour accueillir la coque et l'assemblage de ce Mega-Yacht. La coque est maintenant placée dans la nef centrale, rembourrée sur des berceaux qui l'accompagneront jusqu'au jour où les portes du hangar s'ouvriront pour libérer ce magnifique navire et surveiller sa part pour découvrir de nouveaux horizons. Quant au moule, il a été réajusté en vue de la future coque du deuxième Méga-Yacht de 50 mètres Couach dont la livraison est prévue pour 2010.


Fairline supprime 90 emplois

Lorsque Fairline a lancé son dernier yacht de luxe, le Squadron 55, au salon nautique de Southampton, le directeur général Derek Carter a déclaré que la société avait déjà 35 commandes pour le bateau 𧿘.000. Après le salon, James Robinson de Fairline a déclaré qu'ils avaient vendu avec succès 30 bateaux Fairline pour un montant de 16326 millions de dollars britanniques. Étant donné que l'entreprise a également annoncé son intention de s'étendre en Extrême-Orient et a récemment ouvert une nouvelle usine à Oundle pour fournir une capacité supplémentaire, les travailleurs ont été choqués après avoir appris que 90 emplois, principalement dans l'atelier, devaient aller à la fois à Oundle et les usines de Weldon.


Le triomphe de Ferretti à Cannes

Samedi 13 septembre : le Festival de Cannes de la Plaisance - premier rendez-vous de la saison nautique 2008-2009 a offert une soirée vraiment spéciale aux célébrités, médias et propriétaires du monde entier. Au cours de l'événement de gala, le plan d'eau devant l'hôtel Carlton est devenu le décor d'un défilé des embarcations les plus exclusives actuellement disponibles sur le marché mondial. L'événement a également vu la remise des « World Yachts Trophies 2008 », la septième édition du prix créé par l'organisation Luxmediagroup, un réseau international de publications spécialisées dans le nautisme dont « Yachts France » et « Yachts Italia ». Après un long et minutieux processus de sélection parmi un groupe de yachts « flybridge de moins de 24 mètres » introduits entre juillet 2007 et juillet 2008, un jury d'experts a décerné le « Trophée de la Fonctionnalité 2008 » au Ferretti 592. Les solutions de conception d'avant-garde présentées par le Ferretti 592 inspiré par la synergie bien établie entre le Studio Zuccon International Project et AYT, Ferretti's Advanced Yacht Technology - ont été acclamés par la critique depuis leur présentation au Gênes Yacht Show 2007 et aujourd'hui au Festival de Cannes de la Plaisance di Cannes ils reçu une distinction officielle. L'embarcation de 18,33 mètres propose deux cabines invités avec salle de bains privative, une cabine propriétaire pleine largeur avec fenêtre ouverte sur la mer et une cuisine arrière. Une fenêtre battante crée un seul espace ouvert avec le cockpit et le salon, optimisant le confort et la praticité des espaces à bord. Les concepts derrière l'aménagement extérieur et intérieur ont été particulièrement appréciés par le jury, qui a décerné ce prix en reconnaissance de la combinaison de la forme et de la fonction qui a toujours été une caractéristique fondamentale des yachts Ferretti. La soirée de gala s'est clôturée par la Yachts Parade, mettant en scène les nouveautés exposées au Salon Nautique de Cannes qui participeront à la prochaine édition du trophée.

Ferretti et Mochi en spectacle avec La Perla et Bulgari

Au Festival de Cannes de la Plaisance 2008, les lignes épurées des yachts Ferretti Yachts et Mochi Craft ont créé le décor d'une soirée intitulée « L'Excellence Italienne - Shooting à bord » organisée par le chantier de Forlì en collaboration avec La Perla et Bulgari. Propriétaires, médias et invités internationaux ont participé à un défilé de mode unique où des mannequins élégants portaient les toutes dernières collections "Prêt-à-porter" et "Beachwear" de La Perla, ainsi que de prestigieux bijoux Bulgari, à bord des yachts présents, dont le Ferretti Altura 840 et Dolphin 54 Fly Mochi Craft, pour leurs débuts internationaux à Cannes. Les interprétations libres et imaginatives de la couture La Perla, du style intemporel Bulgari et de l'élégance Ferretti Yachts et Mochi Craft - Cannes ont été une belle occasion pour les ambassadeurs de la qualité et du flair Made in Italy d'illuminer cette soirée nautique !


Grand Banks nomme un nouveau responsable de l'assurance qualité

Grand Banks Yachts a annoncé aujourd'hui la nomination de Matthew Wroblewski en tant que nouveau responsable de l'assurance qualité de la société. Son embauche reflète le fort engagement de Grand Banks à respecter les normes de qualité les plus élevées pour chaque yacht construit et livré aux propriétaires du monde entier. En tant qu'expert certifié Six Sigma Black Belt et Lean Manufacturing, M. Wroblewski s'ajoute à l'expertise de production de pointe de Grand Banks Yachts. Il a également fait ses preuves en tant qu'ancien responsable de l'assurance qualité chez Sea Ray Boats, où il travaille depuis 2003. M. Wroblewski est chargé de s'assurer que tous les nouveaux yachts répondent aux normes rigoureuses de la société en matière de construction, de savoir-faire et de performances. Il ajoutera également son expérience en tant qu'enseignant et praticien de Six Sigma et de la production allégée aux initiatives de croissance et d'efficacité de la production chez Grand Banks Yachts. En plus de son expérience professionnelle, M. Wroblewski est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université du Michigan et a obtenu son baccalauréat ès sciences tout en étudiant la gestion des opérations à l'Université de Miami en Ohio.

Maritimo remporte le White Marlin Open

Il a été salué comme le plus grand tournoi de billfish au monde, mais cette année, le prestigieux White Marlin Open avait une touche typiquement australienne avec CGI Finance, un sponsor majeur de l'événement, faisant campagne avec un Maritimo 550 Convertible. Plus de 300 navires et 1 500 pêcheurs ont participé à l'événement, avec des concurrents pêchant dans Ocean City, dans le Maryland et dans la région de Norfolk, en Virginie, jusqu'aux canyons de Wilmington. Le tournoi a offert plus de 2,2 millions de dollars de prix en argent ! Bien que nommé White Marlin Open, d'autres poissons ont été ciblés, notamment le thon, le wahoo et le marlin bleu. Un pêcheur à la ligne chanceux, Robert Lockwood, du New Jersey, a débarqué le deuxième plus gros poisson bleu jamais pêché, un poisson de 935,5 livres (425 kg). L'équipe de CGI, dirigée par Hervé Bonnet, président et chef de la direction de CGI Finance, s'est très bien comporté, occupant une place au classement pendant quatre des cinq jours du tournoi. Maritimo’s 550 Convertible, qui s'est imposé comme l'une des meilleures armes à feu sur la scène des tournois australiens, s'est comporté comme prévu. L'équipage de CGI a occupé la première place à un moment donné, grâce à un blanc de 71 lb (32 kg) débarqué le jour de l'ouverture. Le makaire blanc parcourait les eaux de l'océan Atlantique et de la mer des Caraïbes, pesant généralement environ 30 kg en moyenne, les femelles étant généralement légèrement plus grosses. CGI Finance agit à titre de principal financier de Maritimo USA et a été un « commanditaire diamant » du tournoi.


Numarine nomme un directeur général et un directeur marketing

Le constructeur de yachts de luxe Numarine, d'Istanbul, en Turquie, a nommé Rob Billington au poste de directeur général et Andre Esposito au poste de directeur des ventes et du marketing. Billington a précédemment travaillé en tant que chef de la production chez Princess Yachts et en tant que responsable de l'ingénierie chez le constructeur automobile Nissan. Esposito a travaillé avec Quick (Italie) et Glomex. Sa dernière affectation était celle de responsable du développement de marché chez Sealine. Fondée en 2002, Numarine construit des yachts de 55 pieds à 102 pieds (17 m à 31 m) de longueur. La société de capital-investissement Abraaj Capital, basée à Dubaï, a récemment acquis une participation de 50 pour cent dans la société.


Pershing Nouvelle campagne AdmCom

Seules les plus grandes idées se réalisent est le titre qui lance la nouvelle campagne Pershing créée par l'agence de communication intégrée AdmCom. Le concept est une continuation naturelle du thème « idée en mouvement » qui a eu tant de succès l'année dernière. Puissance, vitesse, innovation. Une vision qui se concentre sur le nouveau, l'inexploré, l'avenir et le besoin de s'améliorer et de se mettre constamment à l'épreuve. Pershing, c'est tout ça. Car les idées ne deviennent grandes que lorsqu'elles se transforment en actions concrètes et lorsqu'elles prouvent leur éclat en affrontant la réalité. Drapée dans un voile d'argent léger et brillant, la belle déesse “Idea” est un symbole d'énergie pure incarnée dans une forme humaine parfaite et dynamique. La star de la vidéo de l'année dernière est donc de retour, avec encore plus de majesté, pour affronter l'avenir avec confiance et chercher de nouveaux horizons et des moyens de rester en avance sur son temps. Elle évolue dans un environnement liquide indéfini où tout s'écoule à une vitesse plus élevée et où de nouvelles idées et métamorphoses se produisent constamment. L'idée en tant qu'inspiration derrière la philosophie et l'identité de Pershing est également le thème de la campagne de presse d'entreprise conçue spécifiquement pour les contextes non européens, tels que l'Amérique, l'Australie et l'Asie. Le même environnement liquide est représenté, mais dans un style plus représentatif pour célébrer l'image classique du yachting de luxe dans une touche dynamique et moderne. Les grandes idées ne restent jamais que des idées est le nouveau titre et l'esprit qui guide ces métiers, sous la forme d'une déesse élégante drapée d'argent. La nouvelle campagne de presse a été créée par AdmCom grâce à la direction créative de Maurizio Cinti et à la direction artistique de Manuel Dall’Olio, avec la rédaction de Silva Fedrigo et Massimiliano Pancaldi et la gestion de production par Alessandra Bigatti.


Riva remporte un prix à Cannes

Le protagoniste est le SportRiva 56’. Ce modèle, lancé en 2007 et qui a immédiatement rencontré un énorme succès, a remporté le prestigieux World Yachts Trophy dans la catégorie "meilleure mouche design de moins de 80 pieds". Le “Y” souhaité a été attribué par un jury spécialisé sélectionné par le groupe éditorial international LuxMediaGroup. Avec le SportRiva 56’, Riva s'est lancé un nouveau défi : concevoir un yacht avec un tout nouveau concept, du jamais vu auparavant. Le résultat est le SportRiva 56’ sportfly, un yacht qui intègre le concept de flybridge avec les lignes sportives d'un Open, tout en conservant le style inimitable de Riva, conçu par la main habile de Mauro Micheli avec l'équipe d'Officina Italiana Design . Un yacht suivant une philosophie unique de glamour sportif. Ce modèle est le premier d'une nouvelle ligne appelée SportRiva, dont les modèles seront définis par leur longueur. La collection SportRiva a été étudiée pour satisfaire les exigences des propriétaires qui, sans vouloir renoncer aux lignes d'un Open, préfèrent le confort d'un salon supérieur fermé et climatisé, idéal pour les pays à climat tropical. Une philosophie et un nouveau concept qui sont évidemment une formule gagnante ! Le prix a été fièrement remporté par le PDG de Riva, Ferruccio Rossi, et le vice-président Sales&Marketing, Francesco Frediani.


Riviera s'agrandit avec un nouveau centre de marché secondaire de 3,6 millions de dollars

Riviera a officiellement ouvert son nouveau centre de pièces de rechange de 3,6 millions de dollars sur le côté sud du siège social de la société à Coomera, dans le sud-est du Queensland.Lloyd et Liz Hillman, de la ville de Toowoomba dans le Queensland, qui ont possédé 12 Rivieras au cours des 23 dernières années, ont dévoilé une plaque pour ouvrir officiellement le centre qui a été conçu pour offrir une large gamme de services aux propriétaires de bateaux de luxe. Les Hillman ont acheté leur premier Riviera en 1985 et ont récemment pris livraison du numéro 12, un 4400 Sport Yacht. En présentant les Hillman, le nouveau directeur des opérations de Riviera, Michael Burke, a déclaré que le nouveau centre de pièces de rechange était un autre exemple de l'engagement continu de la société envers la grande famille des propriétaires de Riviera. Le directeur du marché secondaire, Michael Swain, a déclaré que le nouveau bâtiment au bord de l'eau, d'une superficie de 1 450 mètres carrés, offrira aux propriétaires de bateaux un service complet de personnalisation, d'entretien, de remise à neuf et de maintenance sur site. L'installation est également un centre pour un certain nombre d'autres unités commerciales de la Riviera, R Electronics fournit un service complet d'installation et de mise à niveau et R Interiors propose des ajouts, des mises à niveau et des rénovations d'intérieur et d'ameublement doux. Craft Coverings exploite également un service complet d'auvents extérieurs et de revêtements de meubles du Centre. Le service après-vente et le centre de service peuvent accueillir jusqu'à six bateaux sous abri. Un autre 2 500 mètres carrés de stand en dur peut accueillir six autres bateaux. Un deuxième bâtiment comprend deux baies séparées pour la peinture par pulvérisation et l'antifouling bi-composant. L'installation comprend également un pont élévateur mobile de 75 tonnes capable de manipuler des navires jusqu'à 6,5 mètres de large et environ 26 mètres (environ 85 pieds) de long. Un bras de marina de 13 postes d'amarrage est adjacent à la nouvelle installation. Plus de 250 000 $ ont également été dépensés pour l'efficacité de l'eau dans la nouvelle installation, y compris une usine de traitement de l'eau à la pointe de la technologie qui recycle 99 % de l'eau utilisée. Il existe également d'énormes réservoirs de stockage d'eau souterrains et des systèmes de dérivation des eaux de pluie pour récupérer les eaux de ruissellement des grandes zones couvertes.

Riviera conserve la coupe Bloodislow

Le personnel de Riviera a trouvé une riche veine de forme pour conserver le service de sang de la Croix-Rouge australienne ’s ‘Bloodislow Cup’’ – le Bledisloe pour les donneurs de sang. L'initiative philanthropique met en compétition les principaux employeurs du sud-est du Queensland Gold Coast pour trouver le lieu de travail qui compte les donneurs de sang les plus généreux de la ville. Riviera a récemment remporté le concours pour la deuxième année consécutive, avec un personnel faisant 434 dons sur 12 mois, ajoutant jusqu'à 217 litres aux fournitures indispensables de la banque de sang. Avec trois personnes bénéficiant de chaque don, l'équipe Riviera a potentiellement sauvé la vie de 1 302 personnes. L'équipe de Riviera a battu d'autres employeurs, notamment le conseil municipal de Gold Coast, Main Roads, Bartercard, Roamfree, Centrelink, Bunnings et Billabong dans le défi. Riviera et d'autres employeurs de la Gold Coast accordent au personnel des congés pour donner du sang. Le PDG John Anderson a déclaré que la "Bloodislow Cup" représentait une fière réalisation sociale pour l'entreprise et qu'elle occupait une place de choix dans la salle des trophées de la Riviera, remplie de distinctions de l'industrie obtenues au fil des ans. Riviera Trade Training Manager Tony Schmid organise le programme de don de sang au nom de l'entreprise. Zoe Bargh, agente de liaison marketing d'ARCBS, a félicité Riviera pour son soutien au programme.

San Lorenzo fête ses 50 ans

Sanlorenzo, expression intemporelle des yachts les plus luxueux de l'industrie du yachting, a fêté ses 50 ans (1958-2008) avec une soirée de gala organisée au Yacht Club de Monaco, haut lieu du yachting international de renom, qui a depuis cinq ans a accueilli les rassemblements de Sanlorenzo, un événement exclusif pour 250 invités internationaux sélectionnés. S.A.S. Le Prince Albert II, Président du Yacht Club de Monaco, a assisté à cet événement et a accueilli M. Massimo Perotti, PDG de Sanlorenzo, qui a présenté la rénovation des Cantieri Navali di Ameglia (Italie), qui en harmonie avec la zone de production de Sanlorenzo transmettra leurs des plans pour protéger l'environnement. Pour célébrer cet anniversaire, les invités de Sanlorenzo ont profité d'une soirée exceptionnelle, organisée au Club House du YCM, entièrement re-décoré pour cette occasion spéciale. Une carte d'exception a été imaginée par Arrigo Cipriani, propriétaire du célèbre Harry's Bar à Venise, et fils du créateur du cocktail "Bellini" et du Carpaccio. En fin de soirée, les invités ont pu bénéficier d'un service de voiture de courtoisie organisé par Lancia, partenaire officiel du Yacht Club de Monaco, qui a fonctionné toute la soirée avec une flotte de 10 voitures Lancia Delta. Le clou de la soirée a été un concert privé de Paolo Conte, qui a joué ses chansons les plus célèbres aux invités. Pour exposer ses beaux yachts, Sanlorenzo a réuni devant le YCM quatre bateaux de sa gamme : deux yachts faisant partie de leur gamme à semi-cylindres, les SD92 et SD122 (qui seront présentés en avant-première au salon nautique de Gênes en octobre) , ainsi que les gammes de modèles SL88 et SL108. Cinquante ans d'histoire qui confirment la qualité et les caractéristiques uniques de chaque navire, toujours construits sur mesure, jamais en série, adaptés aux exigences et aux exigences de chaque client. Pour souligner l'approche personnalisée de Sanlorenzo, il a été souligné que de nombreux chantiers navals en série construisent en un an plus de yachts que Sanlorenzo a fabriqués en 50 ans. Paolo Conte a résumé la soirée avec sa célèbre chanson : “it’s wonderful, its’ wonderful!”

San Lorenzo remporte le World Yacht Trophy 2008

Une reconnaissance importante pour le constructeur de yachts historique, San Lorenzo Yachts et le designer Francesco Paszkowski. Francesco Paszkowski, premier concepteur de yachts sur la scène internationale, a conçu le concept général, l'aménagement et l'intérieur du Sanlorenzo 40 Alloy, qui a remporté le “Innovation Trophy” et le “Best design Trophy” dans le “Flybridge over Catégorie 24 mètres”, décerné au yacht projeteur de 40 mètres du chantier historique basé à Viareggio lors des World Yacht Trophies 2008. La cérémonie s'est déroulée le 13 septembre à l'hôtel Carlton de Cannes à l'occasion de l'habituelle soirée de gala organisée par LuxMedia Group pendant le Festival de la Plaisance.


Sunseeker remet une médaille d'or à CJR Propulsion

CJR Propulsion, l'un des principaux fabricants et concepteurs d'hélices et de systèmes d'étranglement, a remporté le prix Gold Supplier of the Year de Sunseeker. Le PDG de Sunseeker, Robert Braithwaite, a remis à Marek Skrzynski et Phil Silva de CJR le prix en reconnaissance de l'excellente qualité de service de l'entreprise au cours des 12 derniers mois. En outre, Sunseeker a été particulièrement impressionné par la précision de la conception et de l'ingénierie des produits CJR’s obtenue directement grâce aux nouvelles hélices usinées CNC. Un leader mondial dans la conception et la construction de yachts à moteur de luxe, Sunseeker International occupe une position prééminente sur le marché maritime. CJR Propulsion est un fournisseur majeur de Sunseekerr. Avec plus de 75 ans d'expérience dans l'industrie, CJR a acquis une réputation mondiale pour sa qualité et sa fiabilité exceptionnelles, exportant ses produits dans plus de 60 pays, couvrant quatre continents. CJR dispose de la gamme de compétences, de logiciels de conception, d'outillage et d'équipements pour fabriquer des systèmes d'hélice et d'étrangleur haute performance et de qualité afin de satisfaire toutes les exigences des constructeurs de bateaux de plaisance.


Tiara annonce le lancement d'un programme de véhicules d'occasion certifiés

Tiara Yachts a annoncé le lancement de son programme très attendu Certified Pre-Owned (CPO). C'est l'un des premiers à être proposé par un constructeur dans l'industrie du yachting. Le programme CPO de Tiara Yachts est en cours de développement depuis deux ans. De nombreux aspects du programme ont été calqués sur des programmes similaires pour des marques de luxe haut de gamme, notamment BMW, Mercedes et Lexus. Les concessionnaires Tiara Yachts’ Marine Industry Certified et Platinum Customer Service seront les agents exclusifs de ce programme. Tiara déploiera les différentes composantes marketing et opérationnelles de ce programme auprès de leurs concessionnaires éligibles au cours des prochaines semaines dans le but d'offrir aux acheteurs d'occasion la possibilité d'en savoir plus sur ce nouveau programme.


Ferretti Yachts annonce une nouvelle rénovation de sa gamme de navires de moins de 70 pieds - Recettes

photo du mois - Couach premier 5000 coque retiré de sa forme

Rapports du Groupe Beneteau Exceptionnel 2008

Le groupe français de nautisme et de maisons mobiles Beneteau a fait état d'une année 2008 « remarquable » jusqu'à présent, avec des ventes qui devraient atteindre les objectifs fixés avant le début de la crise financière mondiale. Le groupe s'attend à ce que les ventes pour l'exercice 2007/08 atteignent &# 83641 087 millions, soit une croissance de 8 % à données comparables. Beneteau affirme que les résultats escomptés représentent le succès de sa « stratégie dynamique dans le secteur de la plaisance ». Le groupe attribue sa croissance à trois stratégies principales : 20 nouveaux modèles de voiliers et de moteurs par an, des coûts réduits grâce à une production en grand volume et le ciblage de nouveaux marchés tels que l'Inde et la Chine. Les plans futurs incluent l'augmentation de l'offre du groupe de modèles Fly et Express pour couvrir des longueurs de 15m-25m (49ft-82ft). Les premières unités arriveront sur le marché d'ici 2010. Hors ventes de l'activité Microcar du groupe, les bateaux ont généré 80 % des ventes 2007/08 de Beneteau, les 20 % restants provenant de mobil-homes. Les voiliers représentent 66% des ventes de bateaux du groupe, les bateaux à moteur générant le reste. Beneteau dispose de 24 sites de production, et 400 points de vente de bateaux dans 40 pays.


Bertram se met au vert

Bertram Yacht, Inc. a annoncé qu'elle avait effectivement éliminé l'utilisation d'acétone de ses procédés de fabrication. Cette mesure est une étape majeure dans la mise en œuvre continue d'initiatives vertes par Bertram et renforce l'engagement de l'entreprise à améliorer les pratiques en matière de santé, de sécurité et d'environnement dans l'usine de fabrication. L'acétone est généralement utilisée par de nombreux fabricants de bateaux dans leur processus de production pour le nettoyage de la fibre de verre, des outils et de l'équipement. Bien qu'il s'agisse d'un agent de nettoyage très efficace et que son utilisation soit tout à fait légale, il pose certains problèmes de santé, de sécurité et d'environnement. L'élimination de ce matériau a introduit un grand nombre d'avantages tant pour l'environnement que pour les employés de Bertram Yacht. En plus d'éliminer les déchets dangereux et les polluants atmosphériques générés par l'acétone, le risque d'incendie est largement réduit avec les matériaux alternatifs actuellement utilisés. Les matériaux alternatifs non dangereux et à base d'agrumes maintenant utilisés comme agents de nettoyage sont ininflammables, recyclables et ne possèdent pas les mêmes qualités irritantes que l'acétone. De plus, ces nouveaux matériaux ne libèrent aucune émission toxique dans l'environnement. Outre l'élimination de l'acétone, Bertram a pris d'autres mesures respectueuses de l'environnement. Le principal fabricant de yachts élimine avec succès les matériaux contaminés et fait des progrès dans ses efforts de recyclage. L'entreprise a réduit la quantité de styrène dans la résine et le gelcoat utilisés dans la production et utilise un système spécial de dépoussiérage, qui collecte efficacement les poussières de l'atelier et les filtre dans un conteneur scellé. Ce filtre capte ensuite les poussières très fines et permet d'évacuer un air parfaitement propre vers l'usine. L'usine recycle également une gamme de matériaux, notamment du cuivre, du fil de cuivre, de l'acier, des déchets d'aluminium et des tubes fluorescents et en acier, dans lesquels l'entreprise engage un coût important trois fois par an pour effectuer un recyclage en toute sécurité, récupérer le mercure des tubes et recycler les extrémités métalliques. Ces mesures renforcent le fait que Bertram Yacht s'engage à assurer la sécurité globale et la qualité de la production. Mike Myers, COO et président de Bertram Yacht déclare Afin de continuer à produire le meilleur produit et de rester une force de premier plan dans l'industrie maritime, Bertram reconnaît l'importance de respecter les normes de qualité les plus élevées à tous les niveaux des processus de production. Je m'efforcerai de superviser chaque mesure établie à l'usine de fabrication afin de dépasser les normes actuelles en place.


Prouesse technologique Couach

Grand succès à Couach le 15 juillet dernier : La première coque de 50 mètres déformée. La marque française fait ainsi ses premiers pas dans la construction de son nouveau flagship. La prochaine étape est l'installation de tous les équipements techniques avant l'assemblage de la coque et du pont prévu en octobre, qui sera l'autre étape principale de construction de ce Couach 5000 Fly Mega-Yacht. La construction de cette coque à infusion aux deux tiers est une grande première en Europe pour un yacht de cette taille. En 1970 Couach a déjà construit le premier yacht à Aramat un complexe fibre de verre/Kevlar élaboré en collaboration avec Du Pont de Nemours. Aujourd'hui, son audace avant-gardiste Couach revient sur le devant de la scène avec ce Mega-Yacht né de la technologie d'infusion que le chantier maîtrise depuis plusieurs années maintenant dans la fabrication de pièces de moindre importance. Pour la réalisation de ce 5000 Fly le chantier a conçu une nouvelle carène en V profond et un nouveau tableau arrière qui lui permettront d'atteindre facilement les 30 nœuds. Les tests de coque ont permis d'optimiser la puissance nécessaire pour atteindre les différentes étapes et de minimiser la consommation. Ces tests de coque ont révélé une autonomie de 4200 milles à 12 nœuds, avec une consommation de 170 litres par heure et les qualités hydrodynamiques évidentes qui font la renommée de Couach. L'un de ces points forts sera son rayon de giration très court grâce à ses safrans conçus. Un bâtiment de 4 000 mètres carrés et 18 mètres de haut a été spécialement érigé pour accueillir la coque et l'assemblage de ce Mega-Yacht. La coque est maintenant placée dans la nef centrale, rembourrée sur des berceaux qui l'accompagneront jusqu'au jour où les portes du hangar s'ouvriront pour libérer ce magnifique navire et surveiller sa part pour découvrir de nouveaux horizons. Quant au moule, il a été réajusté en vue de la future coque du deuxième Méga-Yacht de 50 mètres Couach dont la livraison est prévue pour 2010.


Fairline supprime 90 emplois

Lorsque Fairline a lancé son dernier yacht de luxe, le Squadron 55, au salon nautique de Southampton, le directeur général Derek Carter a déclaré que la société avait déjà 35 commandes pour le bateau 𧿘.000. Après le salon, James Robinson de Fairline a déclaré qu'ils avaient vendu avec succès 30 bateaux Fairline pour un montant de 16326 millions de dollars britanniques. Étant donné que l'entreprise a également annoncé son intention de s'étendre en Extrême-Orient et a récemment ouvert une nouvelle usine à Oundle pour fournir une capacité supplémentaire, les travailleurs ont été choqués après avoir appris que 90 emplois, principalement dans l'atelier, devaient aller à la fois à Oundle et les usines de Weldon.


Le triomphe de Ferretti à Cannes

Samedi 13 septembre : le Festival de Cannes de la Plaisance - premier rendez-vous de la saison nautique 2008-2009 a offert une soirée vraiment spéciale aux célébrités, médias et propriétaires du monde entier. Au cours de l'événement de gala, le plan d'eau devant l'hôtel Carlton est devenu le décor d'un défilé des embarcations les plus exclusives actuellement disponibles sur le marché mondial. L'événement a également vu la remise des « World Yachts Trophies 2008 », la septième édition du prix créé par l'organisation Luxmediagroup, un réseau international de publications spécialisées dans le nautisme dont « Yachts France » et « Yachts Italia ». Après un long et minutieux processus de sélection parmi un groupe de yachts « flybridge de moins de 24 mètres » introduits entre juillet 2007 et juillet 2008, un jury d'experts a décerné le « Trophée de la Fonctionnalité 2008 » au Ferretti 592. Les solutions de conception d'avant-garde présentées par le Ferretti 592 inspiré par la synergie bien établie entre le Studio Zuccon International Project et AYT, Ferretti's Advanced Yacht Technology - ont été acclamés par la critique depuis leur présentation au Gênes Yacht Show 2007 et aujourd'hui au Festival de Cannes de la Plaisance di Cannes ils reçu une distinction officielle. L'embarcation de 18,33 mètres propose deux cabines invités avec salle de bains privative, une cabine propriétaire pleine largeur avec fenêtre ouverte sur la mer et une cuisine arrière. Une fenêtre battante crée un seul espace ouvert avec le cockpit et le salon, optimisant le confort et la praticité des espaces à bord. Les concepts derrière l'aménagement extérieur et intérieur ont été particulièrement appréciés par le jury, qui a décerné ce prix en reconnaissance de la combinaison de la forme et de la fonction qui a toujours été une caractéristique fondamentale des yachts Ferretti. La soirée de gala s'est clôturée par la Yachts Parade, mettant en scène les nouveautés exposées au Salon Nautique de Cannes qui participeront à la prochaine édition du trophée.

Ferretti et Mochi en spectacle avec La Perla et Bulgari

Au Festival de Cannes de la Plaisance 2008, les lignes épurées des yachts Ferretti Yachts et Mochi Craft ont créé le décor d'une soirée intitulée « L'Excellence Italienne - Shooting à bord » organisée par le chantier de Forlì en collaboration avec La Perla et Bulgari. Propriétaires, médias et invités internationaux ont participé à un défilé de mode unique où des mannequins élégants portaient les toutes dernières collections "Prêt-à-porter" et "Beachwear" de La Perla, ainsi que de prestigieux bijoux Bulgari, à bord des yachts présents, dont le Ferretti Altura 840 et Dolphin 54 Fly Mochi Craft, pour leurs débuts internationaux à Cannes. Les interprétations libres et imaginatives de la couture La Perla, du style intemporel Bulgari et de l'élégance Ferretti Yachts et Mochi Craft - Cannes ont été une belle occasion pour les ambassadeurs de la qualité et du flair Made in Italy d'illuminer cette soirée nautique !


Grand Banks nomme un nouveau responsable de l'assurance qualité

Grand Banks Yachts a annoncé aujourd'hui la nomination de Matthew Wroblewski en tant que nouveau responsable de l'assurance qualité de la société. Son embauche reflète le fort engagement de Grand Banks à respecter les normes de qualité les plus élevées pour chaque yacht construit et livré aux propriétaires du monde entier. En tant qu'expert certifié Six Sigma Black Belt et Lean Manufacturing, M. Wroblewski s'ajoute à l'expertise de production de pointe de Grand Banks Yachts. Il a également fait ses preuves en tant qu'ancien responsable de l'assurance qualité chez Sea Ray Boats, où il travaille depuis 2003. M. Wroblewski est chargé de s'assurer que tous les nouveaux yachts répondent aux normes rigoureuses de la société en matière de construction, de savoir-faire et de performances. Il ajoutera également son expérience en tant qu'enseignant et praticien de Six Sigma et de la production allégée aux initiatives de croissance et d'efficacité de la production chez Grand Banks Yachts. En plus de son expérience professionnelle, M. Wroblewski est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université du Michigan et a obtenu son baccalauréat ès sciences tout en étudiant la gestion des opérations à l'Université de Miami en Ohio.

Maritimo remporte le White Marlin Open

Il a été salué comme le plus grand tournoi de billfish au monde, mais cette année, le prestigieux White Marlin Open avait une touche typiquement australienne avec CGI Finance, un sponsor majeur de l'événement, faisant campagne avec un Maritimo 550 Convertible.Plus de 300 navires et 1 500 pêcheurs ont participé à l'événement, avec des concurrents pêchant dans Ocean City, dans le Maryland et dans la région de Norfolk, en Virginie, jusqu'aux canyons de Wilmington. Le tournoi a offert plus de 2,2 millions de dollars de prix en argent ! Bien que nommé White Marlin Open, d'autres poissons ont été ciblés, notamment le thon, le wahoo et le marlin bleu. Un pêcheur à la ligne chanceux, Robert Lockwood, du New Jersey, a débarqué le deuxième plus gros poisson bleu jamais pêché, un poisson de 935,5 livres (425 kg). L'équipe de CGI, dirigée par Hervé Bonnet, président et chef de la direction de CGI Finance, s'est très bien comporté, occupant une place au classement pendant quatre des cinq jours du tournoi. Maritimo’s 550 Convertible, qui s'est imposé comme l'une des meilleures armes à feu sur la scène des tournois australiens, s'est comporté comme prévu. L'équipage de CGI a occupé la première place à un moment donné, grâce à un blanc de 71 lb (32 kg) débarqué le jour de l'ouverture. Le makaire blanc parcourait les eaux de l'océan Atlantique et de la mer des Caraïbes, pesant généralement environ 30 kg en moyenne, les femelles étant généralement légèrement plus grosses. CGI Finance agit à titre de principal financier de Maritimo USA et a été un « commanditaire diamant » du tournoi.


Numarine nomme un directeur général et un directeur marketing

Le constructeur de yachts de luxe Numarine, d'Istanbul, en Turquie, a nommé Rob Billington au poste de directeur général et Andre Esposito au poste de directeur des ventes et du marketing. Billington a précédemment travaillé en tant que chef de la production chez Princess Yachts et en tant que responsable de l'ingénierie chez le constructeur automobile Nissan. Esposito a travaillé avec Quick (Italie) et Glomex. Sa dernière affectation était celle de responsable du développement de marché chez Sealine. Fondée en 2002, Numarine construit des yachts de 55 pieds à 102 pieds (17 m à 31 m) de longueur. La société de capital-investissement Abraaj Capital, basée à Dubaï, a récemment acquis une participation de 50 pour cent dans la société.


Pershing Nouvelle campagne AdmCom

Seules les plus grandes idées se réalisent est le titre qui lance la nouvelle campagne Pershing créée par l'agence de communication intégrée AdmCom. Le concept est une continuation naturelle du thème « idée en mouvement » qui a eu tant de succès l'année dernière. Puissance, vitesse, innovation. Une vision qui se concentre sur le nouveau, l'inexploré, l'avenir et le besoin de s'améliorer et de se mettre constamment à l'épreuve. Pershing, c'est tout ça. Car les idées ne deviennent grandes que lorsqu'elles se transforment en actions concrètes et lorsqu'elles prouvent leur éclat en affrontant la réalité. Drapée dans un voile d'argent léger et brillant, la belle déesse “Idea” est un symbole d'énergie pure incarnée dans une forme humaine parfaite et dynamique. La star de la vidéo de l'année dernière est donc de retour, avec encore plus de majesté, pour affronter l'avenir avec confiance et chercher de nouveaux horizons et des moyens de rester en avance sur son temps. Elle évolue dans un environnement liquide indéfini où tout s'écoule à une vitesse plus élevée et où de nouvelles idées et métamorphoses se produisent constamment. L'idée en tant qu'inspiration derrière la philosophie et l'identité de Pershing est également le thème de la campagne de presse d'entreprise conçue spécifiquement pour les contextes non européens, tels que l'Amérique, l'Australie et l'Asie. Le même environnement liquide est représenté, mais dans un style plus représentatif pour célébrer l'image classique du yachting de luxe dans une touche dynamique et moderne. Les grandes idées ne restent jamais que des idées est le nouveau titre et l'esprit qui guide ces métiers, sous la forme d'une déesse élégante drapée d'argent. La nouvelle campagne de presse a été créée par AdmCom grâce à la direction créative de Maurizio Cinti et à la direction artistique de Manuel Dall’Olio, avec la rédaction de Silva Fedrigo et Massimiliano Pancaldi et la gestion de production par Alessandra Bigatti.


Riva remporte un prix à Cannes

Le protagoniste est le SportRiva 56’. Ce modèle, lancé en 2007 et qui a immédiatement rencontré un énorme succès, a remporté le prestigieux World Yachts Trophy dans la catégorie "meilleure mouche design de moins de 80 pieds". Le “Y” souhaité a été attribué par un jury spécialisé sélectionné par le groupe éditorial international LuxMediaGroup. Avec le SportRiva 56’, Riva s'est lancé un nouveau défi : concevoir un yacht avec un tout nouveau concept, du jamais vu auparavant. Le résultat est le SportRiva 56’ sportfly, un yacht qui intègre le concept de flybridge avec les lignes sportives d'un Open, tout en conservant le style inimitable de Riva, conçu par la main habile de Mauro Micheli avec l'équipe d'Officina Italiana Design . Un yacht suivant une philosophie unique de glamour sportif. Ce modèle est le premier d'une nouvelle ligne appelée SportRiva, dont les modèles seront définis par leur longueur. La collection SportRiva a été étudiée pour satisfaire les exigences des propriétaires qui, sans vouloir renoncer aux lignes d'un Open, préfèrent le confort d'un salon supérieur fermé et climatisé, idéal pour les pays à climat tropical. Une philosophie et un nouveau concept qui sont évidemment une formule gagnante ! Le prix a été fièrement remporté par le PDG de Riva, Ferruccio Rossi, et le vice-président Sales&Marketing, Francesco Frediani.


Riviera s'agrandit avec un nouveau centre de marché secondaire de 3,6 millions de dollars

Riviera a officiellement ouvert son nouveau centre de pièces de rechange de 3,6 millions de dollars sur le côté sud du siège social de la société à Coomera, dans le sud-est du Queensland. Lloyd et Liz Hillman, de la ville de Toowoomba dans le Queensland, qui ont possédé 12 Rivieras au cours des 23 dernières années, ont dévoilé une plaque pour ouvrir officiellement le centre qui a été conçu pour offrir une large gamme de services aux propriétaires de bateaux de luxe. Les Hillman ont acheté leur premier Riviera en 1985 et ont récemment pris livraison du numéro 12, un 4400 Sport Yacht. En présentant les Hillman, le nouveau directeur des opérations de Riviera, Michael Burke, a déclaré que le nouveau centre de pièces de rechange était un autre exemple de l'engagement continu de la société envers la grande famille des propriétaires de Riviera. Le directeur du marché secondaire, Michael Swain, a déclaré que le nouveau bâtiment au bord de l'eau, d'une superficie de 1 450 mètres carrés, offrira aux propriétaires de bateaux un service complet de personnalisation, d'entretien, de remise à neuf et de maintenance sur site. L'installation est également un centre pour un certain nombre d'autres unités commerciales de la Riviera, R Electronics fournit un service complet d'installation et de mise à niveau et R Interiors propose des ajouts, des mises à niveau et des rénovations d'intérieur et d'ameublement doux. Craft Coverings exploite également un service complet d'auvents extérieurs et de revêtements de meubles du Centre. Le service après-vente et le centre de service peuvent accueillir jusqu'à six bateaux sous abri. Un autre 2 500 mètres carrés de stand en dur peut accueillir six autres bateaux. Un deuxième bâtiment comprend deux baies séparées pour la peinture par pulvérisation et l'antifouling bi-composant. L'installation comprend également un pont élévateur mobile de 75 tonnes capable de manipuler des navires jusqu'à 6,5 mètres de large et environ 26 mètres (environ 85 pieds) de long. Un bras de marina de 13 postes d'amarrage est adjacent à la nouvelle installation. Plus de 250 000 $ ont également été dépensés pour l'efficacité de l'eau dans la nouvelle installation, y compris une usine de traitement de l'eau à la pointe de la technologie qui recycle 99 % de l'eau utilisée. Il existe également d'énormes réservoirs de stockage d'eau souterrains et des systèmes de dérivation des eaux de pluie pour récupérer les eaux de ruissellement des grandes zones couvertes.

Riviera conserve la coupe Bloodislow

Le personnel de Riviera a trouvé une riche veine de forme pour conserver le service de sang de la Croix-Rouge australienne ’s ‘Bloodislow Cup’’ – le Bledisloe pour les donneurs de sang. L'initiative philanthropique met en compétition les principaux employeurs du sud-est du Queensland Gold Coast pour trouver le lieu de travail qui compte les donneurs de sang les plus généreux de la ville. Riviera a récemment remporté le concours pour la deuxième année consécutive, avec un personnel faisant 434 dons sur 12 mois, ajoutant jusqu'à 217 litres aux fournitures indispensables de la banque de sang. Avec trois personnes bénéficiant de chaque don, l'équipe Riviera a potentiellement sauvé la vie de 1 302 personnes. L'équipe de Riviera a battu d'autres employeurs, notamment le conseil municipal de Gold Coast, Main Roads, Bartercard, Roamfree, Centrelink, Bunnings et Billabong dans le défi. Riviera et d'autres employeurs de la Gold Coast accordent au personnel des congés pour donner du sang. Le PDG John Anderson a déclaré que la "Bloodislow Cup" représentait une fière réalisation sociale pour l'entreprise et qu'elle occupait une place de choix dans la salle des trophées de la Riviera, remplie de distinctions de l'industrie obtenues au fil des ans. Riviera Trade Training Manager Tony Schmid organise le programme de don de sang au nom de l'entreprise. Zoe Bargh, agente de liaison marketing d'ARCBS, a félicité Riviera pour son soutien au programme.

San Lorenzo fête ses 50 ans

Sanlorenzo, expression intemporelle des yachts les plus luxueux de l'industrie du yachting, a fêté ses 50 ans (1958-2008) avec une soirée de gala organisée au Yacht Club de Monaco, haut lieu du yachting international de renom, qui a depuis cinq ans a accueilli les rassemblements de Sanlorenzo, un événement exclusif pour 250 invités internationaux sélectionnés. S.A.S. Le Prince Albert II, Président du Yacht Club de Monaco, a assisté à cet événement et a accueilli M. Massimo Perotti, PDG de Sanlorenzo, qui a présenté la rénovation des Cantieri Navali di Ameglia (Italie), qui en harmonie avec la zone de production de Sanlorenzo transmettra leurs des plans pour protéger l'environnement. Pour célébrer cet anniversaire, les invités de Sanlorenzo ont profité d'une soirée exceptionnelle, organisée au Club House du YCM, entièrement re-décoré pour cette occasion spéciale. Une carte d'exception a été imaginée par Arrigo Cipriani, propriétaire du célèbre Harry's Bar à Venise, et fils du créateur du cocktail "Bellini" et du Carpaccio. En fin de soirée, les invités ont pu bénéficier d'un service de voiture de courtoisie organisé par Lancia, partenaire officiel du Yacht Club de Monaco, qui a fonctionné toute la soirée avec une flotte de 10 voitures Lancia Delta. Le clou de la soirée a été un concert privé de Paolo Conte, qui a joué ses chansons les plus célèbres aux invités. Pour exposer ses beaux yachts, Sanlorenzo a réuni devant le YCM quatre bateaux de sa gamme : deux yachts faisant partie de leur gamme à semi-cylindres, les SD92 et SD122 (qui seront présentés en avant-première au salon nautique de Gênes en octobre) , ainsi que les gammes de modèles SL88 et SL108. Cinquante ans d'histoire qui confirment la qualité et les caractéristiques uniques de chaque navire, toujours construits sur mesure, jamais en série, adaptés aux exigences et aux exigences de chaque client. Pour souligner l'approche personnalisée de Sanlorenzo, il a été souligné que de nombreux chantiers navals en série construisent en un an plus de yachts que Sanlorenzo a fabriqués en 50 ans. Paolo Conte a résumé la soirée avec sa célèbre chanson : “it’s wonderful, its’ wonderful!”

San Lorenzo remporte le World Yacht Trophy 2008

Une reconnaissance importante pour le constructeur de yachts historique, San Lorenzo Yachts et le designer Francesco Paszkowski. Francesco Paszkowski, premier concepteur de yachts sur la scène internationale, a conçu le concept général, l'aménagement et l'intérieur du Sanlorenzo 40 Alloy, qui a remporté le “Innovation Trophy” et le “Best design Trophy” dans le “Flybridge over Catégorie 24 mètres”, décerné au yacht projeteur de 40 mètres du chantier historique basé à Viareggio lors des World Yacht Trophies 2008. La cérémonie s'est déroulée le 13 septembre à l'hôtel Carlton de Cannes à l'occasion de l'habituelle soirée de gala organisée par LuxMedia Group pendant le Festival de la Plaisance.


Sunseeker remet une médaille d'or à CJR Propulsion

CJR Propulsion, l'un des principaux fabricants et concepteurs d'hélices et de systèmes d'étranglement, a remporté le prix Gold Supplier of the Year de Sunseeker. Le PDG de Sunseeker, Robert Braithwaite, a remis à Marek Skrzynski et Phil Silva de CJR le prix en reconnaissance de l'excellente qualité de service de l'entreprise au cours des 12 derniers mois. En outre, Sunseeker a été particulièrement impressionné par la précision de la conception et de l'ingénierie des produits CJR’s obtenue directement grâce aux nouvelles hélices usinées CNC. Un leader mondial dans la conception et la construction de yachts à moteur de luxe, Sunseeker International occupe une position prééminente sur le marché maritime. CJR Propulsion est un fournisseur majeur de Sunseekerr. Avec plus de 75 ans d'expérience dans l'industrie, CJR a acquis une réputation mondiale pour sa qualité et sa fiabilité exceptionnelles, exportant ses produits dans plus de 60 pays, couvrant quatre continents. CJR dispose de la gamme de compétences, de logiciels de conception, d'outillage et d'équipements pour fabriquer des systèmes d'hélice et d'étrangleur haute performance et de qualité afin de satisfaire toutes les exigences des constructeurs de bateaux de plaisance.


Tiara annonce le lancement d'un programme de véhicules d'occasion certifiés

Tiara Yachts a annoncé le lancement de son programme très attendu Certified Pre-Owned (CPO). C'est l'un des premiers à être proposé par un constructeur dans l'industrie du yachting. Le programme CPO de Tiara Yachts est en cours de développement depuis deux ans. De nombreux aspects du programme ont été calqués sur des programmes similaires pour des marques de luxe haut de gamme, notamment BMW, Mercedes et Lexus. Les concessionnaires Tiara Yachts’ Marine Industry Certified et Platinum Customer Service seront les agents exclusifs de ce programme. Tiara déploiera les différentes composantes marketing et opérationnelles de ce programme auprès de leurs concessionnaires éligibles au cours des prochaines semaines dans le but d'offrir aux acheteurs d'occasion la possibilité d'en savoir plus sur ce nouveau programme.


Ferretti Yachts annonce une nouvelle rénovation de sa gamme de navires de moins de 70 pieds - Recettes

photo du mois - Couach premier 5000 coque retiré de sa forme

Rapports du Groupe Beneteau Exceptionnel 2008

Le groupe français de nautisme et de maisons mobiles Beneteau a fait état d'une année 2008 « remarquable » jusqu'à présent, avec des ventes qui devraient atteindre les objectifs fixés avant le début de la crise financière mondiale. Le groupe s'attend à ce que les ventes pour l'exercice 2007/08 atteignent &# 83641 087 millions, soit une croissance de 8 % à données comparables. Beneteau affirme que les résultats escomptés représentent le succès de sa « stratégie dynamique dans le secteur de la plaisance ». Le groupe attribue sa croissance à trois stratégies principales : 20 nouveaux modèles de voiliers et de moteurs par an, des coûts réduits grâce à une production en grand volume et le ciblage de nouveaux marchés tels que l'Inde et la Chine. Les plans futurs incluent l'augmentation de l'offre du groupe de modèles Fly et Express pour couvrir des longueurs de 15m-25m (49ft-82ft). Les premières unités arriveront sur le marché d'ici 2010. Hors ventes de l'activité Microcar du groupe, les bateaux ont généré 80 % des ventes 2007/08 de Beneteau, les 20 % restants provenant de mobil-homes. Les voiliers représentent 66% des ventes de bateaux du groupe, les bateaux à moteur générant le reste. Beneteau dispose de 24 sites de production, et 400 points de vente de bateaux dans 40 pays.


Bertram se met au vert

Bertram Yacht, Inc. a annoncé qu'elle avait effectivement éliminé l'utilisation d'acétone de ses procédés de fabrication. Cette mesure est une étape majeure dans la mise en œuvre continue d'initiatives vertes par Bertram et renforce l'engagement de l'entreprise à améliorer les pratiques en matière de santé, de sécurité et d'environnement dans l'usine de fabrication. L'acétone est généralement utilisée par de nombreux fabricants de bateaux dans leur processus de production pour le nettoyage de la fibre de verre, des outils et de l'équipement. Bien qu'il s'agisse d'un agent de nettoyage très efficace et que son utilisation soit tout à fait légale, il pose certains problèmes de santé, de sécurité et d'environnement. L'élimination de ce matériau a introduit un grand nombre d'avantages tant pour l'environnement que pour les employés de Bertram Yacht. En plus d'éliminer les déchets dangereux et les polluants atmosphériques générés par l'acétone, le risque d'incendie est largement réduit avec les matériaux alternatifs actuellement utilisés. Les matériaux alternatifs non dangereux et à base d'agrumes maintenant utilisés comme agents de nettoyage sont ininflammables, recyclables et ne possèdent pas les mêmes qualités irritantes que l'acétone. De plus, ces nouveaux matériaux ne libèrent aucune émission toxique dans l'environnement. Outre l'élimination de l'acétone, Bertram a pris d'autres mesures respectueuses de l'environnement. Le principal fabricant de yachts élimine avec succès les matériaux contaminés et fait des progrès dans ses efforts de recyclage. L'entreprise a réduit la quantité de styrène dans la résine et le gelcoat utilisés dans la production et utilise un système spécial de dépoussiérage, qui collecte efficacement les poussières de l'atelier et les filtre dans un conteneur scellé. Ce filtre capte ensuite les poussières très fines et permet d'évacuer un air parfaitement propre vers l'usine. L'usine recycle également une gamme de matériaux, notamment du cuivre, du fil de cuivre, de l'acier, des déchets d'aluminium et des tubes fluorescents et en acier, dans lesquels l'entreprise engage un coût important trois fois par an pour effectuer un recyclage en toute sécurité, récupérer le mercure des tubes et recycler les extrémités métalliques. Ces mesures renforcent le fait que Bertram Yacht s'engage à assurer la sécurité globale et la qualité de la production. Mike Myers, COO et président de Bertram Yacht déclare Afin de continuer à produire le meilleur produit et de rester une force de premier plan dans l'industrie maritime, Bertram reconnaît l'importance de respecter les normes de qualité les plus élevées à tous les niveaux des processus de production. Je m'efforcerai de superviser chaque mesure établie à l'usine de fabrication afin de dépasser les normes actuelles en place.


Prouesse technologique Couach

Grand succès à Couach le 15 juillet dernier : La première coque de 50 mètres déformée. La marque française fait ainsi ses premiers pas dans la construction de son nouveau flagship. La prochaine étape est l'installation de tous les équipements techniques avant l'assemblage de la coque et du pont prévu en octobre, qui sera l'autre étape principale de construction de ce Couach 5000 Fly Mega-Yacht. La construction de cette coque à infusion aux deux tiers est une grande première en Europe pour un yacht de cette taille. En 1970 Couach a déjà construit le premier yacht à Aramat un complexe fibre de verre/Kevlar élaboré en collaboration avec Du Pont de Nemours. Aujourd'hui, son audace avant-gardiste Couach revient sur le devant de la scène avec ce Mega-Yacht né de la technologie d'infusion que le chantier maîtrise depuis plusieurs années maintenant dans la fabrication de pièces de moindre importance. Pour la réalisation de ce 5000 Fly le chantier a conçu une nouvelle carène en V profond et un nouveau tableau arrière qui lui permettront d'atteindre facilement les 30 nœuds. Les tests de coque ont permis d'optimiser la puissance nécessaire pour atteindre les différentes étapes et de minimiser la consommation. Ces tests de coque ont révélé une autonomie de 4200 milles à 12 nœuds, avec une consommation de 170 litres par heure et les qualités hydrodynamiques évidentes qui font la renommée de Couach. L'un de ces points forts sera son rayon de giration très court grâce à ses safrans conçus. Un bâtiment de 4 000 mètres carrés et 18 mètres de haut a été spécialement érigé pour accueillir la coque et l'assemblage de ce Mega-Yacht. La coque est maintenant placée dans la nef centrale, rembourrée sur des berceaux qui l'accompagneront jusqu'au jour où les portes du hangar s'ouvriront pour libérer ce magnifique navire et surveiller sa part pour découvrir de nouveaux horizons.Quant au moule, il a été réajusté en vue de la future coque du deuxième Méga-Yacht de 50 mètres Couach dont la livraison est prévue pour 2010.


Fairline supprime 90 emplois

Lorsque Fairline a lancé son dernier yacht de luxe, le Squadron 55, au salon nautique de Southampton, le directeur général Derek Carter a déclaré que la société avait déjà 35 commandes pour le bateau 𧿘.000. Après le salon, James Robinson de Fairline a déclaré qu'ils avaient vendu avec succès 30 bateaux Fairline pour un montant de 16326 millions de dollars britanniques. Étant donné que l'entreprise a également annoncé son intention de s'étendre en Extrême-Orient et a récemment ouvert une nouvelle usine à Oundle pour fournir une capacité supplémentaire, les travailleurs ont été choqués après avoir appris que 90 emplois, principalement dans l'atelier, devaient aller à la fois à Oundle et les usines de Weldon.


Le triomphe de Ferretti à Cannes

Samedi 13 septembre : le Festival de Cannes de la Plaisance - premier rendez-vous de la saison nautique 2008-2009 a offert une soirée vraiment spéciale aux célébrités, médias et propriétaires du monde entier. Au cours de l'événement de gala, le plan d'eau devant l'hôtel Carlton est devenu le décor d'un défilé des embarcations les plus exclusives actuellement disponibles sur le marché mondial. L'événement a également vu la remise des « World Yachts Trophies 2008 », la septième édition du prix créé par l'organisation Luxmediagroup, un réseau international de publications spécialisées dans le nautisme dont « Yachts France » et « Yachts Italia ». Après un long et minutieux processus de sélection parmi un groupe de yachts « flybridge de moins de 24 mètres » introduits entre juillet 2007 et juillet 2008, un jury d'experts a décerné le « Trophée de la Fonctionnalité 2008 » au Ferretti 592. Les solutions de conception d'avant-garde présentées par le Ferretti 592 inspiré par la synergie bien établie entre le Studio Zuccon International Project et AYT, Ferretti's Advanced Yacht Technology - ont été acclamés par la critique depuis leur présentation au Gênes Yacht Show 2007 et aujourd'hui au Festival de Cannes de la Plaisance di Cannes ils reçu une distinction officielle. L'embarcation de 18,33 mètres propose deux cabines invités avec salle de bains privative, une cabine propriétaire pleine largeur avec fenêtre ouverte sur la mer et une cuisine arrière. Une fenêtre battante crée un seul espace ouvert avec le cockpit et le salon, optimisant le confort et la praticité des espaces à bord. Les concepts derrière l'aménagement extérieur et intérieur ont été particulièrement appréciés par le jury, qui a décerné ce prix en reconnaissance de la combinaison de la forme et de la fonction qui a toujours été une caractéristique fondamentale des yachts Ferretti. La soirée de gala s'est clôturée par la Yachts Parade, mettant en scène les nouveautés exposées au Salon Nautique de Cannes qui participeront à la prochaine édition du trophée.

Ferretti et Mochi en spectacle avec La Perla et Bulgari

Au Festival de Cannes de la Plaisance 2008, les lignes épurées des yachts Ferretti Yachts et Mochi Craft ont créé le décor d'une soirée intitulée « L'Excellence Italienne - Shooting à bord » organisée par le chantier de Forlì en collaboration avec La Perla et Bulgari. Propriétaires, médias et invités internationaux ont participé à un défilé de mode unique où des mannequins élégants portaient les toutes dernières collections "Prêt-à-porter" et "Beachwear" de La Perla, ainsi que de prestigieux bijoux Bulgari, à bord des yachts présents, dont le Ferretti Altura 840 et Dolphin 54 Fly Mochi Craft, pour leurs débuts internationaux à Cannes. Les interprétations libres et imaginatives de la couture La Perla, du style intemporel Bulgari et de l'élégance Ferretti Yachts et Mochi Craft - Cannes ont été une belle occasion pour les ambassadeurs de la qualité et du flair Made in Italy d'illuminer cette soirée nautique !


Grand Banks nomme un nouveau responsable de l'assurance qualité

Grand Banks Yachts a annoncé aujourd'hui la nomination de Matthew Wroblewski en tant que nouveau responsable de l'assurance qualité de la société. Son embauche reflète le fort engagement de Grand Banks à respecter les normes de qualité les plus élevées pour chaque yacht construit et livré aux propriétaires du monde entier. En tant qu'expert certifié Six Sigma Black Belt et Lean Manufacturing, M. Wroblewski s'ajoute à l'expertise de production de pointe de Grand Banks Yachts. Il a également fait ses preuves en tant qu'ancien responsable de l'assurance qualité chez Sea Ray Boats, où il travaille depuis 2003. M. Wroblewski est chargé de s'assurer que tous les nouveaux yachts répondent aux normes rigoureuses de la société en matière de construction, de savoir-faire et de performances. Il ajoutera également son expérience en tant qu'enseignant et praticien de Six Sigma et de la production allégée aux initiatives de croissance et d'efficacité de la production chez Grand Banks Yachts. En plus de son expérience professionnelle, M. Wroblewski est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université du Michigan et a obtenu son baccalauréat ès sciences tout en étudiant la gestion des opérations à l'Université de Miami en Ohio.

Maritimo remporte le White Marlin Open

Il a été salué comme le plus grand tournoi de billfish au monde, mais cette année, le prestigieux White Marlin Open avait une touche typiquement australienne avec CGI Finance, un sponsor majeur de l'événement, faisant campagne avec un Maritimo 550 Convertible. Plus de 300 navires et 1 500 pêcheurs ont participé à l'événement, avec des concurrents pêchant dans Ocean City, dans le Maryland et dans la région de Norfolk, en Virginie, jusqu'aux canyons de Wilmington. Le tournoi a offert plus de 2,2 millions de dollars de prix en argent ! Bien que nommé White Marlin Open, d'autres poissons ont été ciblés, notamment le thon, le wahoo et le marlin bleu. Un pêcheur à la ligne chanceux, Robert Lockwood, du New Jersey, a débarqué le deuxième plus gros poisson bleu jamais pêché, un poisson de 935,5 livres (425 kg). L'équipe de CGI, dirigée par Hervé Bonnet, président et chef de la direction de CGI Finance, s'est très bien comporté, occupant une place au classement pendant quatre des cinq jours du tournoi. Maritimo’s 550 Convertible, qui s'est imposé comme l'une des meilleures armes à feu sur la scène des tournois australiens, s'est comporté comme prévu. L'équipage de CGI a occupé la première place à un moment donné, grâce à un blanc de 71 lb (32 kg) débarqué le jour de l'ouverture. Le makaire blanc parcourait les eaux de l'océan Atlantique et de la mer des Caraïbes, pesant généralement environ 30 kg en moyenne, les femelles étant généralement légèrement plus grosses. CGI Finance agit à titre de principal financier de Maritimo USA et a été un « commanditaire diamant » du tournoi.


Numarine nomme un directeur général et un directeur marketing

Le constructeur de yachts de luxe Numarine, d'Istanbul, en Turquie, a nommé Rob Billington au poste de directeur général et Andre Esposito au poste de directeur des ventes et du marketing. Billington a précédemment travaillé en tant que chef de la production chez Princess Yachts et en tant que responsable de l'ingénierie chez le constructeur automobile Nissan. Esposito a travaillé avec Quick (Italie) et Glomex. Sa dernière affectation était celle de responsable du développement de marché chez Sealine. Fondée en 2002, Numarine construit des yachts de 55 pieds à 102 pieds (17 m à 31 m) de longueur. La société de capital-investissement Abraaj Capital, basée à Dubaï, a récemment acquis une participation de 50 pour cent dans la société.


Pershing Nouvelle campagne AdmCom

Seules les plus grandes idées se réalisent est le titre qui lance la nouvelle campagne Pershing créée par l'agence de communication intégrée AdmCom. Le concept est une continuation naturelle du thème « idée en mouvement » qui a eu tant de succès l'année dernière. Puissance, vitesse, innovation. Une vision qui se concentre sur le nouveau, l'inexploré, l'avenir et le besoin de s'améliorer et de se mettre constamment à l'épreuve. Pershing, c'est tout ça. Car les idées ne deviennent grandes que lorsqu'elles se transforment en actions concrètes et lorsqu'elles prouvent leur éclat en affrontant la réalité. Drapée dans un voile d'argent léger et brillant, la belle déesse “Idea” est un symbole d'énergie pure incarnée dans une forme humaine parfaite et dynamique. La star de la vidéo de l'année dernière est donc de retour, avec encore plus de majesté, pour affronter l'avenir avec confiance et chercher de nouveaux horizons et des moyens de rester en avance sur son temps. Elle évolue dans un environnement liquide indéfini où tout s'écoule à une vitesse plus élevée et où de nouvelles idées et métamorphoses se produisent constamment. L'idée en tant qu'inspiration derrière la philosophie et l'identité de Pershing est également le thème de la campagne de presse d'entreprise conçue spécifiquement pour les contextes non européens, tels que l'Amérique, l'Australie et l'Asie. Le même environnement liquide est représenté, mais dans un style plus représentatif pour célébrer l'image classique du yachting de luxe dans une touche dynamique et moderne. Les grandes idées ne restent jamais que des idées est le nouveau titre et l'esprit qui guide ces métiers, sous la forme d'une déesse élégante drapée d'argent. La nouvelle campagne de presse a été créée par AdmCom grâce à la direction créative de Maurizio Cinti et à la direction artistique de Manuel Dall’Olio, avec la rédaction de Silva Fedrigo et Massimiliano Pancaldi et la gestion de production par Alessandra Bigatti.


Riva remporte un prix à Cannes

Le protagoniste est le SportRiva 56’. Ce modèle, lancé en 2007 et qui a immédiatement rencontré un énorme succès, a remporté le prestigieux World Yachts Trophy dans la catégorie "meilleure mouche design de moins de 80 pieds". Le “Y” souhaité a été attribué par un jury spécialisé sélectionné par le groupe éditorial international LuxMediaGroup. Avec le SportRiva 56’, Riva s'est lancé un nouveau défi : concevoir un yacht avec un tout nouveau concept, du jamais vu auparavant. Le résultat est le SportRiva 56’ sportfly, un yacht qui intègre le concept de flybridge avec les lignes sportives d'un Open, tout en conservant le style inimitable de Riva, conçu par la main habile de Mauro Micheli avec l'équipe d'Officina Italiana Design . Un yacht suivant une philosophie unique de glamour sportif. Ce modèle est le premier d'une nouvelle ligne appelée SportRiva, dont les modèles seront définis par leur longueur. La collection SportRiva a été étudiée pour satisfaire les exigences des propriétaires qui, sans vouloir renoncer aux lignes d'un Open, préfèrent le confort d'un salon supérieur fermé et climatisé, idéal pour les pays à climat tropical. Une philosophie et un nouveau concept qui sont évidemment une formule gagnante ! Le prix a été fièrement remporté par le PDG de Riva, Ferruccio Rossi, et le vice-président Sales&Marketing, Francesco Frediani.


Riviera s'agrandit avec un nouveau centre de marché secondaire de 3,6 millions de dollars

Riviera a officiellement ouvert son nouveau centre de pièces de rechange de 3,6 millions de dollars sur le côté sud du siège social de la société à Coomera, dans le sud-est du Queensland. Lloyd et Liz Hillman, de la ville de Toowoomba dans le Queensland, qui ont possédé 12 Rivieras au cours des 23 dernières années, ont dévoilé une plaque pour ouvrir officiellement le centre qui a été conçu pour offrir une large gamme de services aux propriétaires de bateaux de luxe. Les Hillman ont acheté leur premier Riviera en 1985 et ont récemment pris livraison du numéro 12, un 4400 Sport Yacht. En présentant les Hillman, le nouveau directeur des opérations de Riviera, Michael Burke, a déclaré que le nouveau centre de pièces de rechange était un autre exemple de l'engagement continu de la société envers la grande famille des propriétaires de Riviera. Le directeur du marché secondaire, Michael Swain, a déclaré que le nouveau bâtiment au bord de l'eau, d'une superficie de 1 450 mètres carrés, offrira aux propriétaires de bateaux un service complet de personnalisation, d'entretien, de remise à neuf et de maintenance sur site. L'installation est également un centre pour un certain nombre d'autres unités commerciales de la Riviera, R Electronics fournit un service complet d'installation et de mise à niveau et R Interiors propose des ajouts, des mises à niveau et des rénovations d'intérieur et d'ameublement doux. Craft Coverings exploite également un service complet d'auvents extérieurs et de revêtements de meubles du Centre. Le service après-vente et le centre de service peuvent accueillir jusqu'à six bateaux sous abri. Un autre 2 500 mètres carrés de stand en dur peut accueillir six autres bateaux. Un deuxième bâtiment comprend deux baies séparées pour la peinture par pulvérisation et l'antifouling bi-composant. L'installation comprend également un pont élévateur mobile de 75 tonnes capable de manipuler des navires jusqu'à 6,5 mètres de large et environ 26 mètres (environ 85 pieds) de long. Un bras de marina de 13 postes d'amarrage est adjacent à la nouvelle installation. Plus de 250 000 $ ont également été dépensés pour l'efficacité de l'eau dans la nouvelle installation, y compris une usine de traitement de l'eau à la pointe de la technologie qui recycle 99 % de l'eau utilisée. Il existe également d'énormes réservoirs de stockage d'eau souterrains et des systèmes de dérivation des eaux de pluie pour récupérer les eaux de ruissellement des grandes zones couvertes.

Riviera conserve la coupe Bloodislow

Le personnel de Riviera a trouvé une riche veine de forme pour conserver le service de sang de la Croix-Rouge australienne ’s ‘Bloodislow Cup’’ – le Bledisloe pour les donneurs de sang. L'initiative philanthropique met en compétition les principaux employeurs du sud-est du Queensland Gold Coast pour trouver le lieu de travail qui compte les donneurs de sang les plus généreux de la ville. Riviera a récemment remporté le concours pour la deuxième année consécutive, avec un personnel faisant 434 dons sur 12 mois, ajoutant jusqu'à 217 litres aux fournitures indispensables de la banque de sang. Avec trois personnes bénéficiant de chaque don, l'équipe Riviera a potentiellement sauvé la vie de 1 302 personnes. L'équipe de Riviera a battu d'autres employeurs, notamment le conseil municipal de Gold Coast, Main Roads, Bartercard, Roamfree, Centrelink, Bunnings et Billabong dans le défi. Riviera et d'autres employeurs de la Gold Coast accordent au personnel des congés pour donner du sang. Le PDG John Anderson a déclaré que la "Bloodislow Cup" représentait une fière réalisation sociale pour l'entreprise et qu'elle occupait une place de choix dans la salle des trophées de la Riviera, remplie de distinctions de l'industrie obtenues au fil des ans. Riviera Trade Training Manager Tony Schmid organise le programme de don de sang au nom de l'entreprise. Zoe Bargh, agente de liaison marketing d'ARCBS, a félicité Riviera pour son soutien au programme.

San Lorenzo fête ses 50 ans

Sanlorenzo, expression intemporelle des yachts les plus luxueux de l'industrie du yachting, a fêté ses 50 ans (1958-2008) avec une soirée de gala organisée au Yacht Club de Monaco, haut lieu du yachting international de renom, qui a depuis cinq ans a accueilli les rassemblements de Sanlorenzo, un événement exclusif pour 250 invités internationaux sélectionnés. S.A.S. Le Prince Albert II, Président du Yacht Club de Monaco, a assisté à cet événement et a accueilli M. Massimo Perotti, PDG de Sanlorenzo, qui a présenté la rénovation des Cantieri Navali di Ameglia (Italie), qui en harmonie avec la zone de production de Sanlorenzo transmettra leurs des plans pour protéger l'environnement. Pour célébrer cet anniversaire, les invités de Sanlorenzo ont profité d'une soirée exceptionnelle, organisée au Club House du YCM, entièrement re-décoré pour cette occasion spéciale. Une carte d'exception a été imaginée par Arrigo Cipriani, propriétaire du célèbre Harry's Bar à Venise, et fils du créateur du cocktail "Bellini" et du Carpaccio. En fin de soirée, les invités ont pu bénéficier d'un service de voiture de courtoisie organisé par Lancia, partenaire officiel du Yacht Club de Monaco, qui a fonctionné toute la soirée avec une flotte de 10 voitures Lancia Delta. Le clou de la soirée a été un concert privé de Paolo Conte, qui a joué ses chansons les plus célèbres aux invités. Pour exposer ses beaux yachts, Sanlorenzo a réuni devant le YCM quatre bateaux de sa gamme : deux yachts faisant partie de leur gamme à semi-cylindres, les SD92 et SD122 (qui seront présentés en avant-première au salon nautique de Gênes en octobre) , ainsi que les gammes de modèles SL88 et SL108. Cinquante ans d'histoire qui confirment la qualité et les caractéristiques uniques de chaque navire, toujours construits sur mesure, jamais en série, adaptés aux exigences et aux exigences de chaque client. Pour souligner l'approche personnalisée de Sanlorenzo, il a été souligné que de nombreux chantiers navals en série construisent en un an plus de yachts que Sanlorenzo a fabriqués en 50 ans. Paolo Conte a résumé la soirée avec sa célèbre chanson : “it’s wonderful, its’ wonderful!”

San Lorenzo remporte le World Yacht Trophy 2008

Une reconnaissance importante pour le constructeur de yachts historique, San Lorenzo Yachts et le designer Francesco Paszkowski. Francesco Paszkowski, premier concepteur de yachts sur la scène internationale, a conçu le concept général, l'aménagement et l'intérieur du Sanlorenzo 40 Alloy, qui a remporté le “Innovation Trophy” et le “Best design Trophy” dans le “Flybridge over Catégorie 24 mètres”, décerné au yacht projeteur de 40 mètres du chantier historique basé à Viareggio lors des World Yacht Trophies 2008. La cérémonie s'est déroulée le 13 septembre à l'hôtel Carlton de Cannes à l'occasion de l'habituelle soirée de gala organisée par LuxMedia Group pendant le Festival de la Plaisance.


Sunseeker remet une médaille d'or à CJR Propulsion

CJR Propulsion, l'un des principaux fabricants et concepteurs d'hélices et de systèmes d'étranglement, a remporté le prix Gold Supplier of the Year de Sunseeker. Le PDG de Sunseeker, Robert Braithwaite, a remis à Marek Skrzynski et Phil Silva de CJR le prix en reconnaissance de l'excellente qualité de service de l'entreprise au cours des 12 derniers mois. En outre, Sunseeker a été particulièrement impressionné par la précision de la conception et de l'ingénierie des produits CJR’s obtenue directement grâce aux nouvelles hélices usinées CNC. Un leader mondial dans la conception et la construction de yachts à moteur de luxe, Sunseeker International occupe une position prééminente sur le marché maritime. CJR Propulsion est un fournisseur majeur de Sunseekerr. Avec plus de 75 ans d'expérience dans l'industrie, CJR a acquis une réputation mondiale pour sa qualité et sa fiabilité exceptionnelles, exportant ses produits dans plus de 60 pays, couvrant quatre continents. CJR dispose de la gamme de compétences, de logiciels de conception, d'outillage et d'équipements pour fabriquer des systèmes d'hélice et d'étrangleur haute performance et de qualité afin de satisfaire toutes les exigences des constructeurs de bateaux de plaisance.


Tiara annonce le lancement d'un programme de véhicules d'occasion certifiés

Tiara Yachts a annoncé le lancement de son programme très attendu Certified Pre-Owned (CPO). C'est l'un des premiers à être proposé par un constructeur dans l'industrie du yachting. Le programme CPO de Tiara Yachts est en cours de développement depuis deux ans. De nombreux aspects du programme ont été calqués sur des programmes similaires pour des marques de luxe haut de gamme, notamment BMW, Mercedes et Lexus. Les concessionnaires Tiara Yachts’ Marine Industry Certified et Platinum Customer Service seront les agents exclusifs de ce programme. Tiara déploiera les différentes composantes marketing et opérationnelles de ce programme auprès de leurs concessionnaires éligibles au cours des prochaines semaines dans le but d'offrir aux acheteurs d'occasion la possibilité d'en savoir plus sur ce nouveau programme.


Ferretti Yachts annonce une nouvelle rénovation de sa gamme de navires de moins de 70 pieds - Recettes

photo du mois - Couach premier 5000 coque retiré de sa forme

Rapports du Groupe Beneteau Exceptionnel 2008

Le groupe français de nautisme et de maisons mobiles Beneteau a fait état d'une année 2008 « remarquable » jusqu'à présent, avec des ventes qui devraient atteindre les objectifs fixés avant le début de la crise financière mondiale. Le groupe s'attend à ce que les ventes pour l'exercice 2007/08 atteignent &# 83641 087 millions, soit une croissance de 8 % à données comparables.Beneteau affirme que les résultats escomptés représentent le succès de sa « stratégie dynamique dans le secteur de la plaisance ». Le groupe attribue sa croissance à trois stratégies principales : 20 nouveaux modèles de voiliers et de moteurs par an, des coûts réduits grâce à une production en grand volume et le ciblage de nouveaux marchés tels que l'Inde et la Chine. Les plans futurs incluent l'augmentation de l'offre du groupe de modèles Fly et Express pour couvrir des longueurs de 15m-25m (49ft-82ft). Les premières unités arriveront sur le marché d'ici 2010. Hors ventes de l'activité Microcar du groupe, les bateaux ont généré 80 % des ventes 2007/08 de Beneteau, les 20 % restants provenant de mobil-homes. Les voiliers représentent 66% des ventes de bateaux du groupe, les bateaux à moteur générant le reste. Beneteau dispose de 24 sites de production, et 400 points de vente de bateaux dans 40 pays.


Bertram se met au vert

Bertram Yacht, Inc. a annoncé qu'elle avait effectivement éliminé l'utilisation d'acétone de ses procédés de fabrication. Cette mesure est une étape majeure dans la mise en œuvre continue d'initiatives vertes par Bertram et renforce l'engagement de l'entreprise à améliorer les pratiques en matière de santé, de sécurité et d'environnement dans l'usine de fabrication. L'acétone est généralement utilisée par de nombreux fabricants de bateaux dans leur processus de production pour le nettoyage de la fibre de verre, des outils et de l'équipement. Bien qu'il s'agisse d'un agent de nettoyage très efficace et que son utilisation soit tout à fait légale, il pose certains problèmes de santé, de sécurité et d'environnement. L'élimination de ce matériau a introduit un grand nombre d'avantages tant pour l'environnement que pour les employés de Bertram Yacht. En plus d'éliminer les déchets dangereux et les polluants atmosphériques générés par l'acétone, le risque d'incendie est largement réduit avec les matériaux alternatifs actuellement utilisés. Les matériaux alternatifs non dangereux et à base d'agrumes maintenant utilisés comme agents de nettoyage sont ininflammables, recyclables et ne possèdent pas les mêmes qualités irritantes que l'acétone. De plus, ces nouveaux matériaux ne libèrent aucune émission toxique dans l'environnement. Outre l'élimination de l'acétone, Bertram a pris d'autres mesures respectueuses de l'environnement. Le principal fabricant de yachts élimine avec succès les matériaux contaminés et fait des progrès dans ses efforts de recyclage. L'entreprise a réduit la quantité de styrène dans la résine et le gelcoat utilisés dans la production et utilise un système spécial de dépoussiérage, qui collecte efficacement les poussières de l'atelier et les filtre dans un conteneur scellé. Ce filtre capte ensuite les poussières très fines et permet d'évacuer un air parfaitement propre vers l'usine. L'usine recycle également une gamme de matériaux, notamment du cuivre, du fil de cuivre, de l'acier, des déchets d'aluminium et des tubes fluorescents et en acier, dans lesquels l'entreprise engage un coût important trois fois par an pour effectuer un recyclage en toute sécurité, récupérer le mercure des tubes et recycler les extrémités métalliques. Ces mesures renforcent le fait que Bertram Yacht s'engage à assurer la sécurité globale et la qualité de la production. Mike Myers, COO et président de Bertram Yacht déclare Afin de continuer à produire le meilleur produit et de rester une force de premier plan dans l'industrie maritime, Bertram reconnaît l'importance de respecter les normes de qualité les plus élevées à tous les niveaux des processus de production. Je m'efforcerai de superviser chaque mesure établie à l'usine de fabrication afin de dépasser les normes actuelles en place.


Prouesse technologique Couach

Grand succès à Couach le 15 juillet dernier : La première coque de 50 mètres déformée. La marque française fait ainsi ses premiers pas dans la construction de son nouveau flagship. La prochaine étape est l'installation de tous les équipements techniques avant l'assemblage de la coque et du pont prévu en octobre, qui sera l'autre étape principale de construction de ce Couach 5000 Fly Mega-Yacht. La construction de cette coque à infusion aux deux tiers est une grande première en Europe pour un yacht de cette taille. En 1970 Couach a déjà construit le premier yacht à Aramat un complexe fibre de verre/Kevlar élaboré en collaboration avec Du Pont de Nemours. Aujourd'hui, son audace avant-gardiste Couach revient sur le devant de la scène avec ce Mega-Yacht né de la technologie d'infusion que le chantier maîtrise depuis plusieurs années maintenant dans la fabrication de pièces de moindre importance. Pour la réalisation de ce 5000 Fly le chantier a conçu une nouvelle carène en V profond et un nouveau tableau arrière qui lui permettront d'atteindre facilement les 30 nœuds. Les tests de coque ont permis d'optimiser la puissance nécessaire pour atteindre les différentes étapes et de minimiser la consommation. Ces tests de coque ont révélé une autonomie de 4200 milles à 12 nœuds, avec une consommation de 170 litres par heure et les qualités hydrodynamiques évidentes qui font la renommée de Couach. L'un de ces points forts sera son rayon de giration très court grâce à ses safrans conçus. Un bâtiment de 4 000 mètres carrés et 18 mètres de haut a été spécialement érigé pour accueillir la coque et l'assemblage de ce Mega-Yacht. La coque est maintenant placée dans la nef centrale, rembourrée sur des berceaux qui l'accompagneront jusqu'au jour où les portes du hangar s'ouvriront pour libérer ce magnifique navire et surveiller sa part pour découvrir de nouveaux horizons. Quant au moule, il a été réajusté en vue de la future coque du deuxième Méga-Yacht de 50 mètres Couach dont la livraison est prévue pour 2010.


Fairline supprime 90 emplois

Lorsque Fairline a lancé son dernier yacht de luxe, le Squadron 55, au salon nautique de Southampton, le directeur général Derek Carter a déclaré que la société avait déjà 35 commandes pour le bateau 𧿘.000. Après le salon, James Robinson de Fairline a déclaré qu'ils avaient vendu avec succès 30 bateaux Fairline pour un montant de 16326 millions de dollars britanniques. Étant donné que l'entreprise a également annoncé son intention de s'étendre en Extrême-Orient et a récemment ouvert une nouvelle usine à Oundle pour fournir une capacité supplémentaire, les travailleurs ont été choqués après avoir appris que 90 emplois, principalement dans l'atelier, devaient aller à la fois à Oundle et les usines de Weldon.


Le triomphe de Ferretti à Cannes

Samedi 13 septembre : le Festival de Cannes de la Plaisance - premier rendez-vous de la saison nautique 2008-2009 a offert une soirée vraiment spéciale aux célébrités, médias et propriétaires du monde entier. Au cours de l'événement de gala, le plan d'eau devant l'hôtel Carlton est devenu le décor d'un défilé des embarcations les plus exclusives actuellement disponibles sur le marché mondial. L'événement a également vu la remise des « World Yachts Trophies 2008 », la septième édition du prix créé par l'organisation Luxmediagroup, un réseau international de publications spécialisées dans le nautisme dont « Yachts France » et « Yachts Italia ». Après un long et minutieux processus de sélection parmi un groupe de yachts « flybridge de moins de 24 mètres » introduits entre juillet 2007 et juillet 2008, un jury d'experts a décerné le « Trophée de la Fonctionnalité 2008 » au Ferretti 592. Les solutions de conception d'avant-garde présentées par le Ferretti 592 inspiré par la synergie bien établie entre le Studio Zuccon International Project et AYT, Ferretti's Advanced Yacht Technology - ont été acclamés par la critique depuis leur présentation au Gênes Yacht Show 2007 et aujourd'hui au Festival de Cannes de la Plaisance di Cannes ils reçu une distinction officielle. L'embarcation de 18,33 mètres propose deux cabines invités avec salle de bains privative, une cabine propriétaire pleine largeur avec fenêtre ouverte sur la mer et une cuisine arrière. Une fenêtre battante crée un seul espace ouvert avec le cockpit et le salon, optimisant le confort et la praticité des espaces à bord. Les concepts derrière l'aménagement extérieur et intérieur ont été particulièrement appréciés par le jury, qui a décerné ce prix en reconnaissance de la combinaison de la forme et de la fonction qui a toujours été une caractéristique fondamentale des yachts Ferretti. La soirée de gala s'est clôturée par la Yachts Parade, mettant en scène les nouveautés exposées au Salon Nautique de Cannes qui participeront à la prochaine édition du trophée.

Ferretti et Mochi en spectacle avec La Perla et Bulgari

Au Festival de Cannes de la Plaisance 2008, les lignes épurées des yachts Ferretti Yachts et Mochi Craft ont créé le décor d'une soirée intitulée « L'Excellence Italienne - Shooting à bord » organisée par le chantier de Forlì en collaboration avec La Perla et Bulgari. Propriétaires, médias et invités internationaux ont participé à un défilé de mode unique où des mannequins élégants portaient les toutes dernières collections "Prêt-à-porter" et "Beachwear" de La Perla, ainsi que de prestigieux bijoux Bulgari, à bord des yachts présents, dont le Ferretti Altura 840 et Dolphin 54 Fly Mochi Craft, pour leurs débuts internationaux à Cannes. Les interprétations libres et imaginatives de la couture La Perla, du style intemporel Bulgari et de l'élégance Ferretti Yachts et Mochi Craft - Cannes ont été une belle occasion pour les ambassadeurs de la qualité et du flair Made in Italy d'illuminer cette soirée nautique !


Grand Banks nomme un nouveau responsable de l'assurance qualité

Grand Banks Yachts a annoncé aujourd'hui la nomination de Matthew Wroblewski en tant que nouveau responsable de l'assurance qualité de la société. Son embauche reflète le fort engagement de Grand Banks à respecter les normes de qualité les plus élevées pour chaque yacht construit et livré aux propriétaires du monde entier. En tant qu'expert certifié Six Sigma Black Belt et Lean Manufacturing, M. Wroblewski s'ajoute à l'expertise de production de pointe de Grand Banks Yachts. Il a également fait ses preuves en tant qu'ancien responsable de l'assurance qualité chez Sea Ray Boats, où il travaille depuis 2003. M. Wroblewski est chargé de s'assurer que tous les nouveaux yachts répondent aux normes rigoureuses de la société en matière de construction, de savoir-faire et de performances. Il ajoutera également son expérience en tant qu'enseignant et praticien de Six Sigma et de la production allégée aux initiatives de croissance et d'efficacité de la production chez Grand Banks Yachts. En plus de son expérience professionnelle, M. Wroblewski est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université du Michigan et a obtenu son baccalauréat ès sciences tout en étudiant la gestion des opérations à l'Université de Miami en Ohio.

Maritimo remporte le White Marlin Open

Il a été salué comme le plus grand tournoi de billfish au monde, mais cette année, le prestigieux White Marlin Open avait une touche typiquement australienne avec CGI Finance, un sponsor majeur de l'événement, faisant campagne avec un Maritimo 550 Convertible. Plus de 300 navires et 1 500 pêcheurs ont participé à l'événement, avec des concurrents pêchant dans Ocean City, dans le Maryland et dans la région de Norfolk, en Virginie, jusqu'aux canyons de Wilmington. Le tournoi a offert plus de 2,2 millions de dollars de prix en argent ! Bien que nommé White Marlin Open, d'autres poissons ont été ciblés, notamment le thon, le wahoo et le marlin bleu. Un pêcheur à la ligne chanceux, Robert Lockwood, du New Jersey, a débarqué le deuxième plus gros poisson bleu jamais pêché, un poisson de 935,5 livres (425 kg). L'équipe de CGI, dirigée par Hervé Bonnet, président et chef de la direction de CGI Finance, s'est très bien comporté, occupant une place au classement pendant quatre des cinq jours du tournoi. Maritimo’s 550 Convertible, qui s'est imposé comme l'une des meilleures armes à feu sur la scène des tournois australiens, s'est comporté comme prévu. L'équipage de CGI a occupé la première place à un moment donné, grâce à un blanc de 71 lb (32 kg) débarqué le jour de l'ouverture. Le makaire blanc parcourait les eaux de l'océan Atlantique et de la mer des Caraïbes, pesant généralement environ 30 kg en moyenne, les femelles étant généralement légèrement plus grosses. CGI Finance agit à titre de principal financier de Maritimo USA et a été un « commanditaire diamant » du tournoi.


Numarine nomme un directeur général et un directeur marketing

Le constructeur de yachts de luxe Numarine, d'Istanbul, en Turquie, a nommé Rob Billington au poste de directeur général et Andre Esposito au poste de directeur des ventes et du marketing. Billington a précédemment travaillé en tant que chef de la production chez Princess Yachts et en tant que responsable de l'ingénierie chez le constructeur automobile Nissan. Esposito a travaillé avec Quick (Italie) et Glomex. Sa dernière affectation était celle de responsable du développement de marché chez Sealine. Fondée en 2002, Numarine construit des yachts de 55 pieds à 102 pieds (17 m à 31 m) de longueur. La société de capital-investissement Abraaj Capital, basée à Dubaï, a récemment acquis une participation de 50 pour cent dans la société.


Pershing Nouvelle campagne AdmCom

Seules les plus grandes idées se réalisent est le titre qui lance la nouvelle campagne Pershing créée par l'agence de communication intégrée AdmCom. Le concept est une continuation naturelle du thème « idée en mouvement » qui a eu tant de succès l'année dernière. Puissance, vitesse, innovation. Une vision qui se concentre sur le nouveau, l'inexploré, l'avenir et le besoin de s'améliorer et de se mettre constamment à l'épreuve. Pershing, c'est tout ça. Car les idées ne deviennent grandes que lorsqu'elles se transforment en actions concrètes et lorsqu'elles prouvent leur éclat en affrontant la réalité. Drapée dans un voile d'argent léger et brillant, la belle déesse “Idea” est un symbole d'énergie pure incarnée dans une forme humaine parfaite et dynamique. La star de la vidéo de l'année dernière est donc de retour, avec encore plus de majesté, pour affronter l'avenir avec confiance et chercher de nouveaux horizons et des moyens de rester en avance sur son temps. Elle évolue dans un environnement liquide indéfini où tout s'écoule à une vitesse plus élevée et où de nouvelles idées et métamorphoses se produisent constamment. L'idée en tant qu'inspiration derrière la philosophie et l'identité de Pershing est également le thème de la campagne de presse d'entreprise conçue spécifiquement pour les contextes non européens, tels que l'Amérique, l'Australie et l'Asie. Le même environnement liquide est représenté, mais dans un style plus représentatif pour célébrer l'image classique du yachting de luxe dans une touche dynamique et moderne. Les grandes idées ne restent jamais que des idées est le nouveau titre et l'esprit qui guide ces métiers, sous la forme d'une déesse élégante drapée d'argent. La nouvelle campagne de presse a été créée par AdmCom grâce à la direction créative de Maurizio Cinti et à la direction artistique de Manuel Dall’Olio, avec la rédaction de Silva Fedrigo et Massimiliano Pancaldi et la gestion de production par Alessandra Bigatti.


Riva remporte un prix à Cannes

Le protagoniste est le SportRiva 56’. Ce modèle, lancé en 2007 et qui a immédiatement rencontré un énorme succès, a remporté le prestigieux World Yachts Trophy dans la catégorie "meilleure mouche design de moins de 80 pieds". Le “Y” souhaité a été attribué par un jury spécialisé sélectionné par le groupe éditorial international LuxMediaGroup. Avec le SportRiva 56’, Riva s'est lancé un nouveau défi : concevoir un yacht avec un tout nouveau concept, du jamais vu auparavant. Le résultat est le SportRiva 56’ sportfly, un yacht qui intègre le concept de flybridge avec les lignes sportives d'un Open, tout en conservant le style inimitable de Riva, conçu par la main habile de Mauro Micheli avec l'équipe d'Officina Italiana Design . Un yacht suivant une philosophie unique de glamour sportif. Ce modèle est le premier d'une nouvelle ligne appelée SportRiva, dont les modèles seront définis par leur longueur. La collection SportRiva a été étudiée pour satisfaire les exigences des propriétaires qui, sans vouloir renoncer aux lignes d'un Open, préfèrent le confort d'un salon supérieur fermé et climatisé, idéal pour les pays à climat tropical. Une philosophie et un nouveau concept qui sont évidemment une formule gagnante ! Le prix a été fièrement remporté par le PDG de Riva, Ferruccio Rossi, et le vice-président Sales&Marketing, Francesco Frediani.


Riviera s'agrandit avec un nouveau centre de marché secondaire de 3,6 millions de dollars

Riviera a officiellement ouvert son nouveau centre de pièces de rechange de 3,6 millions de dollars sur le côté sud du siège social de la société à Coomera, dans le sud-est du Queensland. Lloyd et Liz Hillman, de la ville de Toowoomba dans le Queensland, qui ont possédé 12 Rivieras au cours des 23 dernières années, ont dévoilé une plaque pour ouvrir officiellement le centre qui a été conçu pour offrir une large gamme de services aux propriétaires de bateaux de luxe. Les Hillman ont acheté leur premier Riviera en 1985 et ont récemment pris livraison du numéro 12, un 4400 Sport Yacht. En présentant les Hillman, le nouveau directeur des opérations de Riviera, Michael Burke, a déclaré que le nouveau centre de pièces de rechange était un autre exemple de l'engagement continu de la société envers la grande famille des propriétaires de Riviera. Le directeur du marché secondaire, Michael Swain, a déclaré que le nouveau bâtiment au bord de l'eau, d'une superficie de 1 450 mètres carrés, offrira aux propriétaires de bateaux un service complet de personnalisation, d'entretien, de remise à neuf et de maintenance sur site. L'installation est également un centre pour un certain nombre d'autres unités commerciales de la Riviera, R Electronics fournit un service complet d'installation et de mise à niveau et R Interiors propose des ajouts, des mises à niveau et des rénovations d'intérieur et d'ameublement doux. Craft Coverings exploite également un service complet d'auvents extérieurs et de revêtements de meubles du Centre. Le service après-vente et le centre de service peuvent accueillir jusqu'à six bateaux sous abri. Un autre 2 500 mètres carrés de stand en dur peut accueillir six autres bateaux. Un deuxième bâtiment comprend deux baies séparées pour la peinture par pulvérisation et l'antifouling bi-composant. L'installation comprend également un pont élévateur mobile de 75 tonnes capable de manipuler des navires jusqu'à 6,5 mètres de large et environ 26 mètres (environ 85 pieds) de long. Un bras de marina de 13 postes d'amarrage est adjacent à la nouvelle installation. Plus de 250 000 $ ont également été dépensés pour l'efficacité de l'eau dans la nouvelle installation, y compris une usine de traitement de l'eau à la pointe de la technologie qui recycle 99 % de l'eau utilisée. Il existe également d'énormes réservoirs de stockage d'eau souterrains et des systèmes de dérivation des eaux de pluie pour récupérer les eaux de ruissellement des grandes zones couvertes.

Riviera conserve la coupe Bloodislow

Le personnel de Riviera a trouvé une riche veine de forme pour conserver le service de sang de la Croix-Rouge australienne ’s ‘Bloodislow Cup’’ – le Bledisloe pour les donneurs de sang. L'initiative philanthropique met en compétition les principaux employeurs du sud-est du Queensland Gold Coast pour trouver le lieu de travail qui compte les donneurs de sang les plus généreux de la ville. Riviera a récemment remporté le concours pour la deuxième année consécutive, avec un personnel faisant 434 dons sur 12 mois, ajoutant jusqu'à 217 litres aux fournitures indispensables de la banque de sang. Avec trois personnes bénéficiant de chaque don, l'équipe Riviera a potentiellement sauvé la vie de 1 302 personnes. L'équipe de Riviera a battu d'autres employeurs, notamment le conseil municipal de Gold Coast, Main Roads, Bartercard, Roamfree, Centrelink, Bunnings et Billabong dans le défi. Riviera et d'autres employeurs de la Gold Coast accordent au personnel des congés pour donner du sang. Le PDG John Anderson a déclaré que la "Bloodislow Cup" représentait une fière réalisation sociale pour l'entreprise et qu'elle occupait une place de choix dans la salle des trophées de la Riviera, remplie de distinctions de l'industrie obtenues au fil des ans. Riviera Trade Training Manager Tony Schmid organise le programme de don de sang au nom de l'entreprise. Zoe Bargh, agente de liaison marketing d'ARCBS, a félicité Riviera pour son soutien au programme.

San Lorenzo fête ses 50 ans

Sanlorenzo, expression intemporelle des yachts les plus luxueux de l'industrie du yachting, a fêté ses 50 ans (1958-2008) avec une soirée de gala organisée au Yacht Club de Monaco, haut lieu du yachting international de renom, qui a depuis cinq ans a accueilli les rassemblements de Sanlorenzo, un événement exclusif pour 250 invités internationaux sélectionnés. S.A.S. Le Prince Albert II, Président du Yacht Club de Monaco, a assisté à cet événement et a accueilli M. Massimo Perotti, PDG de Sanlorenzo, qui a présenté la rénovation des Cantieri Navali di Ameglia (Italie), qui en harmonie avec la zone de production de Sanlorenzo transmettra leurs des plans pour protéger l'environnement. Pour célébrer cet anniversaire, les invités de Sanlorenzo ont profité d'une soirée exceptionnelle, organisée au Club House du YCM, entièrement re-décoré pour cette occasion spéciale. Une carte d'exception a été imaginée par Arrigo Cipriani, propriétaire du célèbre Harry's Bar à Venise, et fils du créateur du cocktail "Bellini" et du Carpaccio. En fin de soirée, les invités ont pu bénéficier d'un service de voiture de courtoisie organisé par Lancia, partenaire officiel du Yacht Club de Monaco, qui a fonctionné toute la soirée avec une flotte de 10 voitures Lancia Delta. Le clou de la soirée a été un concert privé de Paolo Conte, qui a joué ses chansons les plus célèbres aux invités. Pour exposer ses beaux yachts, Sanlorenzo a réuni devant le YCM quatre bateaux de sa gamme : deux yachts faisant partie de leur gamme à semi-cylindres, les SD92 et SD122 (qui seront présentés en avant-première au salon nautique de Gênes en octobre) , ainsi que les gammes de modèles SL88 et SL108. Cinquante ans d'histoire qui confirment la qualité et les caractéristiques uniques de chaque navire, toujours construits sur mesure, jamais en série, adaptés aux exigences et aux exigences de chaque client. Pour souligner l'approche personnalisée de Sanlorenzo, il a été souligné que de nombreux chantiers navals en série construisent en un an plus de yachts que Sanlorenzo a fabriqués en 50 ans. Paolo Conte a résumé la soirée avec sa célèbre chanson : “it’s wonderful, its’ wonderful!”

San Lorenzo remporte le World Yacht Trophy 2008

Une reconnaissance importante pour le constructeur de yachts historique, San Lorenzo Yachts et le designer Francesco Paszkowski. Francesco Paszkowski, premier concepteur de yachts sur la scène internationale, a conçu le concept général, l'aménagement et l'intérieur du Sanlorenzo 40 Alloy, qui a remporté le “Innovation Trophy” et le “Best design Trophy” dans le “Flybridge over Catégorie 24 mètres”, décerné au yacht projeteur de 40 mètres du chantier historique basé à Viareggio lors des World Yacht Trophies 2008. La cérémonie s'est déroulée le 13 septembre à l'hôtel Carlton de Cannes à l'occasion de l'habituelle soirée de gala organisée par LuxMedia Group pendant le Festival de la Plaisance.


Sunseeker remet une médaille d'or à CJR Propulsion

CJR Propulsion, l'un des principaux fabricants et concepteurs d'hélices et de systèmes d'étranglement, a remporté le prix Gold Supplier of the Year de Sunseeker. Le PDG de Sunseeker, Robert Braithwaite, a remis à Marek Skrzynski et Phil Silva de CJR le prix en reconnaissance de l'excellente qualité de service de l'entreprise au cours des 12 derniers mois. En outre, Sunseeker a été particulièrement impressionné par la précision de la conception et de l'ingénierie des produits CJR’s obtenue directement grâce aux nouvelles hélices usinées CNC. Un leader mondial dans la conception et la construction de yachts à moteur de luxe, Sunseeker International occupe une position prééminente sur le marché maritime. CJR Propulsion est un fournisseur majeur de Sunseekerr. Avec plus de 75 ans d'expérience dans l'industrie, CJR a acquis une réputation mondiale pour sa qualité et sa fiabilité exceptionnelles, exportant ses produits dans plus de 60 pays, couvrant quatre continents. CJR dispose de la gamme de compétences, de logiciels de conception, d'outillage et d'équipements pour fabriquer des systèmes d'hélice et d'étrangleur haute performance et de qualité afin de satisfaire toutes les exigences des constructeurs de bateaux de plaisance.


Tiara annonce le lancement d'un programme de véhicules d'occasion certifiés

Tiara Yachts a annoncé le lancement de son programme très attendu Certified Pre-Owned (CPO). C'est l'un des premiers à être proposé par un constructeur dans l'industrie du yachting. Le programme CPO de Tiara Yachts est en cours de développement depuis deux ans. De nombreux aspects du programme ont été calqués sur des programmes similaires pour des marques de luxe haut de gamme, notamment BMW, Mercedes et Lexus. Les concessionnaires Tiara Yachts’ Marine Industry Certified et Platinum Customer Service seront les agents exclusifs de ce programme. Tiara déploiera les différentes composantes marketing et opérationnelles de ce programme auprès de leurs concessionnaires éligibles au cours des prochaines semaines dans le but d'offrir aux acheteurs d'occasion la possibilité d'en savoir plus sur ce nouveau programme.


Ferretti Yachts annonce une nouvelle rénovation de sa gamme de navires de moins de 70 pieds - Recettes

photo du mois - Couach premier 5000 coque retiré de sa forme

Rapports du Groupe Beneteau Exceptionnel 2008

Le groupe français de nautisme et de maisons mobiles Beneteau a fait état d'une année 2008 « remarquable » jusqu'à présent, avec des ventes qui devraient atteindre les objectifs fixés avant le début de la crise financière mondiale. Le groupe s'attend à ce que les ventes pour l'exercice 2007/08 atteignent &# 83641 087 millions, soit une croissance de 8 % à données comparables. Beneteau affirme que les résultats escomptés représentent le succès de sa « stratégie dynamique dans le secteur de la plaisance ». Le groupe attribue sa croissance à trois stratégies principales : 20 nouveaux modèles de voiliers et de moteurs par an, des coûts réduits grâce à une production en grand volume et le ciblage de nouveaux marchés tels que l'Inde et la Chine. Les plans futurs incluent l'augmentation de l'offre du groupe de modèles Fly et Express pour couvrir des longueurs de 15m-25m (49ft-82ft). Les premières unités arriveront sur le marché d'ici 2010. Hors ventes de l'activité Microcar du groupe, les bateaux ont généré 80 % des ventes 2007/08 de Beneteau, les 20 % restants provenant de mobil-homes. Les voiliers représentent 66% des ventes de bateaux du groupe, les bateaux à moteur générant le reste. Beneteau dispose de 24 sites de production, et 400 points de vente de bateaux dans 40 pays.


Bertram se met au vert

Bertram Yacht, Inc. a annoncé qu'elle avait effectivement éliminé l'utilisation d'acétone de ses procédés de fabrication. Cette mesure est une étape majeure dans la mise en œuvre continue d'initiatives vertes par Bertram et renforce l'engagement de l'entreprise à améliorer les pratiques en matière de santé, de sécurité et d'environnement dans l'usine de fabrication. L'acétone est généralement utilisée par de nombreux fabricants de bateaux dans leur processus de production pour le nettoyage de la fibre de verre, des outils et de l'équipement. Bien qu'il s'agisse d'un agent de nettoyage très efficace et que son utilisation soit tout à fait légale, il pose certains problèmes de santé, de sécurité et d'environnement. L'élimination de ce matériau a introduit un grand nombre d'avantages tant pour l'environnement que pour les employés de Bertram Yacht. En plus d'éliminer les déchets dangereux et les polluants atmosphériques générés par l'acétone, le risque d'incendie est largement réduit avec les matériaux alternatifs actuellement utilisés. Les matériaux alternatifs non dangereux et à base d'agrumes maintenant utilisés comme agents de nettoyage sont ininflammables, recyclables et ne possèdent pas les mêmes qualités irritantes que l'acétone. De plus, ces nouveaux matériaux ne libèrent aucune émission toxique dans l'environnement. Outre l'élimination de l'acétone, Bertram a pris d'autres mesures respectueuses de l'environnement. Le principal fabricant de yachts élimine avec succès les matériaux contaminés et fait des progrès dans ses efforts de recyclage. L'entreprise a réduit la quantité de styrène dans la résine et le gelcoat utilisés dans la production et utilise un système spécial de dépoussiérage, qui collecte efficacement les poussières de l'atelier et les filtre dans un conteneur scellé. Ce filtre capte ensuite les poussières très fines et permet d'évacuer un air parfaitement propre vers l'usine. L'usine recycle également une gamme de matériaux, notamment du cuivre, du fil de cuivre, de l'acier, des déchets d'aluminium et des tubes fluorescents et en acier, dans lesquels l'entreprise engage un coût important trois fois par an pour effectuer un recyclage en toute sécurité, récupérer le mercure des tubes et recycler les extrémités métalliques. Ces mesures renforcent le fait que Bertram Yacht s'engage à assurer la sécurité globale et la qualité de la production. Mike Myers, COO et président de Bertram Yacht déclare Afin de continuer à produire le meilleur produit et de rester une force de premier plan dans l'industrie maritime, Bertram reconnaît l'importance de respecter les normes de qualité les plus élevées à tous les niveaux des processus de production. Je m'efforcerai de superviser chaque mesure établie à l'usine de fabrication afin de dépasser les normes actuelles en place.


Prouesse technologique Couach

Grand succès à Couach le 15 juillet dernier : La première coque de 50 mètres déformée. La marque française fait ainsi ses premiers pas dans la construction de son nouveau flagship. La prochaine étape est l'installation de tous les équipements techniques avant l'assemblage de la coque et du pont prévu en octobre, qui sera l'autre étape principale de construction de ce Couach 5000 Fly Mega-Yacht. La construction de cette coque à infusion aux deux tiers est une grande première en Europe pour un yacht de cette taille. En 1970 Couach a déjà construit le premier yacht à Aramat un complexe fibre de verre/Kevlar élaboré en collaboration avec Du Pont de Nemours. Aujourd'hui, son audace avant-gardiste Couach revient sur le devant de la scène avec ce Mega-Yacht né de la technologie d'infusion que le chantier maîtrise depuis plusieurs années maintenant dans la fabrication de pièces de moindre importance. Pour la réalisation de ce 5000 Fly le chantier a conçu une nouvelle carène en V profond et un nouveau tableau arrière qui lui permettront d'atteindre facilement les 30 nœuds. Les tests de coque ont permis d'optimiser la puissance nécessaire pour atteindre les différentes étapes et de minimiser la consommation. Ces tests de coque ont révélé une autonomie de 4200 milles à 12 nœuds, avec une consommation de 170 litres par heure et les qualités hydrodynamiques évidentes qui font la renommée de Couach. L'un de ces points forts sera son rayon de giration très court grâce à ses safrans conçus. Un bâtiment de 4 000 mètres carrés et 18 mètres de haut a été spécialement érigé pour accueillir la coque et l'assemblage de ce Mega-Yacht. La coque est maintenant placée dans la nef centrale, rembourrée sur des berceaux qui l'accompagneront jusqu'au jour où les portes du hangar s'ouvriront pour libérer ce magnifique navire et surveiller sa part pour découvrir de nouveaux horizons. Quant au moule, il a été réajusté en vue de la future coque du deuxième Méga-Yacht de 50 mètres Couach dont la livraison est prévue pour 2010.


Fairline supprime 90 emplois

Lorsque Fairline a lancé son dernier yacht de luxe, le Squadron 55, au salon nautique de Southampton, le directeur général Derek Carter a déclaré que la société avait déjà 35 commandes pour le bateau 𧿘.000. Après le salon, James Robinson de Fairline a déclaré qu'ils avaient vendu avec succès 30 bateaux Fairline pour un montant de 16326 millions de dollars britanniques. Étant donné que l'entreprise a également annoncé son intention de s'étendre en Extrême-Orient et a récemment ouvert une nouvelle usine à Oundle pour fournir une capacité supplémentaire, les travailleurs ont été choqués après avoir appris que 90 emplois, principalement dans l'atelier, devaient aller à la fois à Oundle et les usines de Weldon.


Le triomphe de Ferretti à Cannes

Samedi 13 septembre : le Festival de Cannes de la Plaisance - premier rendez-vous de la saison nautique 2008-2009 a offert une soirée vraiment spéciale aux célébrités, médias et propriétaires du monde entier. Au cours de l'événement de gala, le plan d'eau devant l'hôtel Carlton est devenu le décor d'un défilé des embarcations les plus exclusives actuellement disponibles sur le marché mondial. L'événement a également vu la remise des « World Yachts Trophies 2008 », la septième édition du prix créé par l'organisation Luxmediagroup, un réseau international de publications spécialisées dans le nautisme dont « Yachts France » et « Yachts Italia ». Après un long et minutieux processus de sélection parmi un groupe de yachts « flybridge de moins de 24 mètres » introduits entre juillet 2007 et juillet 2008, un jury d'experts a décerné le « Trophée de la Fonctionnalité 2008 » au Ferretti 592. Les solutions de conception d'avant-garde présentées par le Ferretti 592 inspiré par la synergie bien établie entre le Studio Zuccon International Project et AYT, Ferretti's Advanced Yacht Technology - ont été acclamés par la critique depuis leur présentation au Gênes Yacht Show 2007 et aujourd'hui au Festival de Cannes de la Plaisance di Cannes ils reçu une distinction officielle. L'embarcation de 18,33 mètres propose deux cabines invités avec salle de bains privative, une cabine propriétaire pleine largeur avec fenêtre ouverte sur la mer et une cuisine arrière. Une fenêtre battante crée un seul espace ouvert avec le cockpit et le salon, optimisant le confort et la praticité des espaces à bord. Les concepts derrière l'aménagement extérieur et intérieur ont été particulièrement appréciés par le jury, qui a décerné ce prix en reconnaissance de la combinaison de la forme et de la fonction qui a toujours été une caractéristique fondamentale des yachts Ferretti. La soirée de gala s'est clôturée par la Yachts Parade, mettant en scène les nouveautés exposées au Salon Nautique de Cannes qui participeront à la prochaine édition du trophée.

Ferretti et Mochi en spectacle avec La Perla et Bulgari

Au Festival de Cannes de la Plaisance 2008, les lignes épurées des yachts Ferretti Yachts et Mochi Craft ont créé le décor d'une soirée intitulée « L'Excellence Italienne - Shooting à bord » organisée par le chantier de Forlì en collaboration avec La Perla et Bulgari. Propriétaires, médias et invités internationaux ont participé à un défilé de mode unique où des mannequins élégants portaient les toutes dernières collections "Prêt-à-porter" et "Beachwear" de La Perla, ainsi que de prestigieux bijoux Bulgari, à bord des yachts présents, dont le Ferretti Altura 840 et Dolphin 54 Fly Mochi Craft, pour leurs débuts internationaux à Cannes. Les interprétations libres et imaginatives de la couture La Perla, du style intemporel Bulgari et de l'élégance Ferretti Yachts et Mochi Craft - Cannes ont été une belle occasion pour les ambassadeurs de la qualité et du flair Made in Italy d'illuminer cette soirée nautique !


Grand Banks nomme un nouveau responsable de l'assurance qualité

Grand Banks Yachts a annoncé aujourd'hui la nomination de Matthew Wroblewski en tant que nouveau responsable de l'assurance qualité de la société. Son embauche reflète le fort engagement de Grand Banks à respecter les normes de qualité les plus élevées pour chaque yacht construit et livré aux propriétaires du monde entier. En tant qu'expert certifié Six Sigma Black Belt et Lean Manufacturing, M. Wroblewski s'ajoute à l'expertise de production de pointe de Grand Banks Yachts. Il a également fait ses preuves en tant qu'ancien responsable de l'assurance qualité chez Sea Ray Boats, où il travaille depuis 2003. M. Wroblewski est chargé de s'assurer que tous les nouveaux yachts répondent aux normes rigoureuses de la société en matière de construction, de savoir-faire et de performances. Il ajoutera également son expérience en tant qu'enseignant et praticien de Six Sigma et de la production allégée aux initiatives de croissance et d'efficacité de la production chez Grand Banks Yachts. En plus de son expérience professionnelle, M. Wroblewski est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université du Michigan et a obtenu son baccalauréat ès sciences tout en étudiant la gestion des opérations à l'Université de Miami en Ohio.

Maritimo remporte le White Marlin Open

Il a été salué comme le plus grand tournoi de billfish au monde, mais cette année, le prestigieux White Marlin Open avait une touche typiquement australienne avec CGI Finance, un sponsor majeur de l'événement, faisant campagne avec un Maritimo 550 Convertible. Plus de 300 navires et 1 500 pêcheurs ont participé à l'événement, avec des concurrents pêchant dans Ocean City, dans le Maryland et dans la région de Norfolk, en Virginie, jusqu'aux canyons de Wilmington. Le tournoi a offert plus de 2,2 millions de dollars de prix en argent ! Bien que nommé White Marlin Open, d'autres poissons ont été ciblés, notamment le thon, le wahoo et le marlin bleu. Un pêcheur à la ligne chanceux, Robert Lockwood, du New Jersey, a débarqué le deuxième plus gros poisson bleu jamais pêché, un poisson de 935,5 livres (425 kg). L'équipe de CGI, dirigée par Hervé Bonnet, président et chef de la direction de CGI Finance, s'est très bien comporté, occupant une place au classement pendant quatre des cinq jours du tournoi. Maritimo’s 550 Convertible, qui s'est imposé comme l'une des meilleures armes à feu sur la scène des tournois australiens, s'est comporté comme prévu. L'équipage de CGI a occupé la première place à un moment donné, grâce à un blanc de 71 lb (32 kg) débarqué le jour de l'ouverture. Le makaire blanc parcourait les eaux de l'océan Atlantique et de la mer des Caraïbes, pesant généralement environ 30 kg en moyenne, les femelles étant généralement légèrement plus grosses. CGI Finance agit à titre de principal financier de Maritimo USA et a été un « commanditaire diamant » du tournoi.


Numarine nomme un directeur général et un directeur marketing

Le constructeur de yachts de luxe Numarine, d'Istanbul, en Turquie, a nommé Rob Billington au poste de directeur général et Andre Esposito au poste de directeur des ventes et du marketing. Billington a précédemment travaillé en tant que chef de la production chez Princess Yachts et en tant que responsable de l'ingénierie chez le constructeur automobile Nissan. Esposito a travaillé avec Quick (Italie) et Glomex. Sa dernière affectation était celle de responsable du développement de marché chez Sealine. Fondée en 2002, Numarine construit des yachts de 55 pieds à 102 pieds (17 m à 31 m) de longueur. La société de capital-investissement Abraaj Capital, basée à Dubaï, a récemment acquis une participation de 50 pour cent dans la société.


Pershing Nouvelle campagne AdmCom

Seules les plus grandes idées se réalisent est le titre qui lance la nouvelle campagne Pershing créée par l'agence de communication intégrée AdmCom. Le concept est une continuation naturelle du thème « idée en mouvement » qui a eu tant de succès l'année dernière. Puissance, vitesse, innovation. Une vision qui se concentre sur le nouveau, l'inexploré, l'avenir et le besoin de s'améliorer et de se mettre constamment à l'épreuve. Pershing, c'est tout ça. Car les idées ne deviennent grandes que lorsqu'elles se transforment en actions concrètes et lorsqu'elles prouvent leur éclat en affrontant la réalité. Drapée dans un voile d'argent léger et brillant, la belle déesse “Idea” est un symbole d'énergie pure incarnée dans une forme humaine parfaite et dynamique. La star de la vidéo de l'année dernière est donc de retour, avec encore plus de majesté, pour affronter l'avenir avec confiance et chercher de nouveaux horizons et des moyens de rester en avance sur son temps. Elle évolue dans un environnement liquide indéfini où tout s'écoule à une vitesse plus élevée et où de nouvelles idées et métamorphoses se produisent constamment. L'idée en tant qu'inspiration derrière la philosophie et l'identité de Pershing est également le thème de la campagne de presse d'entreprise conçue spécifiquement pour les contextes non européens, tels que l'Amérique, l'Australie et l'Asie. Le même environnement liquide est représenté, mais dans un style plus représentatif pour célébrer l'image classique du yachting de luxe dans une touche dynamique et moderne. Les grandes idées ne restent jamais que des idées est le nouveau titre et l'esprit qui guide ces métiers, sous la forme d'une déesse élégante drapée d'argent.La nouvelle campagne de presse a été créée par AdmCom grâce à la direction créative de Maurizio Cinti et à la direction artistique de Manuel Dall’Olio, avec la rédaction de Silva Fedrigo et Massimiliano Pancaldi et la gestion de production par Alessandra Bigatti.


Riva remporte un prix à Cannes

Le protagoniste est le SportRiva 56’. Ce modèle, lancé en 2007 et qui a immédiatement rencontré un énorme succès, a remporté le prestigieux World Yachts Trophy dans la catégorie "meilleure mouche design de moins de 80 pieds". Le “Y” souhaité a été attribué par un jury spécialisé sélectionné par le groupe éditorial international LuxMediaGroup. Avec le SportRiva 56’, Riva s'est lancé un nouveau défi : concevoir un yacht avec un tout nouveau concept, du jamais vu auparavant. Le résultat est le SportRiva 56’ sportfly, un yacht qui intègre le concept de flybridge avec les lignes sportives d'un Open, tout en conservant le style inimitable de Riva, conçu par la main habile de Mauro Micheli avec l'équipe d'Officina Italiana Design . Un yacht suivant une philosophie unique de glamour sportif. Ce modèle est le premier d'une nouvelle ligne appelée SportRiva, dont les modèles seront définis par leur longueur. La collection SportRiva a été étudiée pour satisfaire les exigences des propriétaires qui, sans vouloir renoncer aux lignes d'un Open, préfèrent le confort d'un salon supérieur fermé et climatisé, idéal pour les pays à climat tropical. Une philosophie et un nouveau concept qui sont évidemment une formule gagnante ! Le prix a été fièrement remporté par le PDG de Riva, Ferruccio Rossi, et le vice-président Sales&Marketing, Francesco Frediani.


Riviera s'agrandit avec un nouveau centre de marché secondaire de 3,6 millions de dollars

Riviera a officiellement ouvert son nouveau centre de pièces de rechange de 3,6 millions de dollars sur le côté sud du siège social de la société à Coomera, dans le sud-est du Queensland. Lloyd et Liz Hillman, de la ville de Toowoomba dans le Queensland, qui ont possédé 12 Rivieras au cours des 23 dernières années, ont dévoilé une plaque pour ouvrir officiellement le centre qui a été conçu pour offrir une large gamme de services aux propriétaires de bateaux de luxe. Les Hillman ont acheté leur premier Riviera en 1985 et ont récemment pris livraison du numéro 12, un 4400 Sport Yacht. En présentant les Hillman, le nouveau directeur des opérations de Riviera, Michael Burke, a déclaré que le nouveau centre de pièces de rechange était un autre exemple de l'engagement continu de la société envers la grande famille des propriétaires de Riviera. Le directeur du marché secondaire, Michael Swain, a déclaré que le nouveau bâtiment au bord de l'eau, d'une superficie de 1 450 mètres carrés, offrira aux propriétaires de bateaux un service complet de personnalisation, d'entretien, de remise à neuf et de maintenance sur site. L'installation est également un centre pour un certain nombre d'autres unités commerciales de la Riviera, R Electronics fournit un service complet d'installation et de mise à niveau et R Interiors propose des ajouts, des mises à niveau et des rénovations d'intérieur et d'ameublement doux. Craft Coverings exploite également un service complet d'auvents extérieurs et de revêtements de meubles du Centre. Le service après-vente et le centre de service peuvent accueillir jusqu'à six bateaux sous abri. Un autre 2 500 mètres carrés de stand en dur peut accueillir six autres bateaux. Un deuxième bâtiment comprend deux baies séparées pour la peinture par pulvérisation et l'antifouling bi-composant. L'installation comprend également un pont élévateur mobile de 75 tonnes capable de manipuler des navires jusqu'à 6,5 mètres de large et environ 26 mètres (environ 85 pieds) de long. Un bras de marina de 13 postes d'amarrage est adjacent à la nouvelle installation. Plus de 250 000 $ ont également été dépensés pour l'efficacité de l'eau dans la nouvelle installation, y compris une usine de traitement de l'eau à la pointe de la technologie qui recycle 99 % de l'eau utilisée. Il existe également d'énormes réservoirs de stockage d'eau souterrains et des systèmes de dérivation des eaux de pluie pour récupérer les eaux de ruissellement des grandes zones couvertes.

Riviera conserve la coupe Bloodislow

Le personnel de Riviera a trouvé une riche veine de forme pour conserver le service de sang de la Croix-Rouge australienne ’s ‘Bloodislow Cup’’ – le Bledisloe pour les donneurs de sang. L'initiative philanthropique met en compétition les principaux employeurs du sud-est du Queensland Gold Coast pour trouver le lieu de travail qui compte les donneurs de sang les plus généreux de la ville. Riviera a récemment remporté le concours pour la deuxième année consécutive, avec un personnel faisant 434 dons sur 12 mois, ajoutant jusqu'à 217 litres aux fournitures indispensables de la banque de sang. Avec trois personnes bénéficiant de chaque don, l'équipe Riviera a potentiellement sauvé la vie de 1 302 personnes. L'équipe de Riviera a battu d'autres employeurs, notamment le conseil municipal de Gold Coast, Main Roads, Bartercard, Roamfree, Centrelink, Bunnings et Billabong dans le défi. Riviera et d'autres employeurs de la Gold Coast accordent au personnel des congés pour donner du sang. Le PDG John Anderson a déclaré que la "Bloodislow Cup" représentait une fière réalisation sociale pour l'entreprise et qu'elle occupait une place de choix dans la salle des trophées de la Riviera, remplie de distinctions de l'industrie obtenues au fil des ans. Riviera Trade Training Manager Tony Schmid organise le programme de don de sang au nom de l'entreprise. Zoe Bargh, agente de liaison marketing d'ARCBS, a félicité Riviera pour son soutien au programme.

San Lorenzo fête ses 50 ans

Sanlorenzo, expression intemporelle des yachts les plus luxueux de l'industrie du yachting, a fêté ses 50 ans (1958-2008) avec une soirée de gala organisée au Yacht Club de Monaco, haut lieu du yachting international de renom, qui a depuis cinq ans a accueilli les rassemblements de Sanlorenzo, un événement exclusif pour 250 invités internationaux sélectionnés. S.A.S. Le Prince Albert II, Président du Yacht Club de Monaco, a assisté à cet événement et a accueilli M. Massimo Perotti, PDG de Sanlorenzo, qui a présenté la rénovation des Cantieri Navali di Ameglia (Italie), qui en harmonie avec la zone de production de Sanlorenzo transmettra leurs des plans pour protéger l'environnement. Pour célébrer cet anniversaire, les invités de Sanlorenzo ont profité d'une soirée exceptionnelle, organisée au Club House du YCM, entièrement re-décoré pour cette occasion spéciale. Une carte d'exception a été imaginée par Arrigo Cipriani, propriétaire du célèbre Harry's Bar à Venise, et fils du créateur du cocktail "Bellini" et du Carpaccio. En fin de soirée, les invités ont pu bénéficier d'un service de voiture de courtoisie organisé par Lancia, partenaire officiel du Yacht Club de Monaco, qui a fonctionné toute la soirée avec une flotte de 10 voitures Lancia Delta. Le clou de la soirée a été un concert privé de Paolo Conte, qui a joué ses chansons les plus célèbres aux invités. Pour exposer ses beaux yachts, Sanlorenzo a réuni devant le YCM quatre bateaux de sa gamme : deux yachts faisant partie de leur gamme à semi-cylindres, les SD92 et SD122 (qui seront présentés en avant-première au salon nautique de Gênes en octobre) , ainsi que les gammes de modèles SL88 et SL108. Cinquante ans d'histoire qui confirment la qualité et les caractéristiques uniques de chaque navire, toujours construits sur mesure, jamais en série, adaptés aux exigences et aux exigences de chaque client. Pour souligner l'approche personnalisée de Sanlorenzo, il a été souligné que de nombreux chantiers navals en série construisent en un an plus de yachts que Sanlorenzo a fabriqués en 50 ans. Paolo Conte a résumé la soirée avec sa célèbre chanson : “it’s wonderful, its’ wonderful!”

San Lorenzo remporte le World Yacht Trophy 2008

Une reconnaissance importante pour le constructeur de yachts historique, San Lorenzo Yachts et le designer Francesco Paszkowski. Francesco Paszkowski, premier concepteur de yachts sur la scène internationale, a conçu le concept général, l'aménagement et l'intérieur du Sanlorenzo 40 Alloy, qui a remporté le “Innovation Trophy” et le “Best design Trophy” dans le “Flybridge over Catégorie 24 mètres”, décerné au yacht projeteur de 40 mètres du chantier historique basé à Viareggio lors des World Yacht Trophies 2008. La cérémonie s'est déroulée le 13 septembre à l'hôtel Carlton de Cannes à l'occasion de l'habituelle soirée de gala organisée par LuxMedia Group pendant le Festival de la Plaisance.


Sunseeker remet une médaille d'or à CJR Propulsion

CJR Propulsion, l'un des principaux fabricants et concepteurs d'hélices et de systèmes d'étranglement, a remporté le prix Gold Supplier of the Year de Sunseeker. Le PDG de Sunseeker, Robert Braithwaite, a remis à Marek Skrzynski et Phil Silva de CJR le prix en reconnaissance de l'excellente qualité de service de l'entreprise au cours des 12 derniers mois. En outre, Sunseeker a été particulièrement impressionné par la précision de la conception et de l'ingénierie des produits CJR’s obtenue directement grâce aux nouvelles hélices usinées CNC. Un leader mondial dans la conception et la construction de yachts à moteur de luxe, Sunseeker International occupe une position prééminente sur le marché maritime. CJR Propulsion est un fournisseur majeur de Sunseekerr. Avec plus de 75 ans d'expérience dans l'industrie, CJR a acquis une réputation mondiale pour sa qualité et sa fiabilité exceptionnelles, exportant ses produits dans plus de 60 pays, couvrant quatre continents. CJR dispose de la gamme de compétences, de logiciels de conception, d'outillage et d'équipements pour fabriquer des systèmes d'hélice et d'étrangleur haute performance et de qualité afin de satisfaire toutes les exigences des constructeurs de bateaux de plaisance.


Tiara annonce le lancement d'un programme de véhicules d'occasion certifiés

Tiara Yachts a annoncé le lancement de son programme très attendu Certified Pre-Owned (CPO). C'est l'un des premiers à être proposé par un constructeur dans l'industrie du yachting. Le programme CPO de Tiara Yachts est en cours de développement depuis deux ans. De nombreux aspects du programme ont été calqués sur des programmes similaires pour des marques de luxe haut de gamme, notamment BMW, Mercedes et Lexus. Les concessionnaires Tiara Yachts’ Marine Industry Certified et Platinum Customer Service seront les agents exclusifs de ce programme. Tiara déploiera les différentes composantes marketing et opérationnelles de ce programme auprès de leurs concessionnaires éligibles au cours des prochaines semaines dans le but d'offrir aux acheteurs d'occasion la possibilité d'en savoir plus sur ce nouveau programme.


Ferretti Yachts annonce une nouvelle rénovation de sa gamme de navires de moins de 70 pieds - Recettes

photo du mois - Couach premier 5000 coque retiré de sa forme

Rapports du Groupe Beneteau Exceptionnel 2008

Le groupe français de nautisme et de maisons mobiles Beneteau a fait état d'une année 2008 « remarquable » jusqu'à présent, avec des ventes qui devraient atteindre les objectifs fixés avant le début de la crise financière mondiale. Le groupe s'attend à ce que les ventes pour l'exercice 2007/08 atteignent &# 83641 087 millions, soit une croissance de 8 % à données comparables. Beneteau affirme que les résultats escomptés représentent le succès de sa « stratégie dynamique dans le secteur de la plaisance ». Le groupe attribue sa croissance à trois stratégies principales : 20 nouveaux modèles de voiliers et de moteurs par an, des coûts réduits grâce à une production en grand volume et le ciblage de nouveaux marchés tels que l'Inde et la Chine. Les plans futurs incluent l'augmentation de l'offre du groupe de modèles Fly et Express pour couvrir des longueurs de 15m-25m (49ft-82ft). Les premières unités arriveront sur le marché d'ici 2010. Hors ventes de l'activité Microcar du groupe, les bateaux ont généré 80 % des ventes 2007/08 de Beneteau, les 20 % restants provenant de mobil-homes. Les voiliers représentent 66% des ventes de bateaux du groupe, les bateaux à moteur générant le reste. Beneteau dispose de 24 sites de production, et 400 points de vente de bateaux dans 40 pays.


Bertram se met au vert

Bertram Yacht, Inc. a annoncé qu'elle avait effectivement éliminé l'utilisation d'acétone de ses procédés de fabrication. Cette mesure est une étape majeure dans la mise en œuvre continue d'initiatives vertes par Bertram et renforce l'engagement de l'entreprise à améliorer les pratiques en matière de santé, de sécurité et d'environnement dans l'usine de fabrication. L'acétone est généralement utilisée par de nombreux fabricants de bateaux dans leur processus de production pour le nettoyage de la fibre de verre, des outils et de l'équipement. Bien qu'il s'agisse d'un agent de nettoyage très efficace et que son utilisation soit tout à fait légale, il pose certains problèmes de santé, de sécurité et d'environnement. L'élimination de ce matériau a introduit un grand nombre d'avantages tant pour l'environnement que pour les employés de Bertram Yacht. En plus d'éliminer les déchets dangereux et les polluants atmosphériques générés par l'acétone, le risque d'incendie est largement réduit avec les matériaux alternatifs actuellement utilisés. Les matériaux alternatifs non dangereux et à base d'agrumes maintenant utilisés comme agents de nettoyage sont ininflammables, recyclables et ne possèdent pas les mêmes qualités irritantes que l'acétone. De plus, ces nouveaux matériaux ne libèrent aucune émission toxique dans l'environnement. Outre l'élimination de l'acétone, Bertram a pris d'autres mesures respectueuses de l'environnement. Le principal fabricant de yachts élimine avec succès les matériaux contaminés et fait des progrès dans ses efforts de recyclage. L'entreprise a réduit la quantité de styrène dans la résine et le gelcoat utilisés dans la production et utilise un système spécial de dépoussiérage, qui collecte efficacement les poussières de l'atelier et les filtre dans un conteneur scellé. Ce filtre capte ensuite les poussières très fines et permet d'évacuer un air parfaitement propre vers l'usine. L'usine recycle également une gamme de matériaux, notamment du cuivre, du fil de cuivre, de l'acier, des déchets d'aluminium et des tubes fluorescents et en acier, dans lesquels l'entreprise engage un coût important trois fois par an pour effectuer un recyclage en toute sécurité, récupérer le mercure des tubes et recycler les extrémités métalliques. Ces mesures renforcent le fait que Bertram Yacht s'engage à assurer la sécurité globale et la qualité de la production. Mike Myers, COO et président de Bertram Yacht déclare Afin de continuer à produire le meilleur produit et de rester une force de premier plan dans l'industrie maritime, Bertram reconnaît l'importance de respecter les normes de qualité les plus élevées à tous les niveaux des processus de production. Je m'efforcerai de superviser chaque mesure établie à l'usine de fabrication afin de dépasser les normes actuelles en place.


Prouesse technologique Couach

Grand succès à Couach le 15 juillet dernier : La première coque de 50 mètres déformée. La marque française fait ainsi ses premiers pas dans la construction de son nouveau flagship. La prochaine étape est l'installation de tous les équipements techniques avant l'assemblage de la coque et du pont prévu en octobre, qui sera l'autre étape principale de construction de ce Couach 5000 Fly Mega-Yacht. La construction de cette coque à infusion aux deux tiers est une grande première en Europe pour un yacht de cette taille. En 1970 Couach a déjà construit le premier yacht à Aramat un complexe fibre de verre/Kevlar élaboré en collaboration avec Du Pont de Nemours. Aujourd'hui, son audace avant-gardiste Couach revient sur le devant de la scène avec ce Mega-Yacht né de la technologie d'infusion que le chantier maîtrise depuis plusieurs années maintenant dans la fabrication de pièces de moindre importance. Pour la réalisation de ce 5000 Fly le chantier a conçu une nouvelle carène en V profond et un nouveau tableau arrière qui lui permettront d'atteindre facilement les 30 nœuds. Les tests de coque ont permis d'optimiser la puissance nécessaire pour atteindre les différentes étapes et de minimiser la consommation. Ces tests de coque ont révélé une autonomie de 4200 milles à 12 nœuds, avec une consommation de 170 litres par heure et les qualités hydrodynamiques évidentes qui font la renommée de Couach. L'un de ces points forts sera son rayon de giration très court grâce à ses safrans conçus. Un bâtiment de 4 000 mètres carrés et 18 mètres de haut a été spécialement érigé pour accueillir la coque et l'assemblage de ce Mega-Yacht. La coque est maintenant placée dans la nef centrale, rembourrée sur des berceaux qui l'accompagneront jusqu'au jour où les portes du hangar s'ouvriront pour libérer ce magnifique navire et surveiller sa part pour découvrir de nouveaux horizons. Quant au moule, il a été réajusté en vue de la future coque du deuxième Méga-Yacht de 50 mètres Couach dont la livraison est prévue pour 2010.


Fairline supprime 90 emplois

Lorsque Fairline a lancé son dernier yacht de luxe, le Squadron 55, au salon nautique de Southampton, le directeur général Derek Carter a déclaré que la société avait déjà 35 commandes pour le bateau 𧿘.000. Après le salon, James Robinson de Fairline a déclaré qu'ils avaient vendu avec succès 30 bateaux Fairline pour un montant de 16326 millions de dollars britanniques. Étant donné que l'entreprise a également annoncé son intention de s'étendre en Extrême-Orient et a récemment ouvert une nouvelle usine à Oundle pour fournir une capacité supplémentaire, les travailleurs ont été choqués après avoir appris que 90 emplois, principalement dans l'atelier, devaient aller à la fois à Oundle et les usines de Weldon.


Le triomphe de Ferretti à Cannes

Samedi 13 septembre : le Festival de Cannes de la Plaisance - premier rendez-vous de la saison nautique 2008-2009 a offert une soirée vraiment spéciale aux célébrités, médias et propriétaires du monde entier. Au cours de l'événement de gala, le plan d'eau devant l'hôtel Carlton est devenu le décor d'un défilé des embarcations les plus exclusives actuellement disponibles sur le marché mondial. L'événement a également vu la remise des « World Yachts Trophies 2008 », la septième édition du prix créé par l'organisation Luxmediagroup, un réseau international de publications spécialisées dans le nautisme dont « Yachts France » et « Yachts Italia ». Après un long et minutieux processus de sélection parmi un groupe de yachts « flybridge de moins de 24 mètres » introduits entre juillet 2007 et juillet 2008, un jury d'experts a décerné le « Trophée de la Fonctionnalité 2008 » au Ferretti 592. Les solutions de conception d'avant-garde présentées par le Ferretti 592 inspiré par la synergie bien établie entre le Studio Zuccon International Project et AYT, Ferretti's Advanced Yacht Technology - ont été acclamés par la critique depuis leur présentation au Gênes Yacht Show 2007 et aujourd'hui au Festival de Cannes de la Plaisance di Cannes ils reçu une distinction officielle. L'embarcation de 18,33 mètres propose deux cabines invités avec salle de bains privative, une cabine propriétaire pleine largeur avec fenêtre ouverte sur la mer et une cuisine arrière. Une fenêtre battante crée un seul espace ouvert avec le cockpit et le salon, optimisant le confort et la praticité des espaces à bord. Les concepts derrière l'aménagement extérieur et intérieur ont été particulièrement appréciés par le jury, qui a décerné ce prix en reconnaissance de la combinaison de la forme et de la fonction qui a toujours été une caractéristique fondamentale des yachts Ferretti. La soirée de gala s'est clôturée par la Yachts Parade, mettant en scène les nouveautés exposées au Salon Nautique de Cannes qui participeront à la prochaine édition du trophée.

Ferretti et Mochi en spectacle avec La Perla et Bulgari

Au Festival de Cannes de la Plaisance 2008, les lignes épurées des yachts Ferretti Yachts et Mochi Craft ont créé le décor d'une soirée intitulée « L'Excellence Italienne - Shooting à bord » organisée par le chantier de Forlì en collaboration avec La Perla et Bulgari. Propriétaires, médias et invités internationaux ont participé à un défilé de mode unique où des mannequins élégants portaient les toutes dernières collections "Prêt-à-porter" et "Beachwear" de La Perla, ainsi que de prestigieux bijoux Bulgari, à bord des yachts présents, dont le Ferretti Altura 840 et Dolphin 54 Fly Mochi Craft, pour leurs débuts internationaux à Cannes.Les interprétations libres et imaginatives de la couture La Perla, du style intemporel Bulgari et de l'élégance Ferretti Yachts et Mochi Craft - Cannes ont été une belle occasion pour les ambassadeurs de la qualité et du flair Made in Italy d'illuminer cette soirée nautique !


Grand Banks nomme un nouveau responsable de l'assurance qualité

Grand Banks Yachts a annoncé aujourd'hui la nomination de Matthew Wroblewski en tant que nouveau responsable de l'assurance qualité de la société. Son embauche reflète le fort engagement de Grand Banks à respecter les normes de qualité les plus élevées pour chaque yacht construit et livré aux propriétaires du monde entier. En tant qu'expert certifié Six Sigma Black Belt et Lean Manufacturing, M. Wroblewski s'ajoute à l'expertise de production de pointe de Grand Banks Yachts. Il a également fait ses preuves en tant qu'ancien responsable de l'assurance qualité chez Sea Ray Boats, où il travaille depuis 2003. M. Wroblewski est chargé de s'assurer que tous les nouveaux yachts répondent aux normes rigoureuses de la société en matière de construction, de savoir-faire et de performances. Il ajoutera également son expérience en tant qu'enseignant et praticien de Six Sigma et de la production allégée aux initiatives de croissance et d'efficacité de la production chez Grand Banks Yachts. En plus de son expérience professionnelle, M. Wroblewski est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université du Michigan et a obtenu son baccalauréat ès sciences tout en étudiant la gestion des opérations à l'Université de Miami en Ohio.

Maritimo remporte le White Marlin Open

Il a été salué comme le plus grand tournoi de billfish au monde, mais cette année, le prestigieux White Marlin Open avait une touche typiquement australienne avec CGI Finance, un sponsor majeur de l'événement, faisant campagne avec un Maritimo 550 Convertible. Plus de 300 navires et 1 500 pêcheurs ont participé à l'événement, avec des concurrents pêchant dans Ocean City, dans le Maryland et dans la région de Norfolk, en Virginie, jusqu'aux canyons de Wilmington. Le tournoi a offert plus de 2,2 millions de dollars de prix en argent ! Bien que nommé White Marlin Open, d'autres poissons ont été ciblés, notamment le thon, le wahoo et le marlin bleu. Un pêcheur à la ligne chanceux, Robert Lockwood, du New Jersey, a débarqué le deuxième plus gros poisson bleu jamais pêché, un poisson de 935,5 livres (425 kg). L'équipe de CGI, dirigée par Hervé Bonnet, président et chef de la direction de CGI Finance, s'est très bien comporté, occupant une place au classement pendant quatre des cinq jours du tournoi. Maritimo’s 550 Convertible, qui s'est imposé comme l'une des meilleures armes à feu sur la scène des tournois australiens, s'est comporté comme prévu. L'équipage de CGI a occupé la première place à un moment donné, grâce à un blanc de 71 lb (32 kg) débarqué le jour de l'ouverture. Le makaire blanc parcourait les eaux de l'océan Atlantique et de la mer des Caraïbes, pesant généralement environ 30 kg en moyenne, les femelles étant généralement légèrement plus grosses. CGI Finance agit à titre de principal financier de Maritimo USA et a été un « commanditaire diamant » du tournoi.


Numarine nomme un directeur général et un directeur marketing

Le constructeur de yachts de luxe Numarine, d'Istanbul, en Turquie, a nommé Rob Billington au poste de directeur général et Andre Esposito au poste de directeur des ventes et du marketing. Billington a précédemment travaillé en tant que chef de la production chez Princess Yachts et en tant que responsable de l'ingénierie chez le constructeur automobile Nissan. Esposito a travaillé avec Quick (Italie) et Glomex. Sa dernière affectation était celle de responsable du développement de marché chez Sealine. Fondée en 2002, Numarine construit des yachts de 55 pieds à 102 pieds (17 m à 31 m) de longueur. La société de capital-investissement Abraaj Capital, basée à Dubaï, a récemment acquis une participation de 50 pour cent dans la société.


Pershing Nouvelle campagne AdmCom

Seules les plus grandes idées se réalisent est le titre qui lance la nouvelle campagne Pershing créée par l'agence de communication intégrée AdmCom. Le concept est une continuation naturelle du thème « idée en mouvement » qui a eu tant de succès l'année dernière. Puissance, vitesse, innovation. Une vision qui se concentre sur le nouveau, l'inexploré, l'avenir et le besoin de s'améliorer et de se mettre constamment à l'épreuve. Pershing, c'est tout ça. Car les idées ne deviennent grandes que lorsqu'elles se transforment en actions concrètes et lorsqu'elles prouvent leur éclat en affrontant la réalité. Drapée dans un voile d'argent léger et brillant, la belle déesse “Idea” est un symbole d'énergie pure incarnée dans une forme humaine parfaite et dynamique. La star de la vidéo de l'année dernière est donc de retour, avec encore plus de majesté, pour affronter l'avenir avec confiance et chercher de nouveaux horizons et des moyens de rester en avance sur son temps. Elle évolue dans un environnement liquide indéfini où tout s'écoule à une vitesse plus élevée et où de nouvelles idées et métamorphoses se produisent constamment. L'idée en tant qu'inspiration derrière la philosophie et l'identité de Pershing est également le thème de la campagne de presse d'entreprise conçue spécifiquement pour les contextes non européens, tels que l'Amérique, l'Australie et l'Asie. Le même environnement liquide est représenté, mais dans un style plus représentatif pour célébrer l'image classique du yachting de luxe dans une touche dynamique et moderne. Les grandes idées ne restent jamais que des idées est le nouveau titre et l'esprit qui guide ces métiers, sous la forme d'une déesse élégante drapée d'argent. La nouvelle campagne de presse a été créée par AdmCom grâce à la direction créative de Maurizio Cinti et à la direction artistique de Manuel Dall’Olio, avec la rédaction de Silva Fedrigo et Massimiliano Pancaldi et la gestion de production par Alessandra Bigatti.


Riva remporte un prix à Cannes

Le protagoniste est le SportRiva 56’. Ce modèle, lancé en 2007 et qui a immédiatement rencontré un énorme succès, a remporté le prestigieux World Yachts Trophy dans la catégorie "meilleure mouche design de moins de 80 pieds". Le “Y” souhaité a été attribué par un jury spécialisé sélectionné par le groupe éditorial international LuxMediaGroup. Avec le SportRiva 56’, Riva s'est lancé un nouveau défi : concevoir un yacht avec un tout nouveau concept, du jamais vu auparavant. Le résultat est le SportRiva 56’ sportfly, un yacht qui intègre le concept de flybridge avec les lignes sportives d'un Open, tout en conservant le style inimitable de Riva, conçu par la main habile de Mauro Micheli avec l'équipe d'Officina Italiana Design . Un yacht suivant une philosophie unique de glamour sportif. Ce modèle est le premier d'une nouvelle ligne appelée SportRiva, dont les modèles seront définis par leur longueur. La collection SportRiva a été étudiée pour satisfaire les exigences des propriétaires qui, sans vouloir renoncer aux lignes d'un Open, préfèrent le confort d'un salon supérieur fermé et climatisé, idéal pour les pays à climat tropical. Une philosophie et un nouveau concept qui sont évidemment une formule gagnante ! Le prix a été fièrement remporté par le PDG de Riva, Ferruccio Rossi, et le vice-président Sales&Marketing, Francesco Frediani.


Riviera s'agrandit avec un nouveau centre de marché secondaire de 3,6 millions de dollars

Riviera a officiellement ouvert son nouveau centre de pièces de rechange de 3,6 millions de dollars sur le côté sud du siège social de la société à Coomera, dans le sud-est du Queensland. Lloyd et Liz Hillman, de la ville de Toowoomba dans le Queensland, qui ont possédé 12 Rivieras au cours des 23 dernières années, ont dévoilé une plaque pour ouvrir officiellement le centre qui a été conçu pour offrir une large gamme de services aux propriétaires de bateaux de luxe. Les Hillman ont acheté leur premier Riviera en 1985 et ont récemment pris livraison du numéro 12, un 4400 Sport Yacht. En présentant les Hillman, le nouveau directeur des opérations de Riviera, Michael Burke, a déclaré que le nouveau centre de pièces de rechange était un autre exemple de l'engagement continu de la société envers la grande famille des propriétaires de Riviera. Le directeur du marché secondaire, Michael Swain, a déclaré que le nouveau bâtiment au bord de l'eau, d'une superficie de 1 450 mètres carrés, offrira aux propriétaires de bateaux un service complet de personnalisation, d'entretien, de remise à neuf et de maintenance sur site. L'installation est également un centre pour un certain nombre d'autres unités commerciales de la Riviera, R Electronics fournit un service complet d'installation et de mise à niveau et R Interiors propose des ajouts, des mises à niveau et des rénovations d'intérieur et d'ameublement doux. Craft Coverings exploite également un service complet d'auvents extérieurs et de revêtements de meubles du Centre. Le service après-vente et le centre de service peuvent accueillir jusqu'à six bateaux sous abri. Un autre 2 500 mètres carrés de stand en dur peut accueillir six autres bateaux. Un deuxième bâtiment comprend deux baies séparées pour la peinture par pulvérisation et l'antifouling bi-composant. L'installation comprend également un pont élévateur mobile de 75 tonnes capable de manipuler des navires jusqu'à 6,5 mètres de large et environ 26 mètres (environ 85 pieds) de long. Un bras de marina de 13 postes d'amarrage est adjacent à la nouvelle installation. Plus de 250 000 $ ont également été dépensés pour l'efficacité de l'eau dans la nouvelle installation, y compris une usine de traitement de l'eau à la pointe de la technologie qui recycle 99 % de l'eau utilisée. Il existe également d'énormes réservoirs de stockage d'eau souterrains et des systèmes de dérivation des eaux de pluie pour récupérer les eaux de ruissellement des grandes zones couvertes.

Riviera conserve la coupe Bloodislow

Le personnel de Riviera a trouvé une riche veine de forme pour conserver le service de sang de la Croix-Rouge australienne ’s ‘Bloodislow Cup’’ – le Bledisloe pour les donneurs de sang. L'initiative philanthropique met en compétition les principaux employeurs du sud-est du Queensland Gold Coast pour trouver le lieu de travail qui compte les donneurs de sang les plus généreux de la ville. Riviera a récemment remporté le concours pour la deuxième année consécutive, avec un personnel faisant 434 dons sur 12 mois, ajoutant jusqu'à 217 litres aux fournitures indispensables de la banque de sang. Avec trois personnes bénéficiant de chaque don, l'équipe Riviera a potentiellement sauvé la vie de 1 302 personnes. L'équipe de Riviera a battu d'autres employeurs, notamment le conseil municipal de Gold Coast, Main Roads, Bartercard, Roamfree, Centrelink, Bunnings et Billabong dans le défi. Riviera et d'autres employeurs de la Gold Coast accordent au personnel des congés pour donner du sang. Le PDG John Anderson a déclaré que la "Bloodislow Cup" représentait une fière réalisation sociale pour l'entreprise et qu'elle occupait une place de choix dans la salle des trophées de la Riviera, remplie de distinctions de l'industrie obtenues au fil des ans. Riviera Trade Training Manager Tony Schmid organise le programme de don de sang au nom de l'entreprise. Zoe Bargh, agente de liaison marketing d'ARCBS, a félicité Riviera pour son soutien au programme.

San Lorenzo fête ses 50 ans

Sanlorenzo, expression intemporelle des yachts les plus luxueux de l'industrie du yachting, a fêté ses 50 ans (1958-2008) avec une soirée de gala organisée au Yacht Club de Monaco, haut lieu du yachting international de renom, qui a depuis cinq ans a accueilli les rassemblements de Sanlorenzo, un événement exclusif pour 250 invités internationaux sélectionnés. S.A.S. Le Prince Albert II, Président du Yacht Club de Monaco, a assisté à cet événement et a accueilli M. Massimo Perotti, PDG de Sanlorenzo, qui a présenté la rénovation des Cantieri Navali di Ameglia (Italie), qui en harmonie avec la zone de production de Sanlorenzo transmettra leurs des plans pour protéger l'environnement. Pour célébrer cet anniversaire, les invités de Sanlorenzo ont profité d'une soirée exceptionnelle, organisée au Club House du YCM, entièrement re-décoré pour cette occasion spéciale. Une carte d'exception a été imaginée par Arrigo Cipriani, propriétaire du célèbre Harry's Bar à Venise, et fils du créateur du cocktail "Bellini" et du Carpaccio. En fin de soirée, les invités ont pu bénéficier d'un service de voiture de courtoisie organisé par Lancia, partenaire officiel du Yacht Club de Monaco, qui a fonctionné toute la soirée avec une flotte de 10 voitures Lancia Delta. Le clou de la soirée a été un concert privé de Paolo Conte, qui a joué ses chansons les plus célèbres aux invités. Pour exposer ses beaux yachts, Sanlorenzo a réuni devant le YCM quatre bateaux de sa gamme : deux yachts faisant partie de leur gamme à semi-cylindres, les SD92 et SD122 (qui seront présentés en avant-première au salon nautique de Gênes en octobre) , ainsi que les gammes de modèles SL88 et SL108. Cinquante ans d'histoire qui confirment la qualité et les caractéristiques uniques de chaque navire, toujours construits sur mesure, jamais en série, adaptés aux exigences et aux exigences de chaque client. Pour souligner l'approche personnalisée de Sanlorenzo, il a été souligné que de nombreux chantiers navals en série construisent en un an plus de yachts que Sanlorenzo a fabriqués en 50 ans. Paolo Conte a résumé la soirée avec sa célèbre chanson : “it’s wonderful, its’ wonderful!”

San Lorenzo remporte le World Yacht Trophy 2008

Une reconnaissance importante pour le constructeur de yachts historique, San Lorenzo Yachts et le designer Francesco Paszkowski. Francesco Paszkowski, premier concepteur de yachts sur la scène internationale, a conçu le concept général, l'aménagement et l'intérieur du Sanlorenzo 40 Alloy, qui a remporté le “Innovation Trophy” et le “Best design Trophy” dans le “Flybridge over Catégorie 24 mètres”, décerné au yacht projeteur de 40 mètres du chantier historique basé à Viareggio lors des World Yacht Trophies 2008. La cérémonie s'est déroulée le 13 septembre à l'hôtel Carlton de Cannes à l'occasion de l'habituelle soirée de gala organisée par LuxMedia Group pendant le Festival de la Plaisance.


Sunseeker remet une médaille d'or à CJR Propulsion

CJR Propulsion, l'un des principaux fabricants et concepteurs d'hélices et de systèmes d'étranglement, a remporté le prix Gold Supplier of the Year de Sunseeker. Le PDG de Sunseeker, Robert Braithwaite, a remis à Marek Skrzynski et Phil Silva de CJR le prix en reconnaissance de l'excellente qualité de service de l'entreprise au cours des 12 derniers mois. En outre, Sunseeker a été particulièrement impressionné par la précision de la conception et de l'ingénierie des produits CJR’s obtenue directement grâce aux nouvelles hélices usinées CNC. Un leader mondial dans la conception et la construction de yachts à moteur de luxe, Sunseeker International occupe une position prééminente sur le marché maritime. CJR Propulsion est un fournisseur majeur de Sunseekerr. Avec plus de 75 ans d'expérience dans l'industrie, CJR a acquis une réputation mondiale pour sa qualité et sa fiabilité exceptionnelles, exportant ses produits dans plus de 60 pays, couvrant quatre continents. CJR dispose de la gamme de compétences, de logiciels de conception, d'outillage et d'équipements pour fabriquer des systèmes d'hélice et d'étrangleur haute performance et de qualité afin de satisfaire toutes les exigences des constructeurs de bateaux de plaisance.


Tiara annonce le lancement d'un programme de véhicules d'occasion certifiés

Tiara Yachts a annoncé le lancement de son programme très attendu Certified Pre-Owned (CPO). C'est l'un des premiers à être proposé par un constructeur dans l'industrie du yachting. Le programme CPO de Tiara Yachts est en cours de développement depuis deux ans. De nombreux aspects du programme ont été calqués sur des programmes similaires pour des marques de luxe haut de gamme, notamment BMW, Mercedes et Lexus. Les concessionnaires Tiara Yachts’ Marine Industry Certified et Platinum Customer Service seront les agents exclusifs de ce programme. Tiara déploiera les différentes composantes marketing et opérationnelles de ce programme auprès de leurs concessionnaires éligibles au cours des prochaines semaines dans le but d'offrir aux acheteurs d'occasion la possibilité d'en savoir plus sur ce nouveau programme.


Ferretti Yachts annonce une nouvelle rénovation de sa gamme de navires de moins de 70 pieds - Recettes

photo du mois - Couach premier 5000 coque retiré de sa forme

Rapports du Groupe Beneteau Exceptionnel 2008

Le groupe français de nautisme et de maisons mobiles Beneteau a fait état d'une année 2008 « remarquable » jusqu'à présent, avec des ventes qui devraient atteindre les objectifs fixés avant le début de la crise financière mondiale. Le groupe s'attend à ce que les ventes pour l'exercice 2007/08 atteignent &# 83641 087 millions, soit une croissance de 8 % à données comparables. Beneteau affirme que les résultats escomptés représentent le succès de sa « stratégie dynamique dans le secteur de la plaisance ». Le groupe attribue sa croissance à trois stratégies principales : 20 nouveaux modèles de voiliers et de moteurs par an, des coûts réduits grâce à une production en grand volume et le ciblage de nouveaux marchés tels que l'Inde et la Chine. Les plans futurs incluent l'augmentation de l'offre du groupe de modèles Fly et Express pour couvrir des longueurs de 15m-25m (49ft-82ft). Les premières unités arriveront sur le marché d'ici 2010. Hors ventes de l'activité Microcar du groupe, les bateaux ont généré 80 % des ventes 2007/08 de Beneteau, les 20 % restants provenant de mobil-homes. Les voiliers représentent 66% des ventes de bateaux du groupe, les bateaux à moteur générant le reste. Beneteau dispose de 24 sites de production, et 400 points de vente de bateaux dans 40 pays.


Bertram se met au vert

Bertram Yacht, Inc. a annoncé qu'elle avait effectivement éliminé l'utilisation d'acétone de ses procédés de fabrication. Cette mesure est une étape majeure dans la mise en œuvre continue d'initiatives vertes par Bertram et renforce l'engagement de l'entreprise à améliorer les pratiques en matière de santé, de sécurité et d'environnement dans l'usine de fabrication. L'acétone est généralement utilisée par de nombreux fabricants de bateaux dans leur processus de production pour le nettoyage de la fibre de verre, des outils et de l'équipement. Bien qu'il s'agisse d'un agent de nettoyage très efficace et que son utilisation soit tout à fait légale, il pose certains problèmes de santé, de sécurité et d'environnement. L'élimination de ce matériau a introduit un grand nombre d'avantages tant pour l'environnement que pour les employés de Bertram Yacht. En plus d'éliminer les déchets dangereux et les polluants atmosphériques générés par l'acétone, le risque d'incendie est largement réduit avec les matériaux alternatifs actuellement utilisés. Les matériaux alternatifs non dangereux et à base d'agrumes maintenant utilisés comme agents de nettoyage sont ininflammables, recyclables et ne possèdent pas les mêmes qualités irritantes que l'acétone. De plus, ces nouveaux matériaux ne libèrent aucune émission toxique dans l'environnement. Outre l'élimination de l'acétone, Bertram a pris d'autres mesures respectueuses de l'environnement. Le principal fabricant de yachts élimine avec succès les matériaux contaminés et fait des progrès dans ses efforts de recyclage. L'entreprise a réduit la quantité de styrène dans la résine et le gelcoat utilisés dans la production et utilise un système spécial de dépoussiérage, qui collecte efficacement les poussières de l'atelier et les filtre dans un conteneur scellé. Ce filtre capte ensuite les poussières très fines et permet d'évacuer un air parfaitement propre vers l'usine. L'usine recycle également une gamme de matériaux, notamment du cuivre, du fil de cuivre, de l'acier, des déchets d'aluminium et des tubes fluorescents et en acier, dans lesquels l'entreprise engage un coût important trois fois par an pour effectuer un recyclage en toute sécurité, récupérer le mercure des tubes et recycler les extrémités métalliques. Ces mesures renforcent le fait que Bertram Yacht s'engage à assurer la sécurité globale et la qualité de la production. Mike Myers, COO et président de Bertram Yacht déclare Afin de continuer à produire le meilleur produit et de rester une force de premier plan dans l'industrie maritime, Bertram reconnaît l'importance de respecter les normes de qualité les plus élevées à tous les niveaux des processus de production. Je m'efforcerai de superviser chaque mesure établie à l'usine de fabrication afin de dépasser les normes actuelles en place.


Prouesse technologique Couach

Grand succès à Couach le 15 juillet dernier : La première coque de 50 mètres déformée. La marque française fait ainsi ses premiers pas dans la construction de son nouveau flagship. La prochaine étape est l'installation de tous les équipements techniques avant l'assemblage de la coque et du pont prévu en octobre, qui sera l'autre étape principale de construction de ce Couach 5000 Fly Mega-Yacht. La construction de cette coque à infusion aux deux tiers est une grande première en Europe pour un yacht de cette taille. En 1970 Couach a déjà construit le premier yacht à Aramat un complexe fibre de verre/Kevlar élaboré en collaboration avec Du Pont de Nemours. Aujourd'hui, son audace avant-gardiste Couach revient sur le devant de la scène avec ce Mega-Yacht né de la technologie d'infusion que le chantier maîtrise depuis plusieurs années maintenant dans la fabrication de pièces de moindre importance. Pour la réalisation de ce 5000 Fly le chantier a conçu une nouvelle carène en V profond et un nouveau tableau arrière qui lui permettront d'atteindre facilement les 30 nœuds. Les tests de coque ont permis d'optimiser la puissance nécessaire pour atteindre les différentes étapes et de minimiser la consommation. Ces tests de coque ont révélé une autonomie de 4200 milles à 12 nœuds, avec une consommation de 170 litres par heure et les qualités hydrodynamiques évidentes qui font la renommée de Couach. L'un de ces points forts sera son rayon de giration très court grâce à ses safrans conçus. Un bâtiment de 4 000 mètres carrés et 18 mètres de haut a été spécialement érigé pour accueillir la coque et l'assemblage de ce Mega-Yacht. La coque est maintenant placée dans la nef centrale, rembourrée sur des berceaux qui l'accompagneront jusqu'au jour où les portes du hangar s'ouvriront pour libérer ce magnifique navire et surveiller sa part pour découvrir de nouveaux horizons. Quant au moule, il a été réajusté en vue de la future coque du deuxième Méga-Yacht de 50 mètres Couach dont la livraison est prévue pour 2010.


Fairline supprime 90 emplois

Lorsque Fairline a lancé son dernier yacht de luxe, le Squadron 55, au salon nautique de Southampton, le directeur général Derek Carter a déclaré que la société avait déjà 35 commandes pour le bateau 𧿘.000. Après le salon, James Robinson de Fairline a déclaré qu'ils avaient vendu avec succès 30 bateaux Fairline pour un montant de 16326 millions de dollars britanniques. Étant donné que l'entreprise a également annoncé son intention de s'étendre en Extrême-Orient et a récemment ouvert une nouvelle usine à Oundle pour fournir une capacité supplémentaire, les travailleurs ont été choqués après avoir appris que 90 emplois, principalement dans l'atelier, devaient aller à la fois à Oundle et les usines de Weldon.


Le triomphe de Ferretti à Cannes

Samedi 13 septembre : le Festival de Cannes de la Plaisance - premier rendez-vous de la saison nautique 2008-2009 a offert une soirée vraiment spéciale aux célébrités, médias et propriétaires du monde entier. Au cours de l'événement de gala, le plan d'eau devant l'hôtel Carlton est devenu le décor d'un défilé des embarcations les plus exclusives actuellement disponibles sur le marché mondial. L'événement a également vu la remise des « World Yachts Trophies 2008 », la septième édition du prix créé par l'organisation Luxmediagroup, un réseau international de publications spécialisées dans le nautisme dont « Yachts France » et « Yachts Italia ». Après un long et minutieux processus de sélection parmi un groupe de yachts « flybridge de moins de 24 mètres » introduits entre juillet 2007 et juillet 2008, un jury d'experts a décerné le « Trophée de la Fonctionnalité 2008 » au Ferretti 592. Les solutions de conception d'avant-garde présentées par le Ferretti 592 inspiré par la synergie bien établie entre le Studio Zuccon International Project et AYT, Ferretti's Advanced Yacht Technology - ont été acclamés par la critique depuis leur présentation au Gênes Yacht Show 2007 et aujourd'hui au Festival de Cannes de la Plaisance di Cannes ils reçu une distinction officielle. L'embarcation de 18,33 mètres propose deux cabines invités avec salle de bains privative, une cabine propriétaire pleine largeur avec fenêtre ouverte sur la mer et une cuisine arrière. Une fenêtre battante crée un seul espace ouvert avec le cockpit et le salon, optimisant le confort et la praticité des espaces à bord. Les concepts derrière l'aménagement extérieur et intérieur ont été particulièrement appréciés par le jury, qui a décerné ce prix en reconnaissance de la combinaison de la forme et de la fonction qui a toujours été une caractéristique fondamentale des yachts Ferretti. La soirée de gala s'est clôturée par la Yachts Parade, mettant en scène les nouveautés exposées au Salon Nautique de Cannes qui participeront à la prochaine édition du trophée.

Ferretti et Mochi en spectacle avec La Perla et Bulgari

Au Festival de Cannes de la Plaisance 2008, les lignes épurées des yachts Ferretti Yachts et Mochi Craft ont créé le décor d'une soirée intitulée « L'Excellence Italienne - Shooting à bord » organisée par le chantier de Forlì en collaboration avec La Perla et Bulgari. Propriétaires, médias et invités internationaux ont participé à un défilé de mode unique où des mannequins élégants portaient les toutes dernières collections "Prêt-à-porter" et "Beachwear" de La Perla, ainsi que de prestigieux bijoux Bulgari, à bord des yachts présents, dont le Ferretti Altura 840 et Dolphin 54 Fly Mochi Craft, pour leurs débuts internationaux à Cannes. Les interprétations libres et imaginatives de la couture La Perla, du style intemporel Bulgari et de l'élégance Ferretti Yachts et Mochi Craft - Cannes ont été une belle occasion pour les ambassadeurs de la qualité et du flair Made in Italy d'illuminer cette soirée nautique !


Grand Banks nomme un nouveau responsable de l'assurance qualité

Grand Banks Yachts a annoncé aujourd'hui la nomination de Matthew Wroblewski en tant que nouveau responsable de l'assurance qualité de la société. Son embauche reflète le fort engagement de Grand Banks à respecter les normes de qualité les plus élevées pour chaque yacht construit et livré aux propriétaires du monde entier. En tant qu'expert certifié Six Sigma Black Belt et Lean Manufacturing, M. Wroblewski s'ajoute à l'expertise de production de pointe de Grand Banks Yachts. Il a également fait ses preuves en tant qu'ancien responsable de l'assurance qualité chez Sea Ray Boats, où il travaille depuis 2003. M. Wroblewski est chargé de s'assurer que tous les nouveaux yachts répondent aux normes rigoureuses de la société en matière de construction, de savoir-faire et de performances. Il ajoutera également son expérience en tant qu'enseignant et praticien de Six Sigma et de la production allégée aux initiatives de croissance et d'efficacité de la production chez Grand Banks Yachts. En plus de son expérience professionnelle, M. Wroblewski est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université du Michigan et a obtenu son baccalauréat ès sciences tout en étudiant la gestion des opérations à l'Université de Miami en Ohio.

Maritimo remporte le White Marlin Open

Il a été salué comme le plus grand tournoi de billfish au monde, mais cette année, le prestigieux White Marlin Open avait une touche typiquement australienne avec CGI Finance, un sponsor majeur de l'événement, faisant campagne avec un Maritimo 550 Convertible. Plus de 300 navires et 1 500 pêcheurs ont participé à l'événement, avec des concurrents pêchant dans Ocean City, dans le Maryland et dans la région de Norfolk, en Virginie, jusqu'aux canyons de Wilmington. Le tournoi a offert plus de 2,2 millions de dollars de prix en argent ! Bien que nommé White Marlin Open, d'autres poissons ont été ciblés, notamment le thon, le wahoo et le marlin bleu. Un pêcheur à la ligne chanceux, Robert Lockwood, du New Jersey, a débarqué le deuxième plus gros poisson bleu jamais pêché, un poisson de 935,5 livres (425 kg). L'équipe de CGI, dirigée par Hervé Bonnet, président et chef de la direction de CGI Finance, s'est très bien comporté, occupant une place au classement pendant quatre des cinq jours du tournoi. Maritimo’s 550 Convertible, qui s'est imposé comme l'une des meilleures armes à feu sur la scène des tournois australiens, s'est comporté comme prévu. L'équipage de CGI a occupé la première place à un moment donné, grâce à un blanc de 71 lb (32 kg) débarqué le jour de l'ouverture. Le makaire blanc parcourait les eaux de l'océan Atlantique et de la mer des Caraïbes, pesant généralement environ 30 kg en moyenne, les femelles étant généralement légèrement plus grosses. CGI Finance agit à titre de principal financier de Maritimo USA et a été un « commanditaire diamant » du tournoi.


Numarine nomme un directeur général et un directeur marketing

Le constructeur de yachts de luxe Numarine, d'Istanbul, en Turquie, a nommé Rob Billington au poste de directeur général et Andre Esposito au poste de directeur des ventes et du marketing. Billington a précédemment travaillé en tant que chef de la production chez Princess Yachts et en tant que responsable de l'ingénierie chez le constructeur automobile Nissan. Esposito a travaillé avec Quick (Italie) et Glomex. Sa dernière affectation était celle de responsable du développement de marché chez Sealine. Fondée en 2002, Numarine construit des yachts de 55 pieds à 102 pieds (17 m à 31 m) de longueur. La société de capital-investissement Abraaj Capital, basée à Dubaï, a récemment acquis une participation de 50 pour cent dans la société.


Pershing Nouvelle campagne AdmCom

Seules les plus grandes idées se réalisent est le titre qui lance la nouvelle campagne Pershing créée par l'agence de communication intégrée AdmCom. Le concept est une continuation naturelle du thème « idée en mouvement » qui a eu tant de succès l'année dernière. Puissance, vitesse, innovation. Une vision qui se concentre sur le nouveau, l'inexploré, l'avenir et le besoin de s'améliorer et de se mettre constamment à l'épreuve. Pershing, c'est tout ça. Car les idées ne deviennent grandes que lorsqu'elles se transforment en actions concrètes et lorsqu'elles prouvent leur éclat en affrontant la réalité. Drapée dans un voile d'argent léger et brillant, la belle déesse “Idea” est un symbole d'énergie pure incarnée dans une forme humaine parfaite et dynamique. La star de la vidéo de l'année dernière est donc de retour, avec encore plus de majesté, pour affronter l'avenir avec confiance et chercher de nouveaux horizons et des moyens de rester en avance sur son temps. Elle évolue dans un environnement liquide indéfini où tout s'écoule à une vitesse plus élevée et où de nouvelles idées et métamorphoses se produisent constamment. L'idée en tant qu'inspiration derrière la philosophie et l'identité de Pershing est également le thème de la campagne de presse d'entreprise conçue spécifiquement pour les contextes non européens, tels que l'Amérique, l'Australie et l'Asie. Le même environnement liquide est représenté, mais dans un style plus représentatif pour célébrer l'image classique du yachting de luxe dans une touche dynamique et moderne. Les grandes idées ne restent jamais que des idées est le nouveau titre et l'esprit qui guide ces métiers, sous la forme d'une déesse élégante drapée d'argent. La nouvelle campagne de presse a été créée par AdmCom grâce à la direction créative de Maurizio Cinti et à la direction artistique de Manuel Dall’Olio, avec la rédaction de Silva Fedrigo et Massimiliano Pancaldi et la gestion de production par Alessandra Bigatti.


Riva remporte un prix à Cannes

Le protagoniste est le SportRiva 56’. Ce modèle, lancé en 2007 et qui a immédiatement rencontré un énorme succès, a remporté le prestigieux World Yachts Trophy dans la catégorie "meilleure mouche design de moins de 80 pieds". Le “Y” souhaité a été attribué par un jury spécialisé sélectionné par le groupe éditorial international LuxMediaGroup. Avec le SportRiva 56’, Riva s'est lancé un nouveau défi : concevoir un yacht avec un tout nouveau concept, du jamais vu auparavant. Le résultat est le SportRiva 56’ sportfly, un yacht qui intègre le concept de flybridge avec les lignes sportives d'un Open, tout en conservant le style inimitable de Riva, conçu par la main habile de Mauro Micheli avec l'équipe d'Officina Italiana Design . Un yacht suivant une philosophie unique de glamour sportif. Ce modèle est le premier d'une nouvelle ligne appelée SportRiva, dont les modèles seront définis par leur longueur. La collection SportRiva a été étudiée pour satisfaire les exigences des propriétaires qui, sans vouloir renoncer aux lignes d'un Open, préfèrent le confort d'un salon supérieur fermé et climatisé, idéal pour les pays à climat tropical. Une philosophie et un nouveau concept qui sont évidemment une formule gagnante ! Le prix a été fièrement remporté par le PDG de Riva, Ferruccio Rossi, et le vice-président Sales&Marketing, Francesco Frediani.


Riviera s'agrandit avec un nouveau centre de marché secondaire de 3,6 millions de dollars

Riviera a officiellement ouvert son nouveau centre de pièces de rechange de 3,6 millions de dollars sur le côté sud du siège social de la société à Coomera, dans le sud-est du Queensland. Lloyd et Liz Hillman, de la ville de Toowoomba dans le Queensland, qui ont possédé 12 Rivieras au cours des 23 dernières années, ont dévoilé une plaque pour ouvrir officiellement le centre qui a été conçu pour offrir une large gamme de services aux propriétaires de bateaux de luxe. Les Hillman ont acheté leur premier Riviera en 1985 et ont récemment pris livraison du numéro 12, un 4400 Sport Yacht. En présentant les Hillman, le nouveau directeur des opérations de Riviera, Michael Burke, a déclaré que le nouveau centre de pièces de rechange était un autre exemple de l'engagement continu de la société envers la grande famille des propriétaires de Riviera. Le directeur du marché secondaire, Michael Swain, a déclaré que le nouveau bâtiment au bord de l'eau, d'une superficie de 1 450 mètres carrés, offrira aux propriétaires de bateaux un service complet de personnalisation, d'entretien, de remise à neuf et de maintenance sur site. L'installation est également un centre pour un certain nombre d'autres unités commerciales de la Riviera, R Electronics fournit un service complet d'installation et de mise à niveau et R Interiors propose des ajouts, des mises à niveau et des rénovations d'intérieur et d'ameublement doux. Craft Coverings exploite également un service complet d'auvents extérieurs et de revêtements de meubles du Centre. Le service après-vente et le centre de service peuvent accueillir jusqu'à six bateaux sous abri. Un autre 2 500 mètres carrés de stand en dur peut accueillir six autres bateaux. Un deuxième bâtiment comprend deux baies séparées pour la peinture par pulvérisation et l'antifouling bi-composant. L'installation comprend également un pont élévateur mobile de 75 tonnes capable de manipuler des navires jusqu'à 6,5 mètres de large et environ 26 mètres (environ 85 pieds) de long. Un bras de marina de 13 postes d'amarrage est adjacent à la nouvelle installation. Plus de 250 000 $ ont également été dépensés pour l'efficacité de l'eau dans la nouvelle installation, y compris une usine de traitement de l'eau à la pointe de la technologie qui recycle 99 % de l'eau utilisée. Il existe également d'énormes réservoirs de stockage d'eau souterrains et des systèmes de dérivation des eaux de pluie pour récupérer les eaux de ruissellement des grandes zones couvertes.

Riviera conserve la coupe Bloodislow

Le personnel de Riviera a trouvé une riche veine de forme pour conserver le service de sang de la Croix-Rouge australienne ’s ‘Bloodislow Cup’’ – le Bledisloe pour les donneurs de sang. L'initiative philanthropique met en compétition les principaux employeurs du sud-est du Queensland Gold Coast pour trouver le lieu de travail qui compte les donneurs de sang les plus généreux de la ville. Riviera a récemment remporté le concours pour la deuxième année consécutive, avec un personnel faisant 434 dons sur 12 mois, ajoutant jusqu'à 217 litres aux fournitures indispensables de la banque de sang. Avec trois personnes bénéficiant de chaque don, l'équipe Riviera a potentiellement sauvé la vie de 1 302 personnes. L'équipe de Riviera a battu d'autres employeurs, notamment le conseil municipal de Gold Coast, Main Roads, Bartercard, Roamfree, Centrelink, Bunnings et Billabong dans le défi. Riviera et d'autres employeurs de la Gold Coast accordent au personnel des congés pour donner du sang. Le PDG John Anderson a déclaré que la "Bloodislow Cup" représentait une fière réalisation sociale pour l'entreprise et qu'elle occupait une place de choix dans la salle des trophées de la Riviera, remplie de distinctions de l'industrie obtenues au fil des ans. Riviera Trade Training Manager Tony Schmid organise le programme de don de sang au nom de l'entreprise. Zoe Bargh, agente de liaison marketing d'ARCBS, a félicité Riviera pour son soutien au programme.

San Lorenzo fête ses 50 ans

Sanlorenzo, expression intemporelle des yachts les plus luxueux de l'industrie du yachting, a fêté ses 50 ans (1958-2008) avec une soirée de gala organisée au Yacht Club de Monaco, haut lieu du yachting international de renom, qui a depuis cinq ans a accueilli les rassemblements de Sanlorenzo, un événement exclusif pour 250 invités internationaux sélectionnés. S.A.S. Le Prince Albert II, Président du Yacht Club de Monaco, a assisté à cet événement et a accueilli M. Massimo Perotti, PDG de Sanlorenzo, qui a présenté la rénovation des Cantieri Navali di Ameglia (Italie), qui en harmonie avec la zone de production de Sanlorenzo transmettra leurs des plans pour protéger l'environnement. Pour célébrer cet anniversaire, les invités de Sanlorenzo ont profité d'une soirée exceptionnelle, organisée au Club House du YCM, entièrement re-décoré pour cette occasion spéciale. Une carte d'exception a été imaginée par Arrigo Cipriani, propriétaire du célèbre Harry's Bar à Venise, et fils du créateur du cocktail "Bellini" et du Carpaccio. En fin de soirée, les invités ont pu bénéficier d'un service de voiture de courtoisie organisé par Lancia, partenaire officiel du Yacht Club de Monaco, qui a fonctionné toute la soirée avec une flotte de 10 voitures Lancia Delta. Le clou de la soirée a été un concert privé de Paolo Conte, qui a joué ses chansons les plus célèbres aux invités. Pour exposer ses beaux yachts, Sanlorenzo a réuni devant le YCM quatre bateaux de sa gamme : deux yachts faisant partie de leur gamme à semi-cylindres, les SD92 et SD122 (qui seront présentés en avant-première au salon nautique de Gênes en octobre) , ainsi que les gammes de modèles SL88 et SL108. Cinquante ans d'histoire qui confirment la qualité et les caractéristiques uniques de chaque navire, toujours construits sur mesure, jamais en série, adaptés aux exigences et aux exigences de chaque client. Pour souligner l'approche personnalisée de Sanlorenzo, il a été souligné que de nombreux chantiers navals en série construisent en un an plus de yachts que Sanlorenzo a fabriqués en 50 ans. Paolo Conte a résumé la soirée avec sa célèbre chanson : “it’s wonderful, its’ wonderful!”

San Lorenzo remporte le World Yacht Trophy 2008

Une reconnaissance importante pour le constructeur de yachts historique, San Lorenzo Yachts et le designer Francesco Paszkowski. Francesco Paszkowski, premier concepteur de yachts sur la scène internationale, a conçu le concept général, l'aménagement et l'intérieur du Sanlorenzo 40 Alloy, qui a remporté le “Innovation Trophy” et le “Best design Trophy” dans le “Flybridge over Catégorie 24 mètres”, décerné au yacht projeteur de 40 mètres du chantier historique basé à Viareggio lors des World Yacht Trophies 2008. La cérémonie s'est déroulée le 13 septembre à l'hôtel Carlton de Cannes à l'occasion de l'habituelle soirée de gala organisée par LuxMedia Group pendant le Festival de la Plaisance.


Sunseeker remet une médaille d'or à CJR Propulsion

CJR Propulsion, l'un des principaux fabricants et concepteurs d'hélices et de systèmes d'étranglement, a remporté le prix Gold Supplier of the Year de Sunseeker. Le PDG de Sunseeker, Robert Braithwaite, a remis à Marek Skrzynski et Phil Silva de CJR le prix en reconnaissance de l'excellente qualité de service de l'entreprise au cours des 12 derniers mois. En outre, Sunseeker a été particulièrement impressionné par la précision de la conception et de l'ingénierie des produits CJR’s obtenue directement grâce aux nouvelles hélices usinées CNC. Un leader mondial dans la conception et la construction de yachts à moteur de luxe, Sunseeker International occupe une position prééminente sur le marché maritime. CJR Propulsion est un fournisseur majeur de Sunseekerr.Avec plus de 75 ans d'expérience dans l'industrie, CJR a acquis une réputation mondiale pour sa qualité et sa fiabilité exceptionnelles, exportant ses produits dans plus de 60 pays, couvrant quatre continents. CJR dispose de la gamme de compétences, de logiciels de conception, d'outillage et d'équipements pour fabriquer des systèmes d'hélice et d'étrangleur haute performance et de qualité afin de satisfaire toutes les exigences des constructeurs de bateaux de plaisance.


Tiara annonce le lancement d'un programme de véhicules d'occasion certifiés

Tiara Yachts a annoncé le lancement de son programme très attendu Certified Pre-Owned (CPO). C'est l'un des premiers à être proposé par un constructeur dans l'industrie du yachting. Le programme CPO de Tiara Yachts est en cours de développement depuis deux ans. De nombreux aspects du programme ont été calqués sur des programmes similaires pour des marques de luxe haut de gamme, notamment BMW, Mercedes et Lexus. Les concessionnaires Tiara Yachts’ Marine Industry Certified et Platinum Customer Service seront les agents exclusifs de ce programme. Tiara déploiera les différentes composantes marketing et opérationnelles de ce programme auprès de leurs concessionnaires éligibles au cours des prochaines semaines dans le but d'offrir aux acheteurs d'occasion la possibilité d'en savoir plus sur ce nouveau programme.


Ferretti Yachts annonce une nouvelle rénovation de sa gamme de navires de moins de 70 pieds - Recettes

photo du mois - Couach premier 5000 coque retiré de sa forme

Rapports du Groupe Beneteau Exceptionnel 2008

Le groupe français de nautisme et de maisons mobiles Beneteau a fait état d'une année 2008 « remarquable » jusqu'à présent, avec des ventes qui devraient atteindre les objectifs fixés avant le début de la crise financière mondiale. Le groupe s'attend à ce que les ventes pour l'exercice 2007/08 atteignent &# 83641 087 millions, soit une croissance de 8 % à données comparables. Beneteau affirme que les résultats escomptés représentent le succès de sa « stratégie dynamique dans le secteur de la plaisance ». Le groupe attribue sa croissance à trois stratégies principales : 20 nouveaux modèles de voiliers et de moteurs par an, des coûts réduits grâce à une production en grand volume et le ciblage de nouveaux marchés tels que l'Inde et la Chine. Les plans futurs incluent l'augmentation de l'offre du groupe de modèles Fly et Express pour couvrir des longueurs de 15m-25m (49ft-82ft). Les premières unités arriveront sur le marché d'ici 2010. Hors ventes de l'activité Microcar du groupe, les bateaux ont généré 80 % des ventes 2007/08 de Beneteau, les 20 % restants provenant de mobil-homes. Les voiliers représentent 66% des ventes de bateaux du groupe, les bateaux à moteur générant le reste. Beneteau dispose de 24 sites de production, et 400 points de vente de bateaux dans 40 pays.


Bertram se met au vert

Bertram Yacht, Inc. a annoncé qu'elle avait effectivement éliminé l'utilisation d'acétone de ses procédés de fabrication. Cette mesure est une étape majeure dans la mise en œuvre continue d'initiatives vertes par Bertram et renforce l'engagement de l'entreprise à améliorer les pratiques en matière de santé, de sécurité et d'environnement dans l'usine de fabrication. L'acétone est généralement utilisée par de nombreux fabricants de bateaux dans leur processus de production pour le nettoyage de la fibre de verre, des outils et de l'équipement. Bien qu'il s'agisse d'un agent de nettoyage très efficace et que son utilisation soit tout à fait légale, il pose certains problèmes de santé, de sécurité et d'environnement. L'élimination de ce matériau a introduit un grand nombre d'avantages tant pour l'environnement que pour les employés de Bertram Yacht. En plus d'éliminer les déchets dangereux et les polluants atmosphériques générés par l'acétone, le risque d'incendie est largement réduit avec les matériaux alternatifs actuellement utilisés. Les matériaux alternatifs non dangereux et à base d'agrumes maintenant utilisés comme agents de nettoyage sont ininflammables, recyclables et ne possèdent pas les mêmes qualités irritantes que l'acétone. De plus, ces nouveaux matériaux ne libèrent aucune émission toxique dans l'environnement. Outre l'élimination de l'acétone, Bertram a pris d'autres mesures respectueuses de l'environnement. Le principal fabricant de yachts élimine avec succès les matériaux contaminés et fait des progrès dans ses efforts de recyclage. L'entreprise a réduit la quantité de styrène dans la résine et le gelcoat utilisés dans la production et utilise un système spécial de dépoussiérage, qui collecte efficacement les poussières de l'atelier et les filtre dans un conteneur scellé. Ce filtre capte ensuite les poussières très fines et permet d'évacuer un air parfaitement propre vers l'usine. L'usine recycle également une gamme de matériaux, notamment du cuivre, du fil de cuivre, de l'acier, des déchets d'aluminium et des tubes fluorescents et en acier, dans lesquels l'entreprise engage un coût important trois fois par an pour effectuer un recyclage en toute sécurité, récupérer le mercure des tubes et recycler les extrémités métalliques. Ces mesures renforcent le fait que Bertram Yacht s'engage à assurer la sécurité globale et la qualité de la production. Mike Myers, COO et président de Bertram Yacht déclare Afin de continuer à produire le meilleur produit et de rester une force de premier plan dans l'industrie maritime, Bertram reconnaît l'importance de respecter les normes de qualité les plus élevées à tous les niveaux des processus de production. Je m'efforcerai de superviser chaque mesure établie à l'usine de fabrication afin de dépasser les normes actuelles en place.


Prouesse technologique Couach

Grand succès à Couach le 15 juillet dernier : La première coque de 50 mètres déformée. La marque française fait ainsi ses premiers pas dans la construction de son nouveau flagship. La prochaine étape est l'installation de tous les équipements techniques avant l'assemblage de la coque et du pont prévu en octobre, qui sera l'autre étape principale de construction de ce Couach 5000 Fly Mega-Yacht. La construction de cette coque à infusion aux deux tiers est une grande première en Europe pour un yacht de cette taille. En 1970 Couach a déjà construit le premier yacht à Aramat un complexe fibre de verre/Kevlar élaboré en collaboration avec Du Pont de Nemours. Aujourd'hui, son audace avant-gardiste Couach revient sur le devant de la scène avec ce Mega-Yacht né de la technologie d'infusion que le chantier maîtrise depuis plusieurs années maintenant dans la fabrication de pièces de moindre importance. Pour la réalisation de ce 5000 Fly le chantier a conçu une nouvelle carène en V profond et un nouveau tableau arrière qui lui permettront d'atteindre facilement les 30 nœuds. Les tests de coque ont permis d'optimiser la puissance nécessaire pour atteindre les différentes étapes et de minimiser la consommation. Ces tests de coque ont révélé une autonomie de 4200 milles à 12 nœuds, avec une consommation de 170 litres par heure et les qualités hydrodynamiques évidentes qui font la renommée de Couach. L'un de ces points forts sera son rayon de giration très court grâce à ses safrans conçus. Un bâtiment de 4 000 mètres carrés et 18 mètres de haut a été spécialement érigé pour accueillir la coque et l'assemblage de ce Mega-Yacht. La coque est maintenant placée dans la nef centrale, rembourrée sur des berceaux qui l'accompagneront jusqu'au jour où les portes du hangar s'ouvriront pour libérer ce magnifique navire et surveiller sa part pour découvrir de nouveaux horizons. Quant au moule, il a été réajusté en vue de la future coque du deuxième Méga-Yacht de 50 mètres Couach dont la livraison est prévue pour 2010.


Fairline supprime 90 emplois

Lorsque Fairline a lancé son dernier yacht de luxe, le Squadron 55, au salon nautique de Southampton, le directeur général Derek Carter a déclaré que la société avait déjà 35 commandes pour le bateau 𧿘.000. Après le salon, James Robinson de Fairline a déclaré qu'ils avaient vendu avec succès 30 bateaux Fairline pour un montant de 16326 millions de dollars britanniques. Étant donné que l'entreprise a également annoncé son intention de s'étendre en Extrême-Orient et a récemment ouvert une nouvelle usine à Oundle pour fournir une capacité supplémentaire, les travailleurs ont été choqués après avoir appris que 90 emplois, principalement dans l'atelier, devaient aller à la fois à Oundle et les usines de Weldon.


Le triomphe de Ferretti à Cannes

Samedi 13 septembre : le Festival de Cannes de la Plaisance - premier rendez-vous de la saison nautique 2008-2009 a offert une soirée vraiment spéciale aux célébrités, médias et propriétaires du monde entier. Au cours de l'événement de gala, le plan d'eau devant l'hôtel Carlton est devenu le décor d'un défilé des embarcations les plus exclusives actuellement disponibles sur le marché mondial. L'événement a également vu la remise des « World Yachts Trophies 2008 », la septième édition du prix créé par l'organisation Luxmediagroup, un réseau international de publications spécialisées dans le nautisme dont « Yachts France » et « Yachts Italia ». Après un long et minutieux processus de sélection parmi un groupe de yachts « flybridge de moins de 24 mètres » introduits entre juillet 2007 et juillet 2008, un jury d'experts a décerné le « Trophée de la Fonctionnalité 2008 » au Ferretti 592. Les solutions de conception d'avant-garde présentées par le Ferretti 592 inspiré par la synergie bien établie entre le Studio Zuccon International Project et AYT, Ferretti's Advanced Yacht Technology - ont été acclamés par la critique depuis leur présentation au Gênes Yacht Show 2007 et aujourd'hui au Festival de Cannes de la Plaisance di Cannes ils reçu une distinction officielle. L'embarcation de 18,33 mètres propose deux cabines invités avec salle de bains privative, une cabine propriétaire pleine largeur avec fenêtre ouverte sur la mer et une cuisine arrière. Une fenêtre battante crée un seul espace ouvert avec le cockpit et le salon, optimisant le confort et la praticité des espaces à bord. Les concepts derrière l'aménagement extérieur et intérieur ont été particulièrement appréciés par le jury, qui a décerné ce prix en reconnaissance de la combinaison de la forme et de la fonction qui a toujours été une caractéristique fondamentale des yachts Ferretti. La soirée de gala s'est clôturée par la Yachts Parade, mettant en scène les nouveautés exposées au Salon Nautique de Cannes qui participeront à la prochaine édition du trophée.

Ferretti et Mochi en spectacle avec La Perla et Bulgari

Au Festival de Cannes de la Plaisance 2008, les lignes épurées des yachts Ferretti Yachts et Mochi Craft ont créé le décor d'une soirée intitulée « L'Excellence Italienne - Shooting à bord » organisée par le chantier de Forlì en collaboration avec La Perla et Bulgari. Propriétaires, médias et invités internationaux ont participé à un défilé de mode unique où des mannequins élégants portaient les toutes dernières collections "Prêt-à-porter" et "Beachwear" de La Perla, ainsi que de prestigieux bijoux Bulgari, à bord des yachts présents, dont le Ferretti Altura 840 et Dolphin 54 Fly Mochi Craft, pour leurs débuts internationaux à Cannes. Les interprétations libres et imaginatives de la couture La Perla, du style intemporel Bulgari et de l'élégance Ferretti Yachts et Mochi Craft - Cannes ont été une belle occasion pour les ambassadeurs de la qualité et du flair Made in Italy d'illuminer cette soirée nautique !


Grand Banks nomme un nouveau responsable de l'assurance qualité

Grand Banks Yachts a annoncé aujourd'hui la nomination de Matthew Wroblewski en tant que nouveau responsable de l'assurance qualité de la société. Son embauche reflète le fort engagement de Grand Banks à respecter les normes de qualité les plus élevées pour chaque yacht construit et livré aux propriétaires du monde entier. En tant qu'expert certifié Six Sigma Black Belt et Lean Manufacturing, M. Wroblewski s'ajoute à l'expertise de production de pointe de Grand Banks Yachts. Il a également fait ses preuves en tant qu'ancien responsable de l'assurance qualité chez Sea Ray Boats, où il travaille depuis 2003. M. Wroblewski est chargé de s'assurer que tous les nouveaux yachts répondent aux normes rigoureuses de la société en matière de construction, de savoir-faire et de performances. Il ajoutera également son expérience en tant qu'enseignant et praticien de Six Sigma et de la production allégée aux initiatives de croissance et d'efficacité de la production chez Grand Banks Yachts. En plus de son expérience professionnelle, M. Wroblewski est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université du Michigan et a obtenu son baccalauréat ès sciences tout en étudiant la gestion des opérations à l'Université de Miami en Ohio.

Maritimo remporte le White Marlin Open

Il a été salué comme le plus grand tournoi de billfish au monde, mais cette année, le prestigieux White Marlin Open avait une touche typiquement australienne avec CGI Finance, un sponsor majeur de l'événement, faisant campagne avec un Maritimo 550 Convertible. Plus de 300 navires et 1 500 pêcheurs ont participé à l'événement, avec des concurrents pêchant dans Ocean City, dans le Maryland et dans la région de Norfolk, en Virginie, jusqu'aux canyons de Wilmington. Le tournoi a offert plus de 2,2 millions de dollars de prix en argent ! Bien que nommé White Marlin Open, d'autres poissons ont été ciblés, notamment le thon, le wahoo et le marlin bleu. Un pêcheur à la ligne chanceux, Robert Lockwood, du New Jersey, a débarqué le deuxième plus gros poisson bleu jamais pêché, un poisson de 935,5 livres (425 kg). L'équipe de CGI, dirigée par Hervé Bonnet, président et chef de la direction de CGI Finance, s'est très bien comporté, occupant une place au classement pendant quatre des cinq jours du tournoi. Maritimo’s 550 Convertible, qui s'est imposé comme l'une des meilleures armes à feu sur la scène des tournois australiens, s'est comporté comme prévu. L'équipage de CGI a occupé la première place à un moment donné, grâce à un blanc de 71 lb (32 kg) débarqué le jour de l'ouverture. Le makaire blanc parcourait les eaux de l'océan Atlantique et de la mer des Caraïbes, pesant généralement environ 30 kg en moyenne, les femelles étant généralement légèrement plus grosses. CGI Finance agit à titre de principal financier de Maritimo USA et a été un « commanditaire diamant » du tournoi.


Numarine nomme un directeur général et un directeur marketing

Le constructeur de yachts de luxe Numarine, d'Istanbul, en Turquie, a nommé Rob Billington au poste de directeur général et Andre Esposito au poste de directeur des ventes et du marketing. Billington a précédemment travaillé en tant que chef de la production chez Princess Yachts et en tant que responsable de l'ingénierie chez le constructeur automobile Nissan. Esposito a travaillé avec Quick (Italie) et Glomex. Sa dernière affectation était celle de responsable du développement de marché chez Sealine. Fondée en 2002, Numarine construit des yachts de 55 pieds à 102 pieds (17 m à 31 m) de longueur. La société de capital-investissement Abraaj Capital, basée à Dubaï, a récemment acquis une participation de 50 pour cent dans la société.


Pershing Nouvelle campagne AdmCom

Seules les plus grandes idées se réalisent est le titre qui lance la nouvelle campagne Pershing créée par l'agence de communication intégrée AdmCom. Le concept est une continuation naturelle du thème « idée en mouvement » qui a eu tant de succès l'année dernière. Puissance, vitesse, innovation. Une vision qui se concentre sur le nouveau, l'inexploré, l'avenir et le besoin de s'améliorer et de se mettre constamment à l'épreuve. Pershing, c'est tout ça. Car les idées ne deviennent grandes que lorsqu'elles se transforment en actions concrètes et lorsqu'elles prouvent leur éclat en affrontant la réalité. Drapée dans un voile d'argent léger et brillant, la belle déesse “Idea” est un symbole d'énergie pure incarnée dans une forme humaine parfaite et dynamique. La star de la vidéo de l'année dernière est donc de retour, avec encore plus de majesté, pour affronter l'avenir avec confiance et chercher de nouveaux horizons et des moyens de rester en avance sur son temps. Elle évolue dans un environnement liquide indéfini où tout s'écoule à une vitesse plus élevée et où de nouvelles idées et métamorphoses se produisent constamment. L'idée en tant qu'inspiration derrière la philosophie et l'identité de Pershing est également le thème de la campagne de presse d'entreprise conçue spécifiquement pour les contextes non européens, tels que l'Amérique, l'Australie et l'Asie. Le même environnement liquide est représenté, mais dans un style plus représentatif pour célébrer l'image classique du yachting de luxe dans une touche dynamique et moderne. Les grandes idées ne restent jamais que des idées est le nouveau titre et l'esprit qui guide ces métiers, sous la forme d'une déesse élégante drapée d'argent. La nouvelle campagne de presse a été créée par AdmCom grâce à la direction créative de Maurizio Cinti et à la direction artistique de Manuel Dall’Olio, avec la rédaction de Silva Fedrigo et Massimiliano Pancaldi et la gestion de production par Alessandra Bigatti.


Riva remporte un prix à Cannes

Le protagoniste est le SportRiva 56’. Ce modèle, lancé en 2007 et qui a immédiatement rencontré un énorme succès, a remporté le prestigieux World Yachts Trophy dans la catégorie "meilleure mouche design de moins de 80 pieds". Le “Y” souhaité a été attribué par un jury spécialisé sélectionné par le groupe éditorial international LuxMediaGroup. Avec le SportRiva 56’, Riva s'est lancé un nouveau défi : concevoir un yacht avec un tout nouveau concept, du jamais vu auparavant. Le résultat est le SportRiva 56’ sportfly, un yacht qui intègre le concept de flybridge avec les lignes sportives d'un Open, tout en conservant le style inimitable de Riva, conçu par la main habile de Mauro Micheli avec l'équipe d'Officina Italiana Design . Un yacht suivant une philosophie unique de glamour sportif. Ce modèle est le premier d'une nouvelle ligne appelée SportRiva, dont les modèles seront définis par leur longueur. La collection SportRiva a été étudiée pour satisfaire les exigences des propriétaires qui, sans vouloir renoncer aux lignes d'un Open, préfèrent le confort d'un salon supérieur fermé et climatisé, idéal pour les pays à climat tropical. Une philosophie et un nouveau concept qui sont évidemment une formule gagnante ! Le prix a été fièrement remporté par le PDG de Riva, Ferruccio Rossi, et le vice-président Sales&Marketing, Francesco Frediani.


Riviera s'agrandit avec un nouveau centre de marché secondaire de 3,6 millions de dollars

Riviera a officiellement ouvert son nouveau centre de pièces de rechange de 3,6 millions de dollars sur le côté sud du siège social de la société à Coomera, dans le sud-est du Queensland. Lloyd et Liz Hillman, de la ville de Toowoomba dans le Queensland, qui ont possédé 12 Rivieras au cours des 23 dernières années, ont dévoilé une plaque pour ouvrir officiellement le centre qui a été conçu pour offrir une large gamme de services aux propriétaires de bateaux de luxe. Les Hillman ont acheté leur premier Riviera en 1985 et ont récemment pris livraison du numéro 12, un 4400 Sport Yacht. En présentant les Hillman, le nouveau directeur des opérations de Riviera, Michael Burke, a déclaré que le nouveau centre de pièces de rechange était un autre exemple de l'engagement continu de la société envers la grande famille des propriétaires de Riviera. Le directeur du marché secondaire, Michael Swain, a déclaré que le nouveau bâtiment au bord de l'eau, d'une superficie de 1 450 mètres carrés, offrira aux propriétaires de bateaux un service complet de personnalisation, d'entretien, de remise à neuf et de maintenance sur site. L'installation est également un centre pour un certain nombre d'autres unités commerciales de la Riviera, R Electronics fournit un service complet d'installation et de mise à niveau et R Interiors propose des ajouts, des mises à niveau et des rénovations d'intérieur et d'ameublement doux. Craft Coverings exploite également un service complet d'auvents extérieurs et de revêtements de meubles du Centre. Le service après-vente et le centre de service peuvent accueillir jusqu'à six bateaux sous abri. Un autre 2 500 mètres carrés de stand en dur peut accueillir six autres bateaux. Un deuxième bâtiment comprend deux baies séparées pour la peinture par pulvérisation et l'antifouling bi-composant. L'installation comprend également un pont élévateur mobile de 75 tonnes capable de manipuler des navires jusqu'à 6,5 mètres de large et environ 26 mètres (environ 85 pieds) de long. Un bras de marina de 13 postes d'amarrage est adjacent à la nouvelle installation. Plus de 250 000 $ ont également été dépensés pour l'efficacité de l'eau dans la nouvelle installation, y compris une usine de traitement de l'eau à la pointe de la technologie qui recycle 99 % de l'eau utilisée.Il existe également d'énormes réservoirs de stockage d'eau souterrains et des systèmes de dérivation des eaux de pluie pour récupérer les eaux de ruissellement des grandes zones couvertes.

Riviera conserve la coupe Bloodislow

Le personnel de Riviera a trouvé une riche veine de forme pour conserver le service de sang de la Croix-Rouge australienne ’s ‘Bloodislow Cup’’ – le Bledisloe pour les donneurs de sang. L'initiative philanthropique met en compétition les principaux employeurs du sud-est du Queensland Gold Coast pour trouver le lieu de travail qui compte les donneurs de sang les plus généreux de la ville. Riviera a récemment remporté le concours pour la deuxième année consécutive, avec un personnel faisant 434 dons sur 12 mois, ajoutant jusqu'à 217 litres aux fournitures indispensables de la banque de sang. Avec trois personnes bénéficiant de chaque don, l'équipe Riviera a potentiellement sauvé la vie de 1 302 personnes. L'équipe de Riviera a battu d'autres employeurs, notamment le conseil municipal de Gold Coast, Main Roads, Bartercard, Roamfree, Centrelink, Bunnings et Billabong dans le défi. Riviera et d'autres employeurs de la Gold Coast accordent au personnel des congés pour donner du sang. Le PDG John Anderson a déclaré que la "Bloodislow Cup" représentait une fière réalisation sociale pour l'entreprise et qu'elle occupait une place de choix dans la salle des trophées de la Riviera, remplie de distinctions de l'industrie obtenues au fil des ans. Riviera Trade Training Manager Tony Schmid organise le programme de don de sang au nom de l'entreprise. Zoe Bargh, agente de liaison marketing d'ARCBS, a félicité Riviera pour son soutien au programme.

San Lorenzo fête ses 50 ans

Sanlorenzo, expression intemporelle des yachts les plus luxueux de l'industrie du yachting, a fêté ses 50 ans (1958-2008) avec une soirée de gala organisée au Yacht Club de Monaco, haut lieu du yachting international de renom, qui a depuis cinq ans a accueilli les rassemblements de Sanlorenzo, un événement exclusif pour 250 invités internationaux sélectionnés. S.A.S. Le Prince Albert II, Président du Yacht Club de Monaco, a assisté à cet événement et a accueilli M. Massimo Perotti, PDG de Sanlorenzo, qui a présenté la rénovation des Cantieri Navali di Ameglia (Italie), qui en harmonie avec la zone de production de Sanlorenzo transmettra leurs des plans pour protéger l'environnement. Pour célébrer cet anniversaire, les invités de Sanlorenzo ont profité d'une soirée exceptionnelle, organisée au Club House du YCM, entièrement re-décoré pour cette occasion spéciale. Une carte d'exception a été imaginée par Arrigo Cipriani, propriétaire du célèbre Harry's Bar à Venise, et fils du créateur du cocktail "Bellini" et du Carpaccio. En fin de soirée, les invités ont pu bénéficier d'un service de voiture de courtoisie organisé par Lancia, partenaire officiel du Yacht Club de Monaco, qui a fonctionné toute la soirée avec une flotte de 10 voitures Lancia Delta. Le clou de la soirée a été un concert privé de Paolo Conte, qui a joué ses chansons les plus célèbres aux invités. Pour exposer ses beaux yachts, Sanlorenzo a réuni devant le YCM quatre bateaux de sa gamme : deux yachts faisant partie de leur gamme à semi-cylindres, les SD92 et SD122 (qui seront présentés en avant-première au salon nautique de Gênes en octobre) , ainsi que les gammes de modèles SL88 et SL108. Cinquante ans d'histoire qui confirment la qualité et les caractéristiques uniques de chaque navire, toujours construits sur mesure, jamais en série, adaptés aux exigences et aux exigences de chaque client. Pour souligner l'approche personnalisée de Sanlorenzo, il a été souligné que de nombreux chantiers navals en série construisent en un an plus de yachts que Sanlorenzo a fabriqués en 50 ans. Paolo Conte a résumé la soirée avec sa célèbre chanson : “it’s wonderful, its’ wonderful!”

San Lorenzo remporte le World Yacht Trophy 2008

Une reconnaissance importante pour le constructeur de yachts historique, San Lorenzo Yachts et le designer Francesco Paszkowski. Francesco Paszkowski, premier concepteur de yachts sur la scène internationale, a conçu le concept général, l'aménagement et l'intérieur du Sanlorenzo 40 Alloy, qui a remporté le “Innovation Trophy” et le “Best design Trophy” dans le “Flybridge over Catégorie 24 mètres”, décerné au yacht projeteur de 40 mètres du chantier historique basé à Viareggio lors des World Yacht Trophies 2008. La cérémonie s'est déroulée le 13 septembre à l'hôtel Carlton de Cannes à l'occasion de l'habituelle soirée de gala organisée par LuxMedia Group pendant le Festival de la Plaisance.


Sunseeker remet une médaille d'or à CJR Propulsion

CJR Propulsion, l'un des principaux fabricants et concepteurs d'hélices et de systèmes d'étranglement, a remporté le prix Gold Supplier of the Year de Sunseeker. Le PDG de Sunseeker, Robert Braithwaite, a remis à Marek Skrzynski et Phil Silva de CJR le prix en reconnaissance de l'excellente qualité de service de l'entreprise au cours des 12 derniers mois. En outre, Sunseeker a été particulièrement impressionné par la précision de la conception et de l'ingénierie des produits CJR’s obtenue directement grâce aux nouvelles hélices usinées CNC. Un leader mondial dans la conception et la construction de yachts à moteur de luxe, Sunseeker International occupe une position prééminente sur le marché maritime. CJR Propulsion est un fournisseur majeur de Sunseekerr. Avec plus de 75 ans d'expérience dans l'industrie, CJR a acquis une réputation mondiale pour sa qualité et sa fiabilité exceptionnelles, exportant ses produits dans plus de 60 pays, couvrant quatre continents. CJR dispose de la gamme de compétences, de logiciels de conception, d'outillage et d'équipements pour fabriquer des systèmes d'hélice et d'étrangleur haute performance et de qualité afin de satisfaire toutes les exigences des constructeurs de bateaux de plaisance.


Tiara annonce le lancement d'un programme de véhicules d'occasion certifiés

Tiara Yachts a annoncé le lancement de son programme très attendu Certified Pre-Owned (CPO). C'est l'un des premiers à être proposé par un constructeur dans l'industrie du yachting. Le programme CPO de Tiara Yachts est en cours de développement depuis deux ans. De nombreux aspects du programme ont été calqués sur des programmes similaires pour des marques de luxe haut de gamme, notamment BMW, Mercedes et Lexus. Les concessionnaires Tiara Yachts’ Marine Industry Certified et Platinum Customer Service seront les agents exclusifs de ce programme. Tiara déploiera les différentes composantes marketing et opérationnelles de ce programme auprès de leurs concessionnaires éligibles au cours des prochaines semaines dans le but d'offrir aux acheteurs d'occasion la possibilité d'en savoir plus sur ce nouveau programme.


Ferretti Yachts annonce une nouvelle rénovation de sa gamme de navires de moins de 70 pieds - Recettes

photo du mois - Couach premier 5000 coque retiré de sa forme

Rapports du Groupe Beneteau Exceptionnel 2008

Le groupe français de nautisme et de maisons mobiles Beneteau a fait état d'une année 2008 « remarquable » jusqu'à présent, avec des ventes qui devraient atteindre les objectifs fixés avant le début de la crise financière mondiale. Le groupe s'attend à ce que les ventes pour l'exercice 2007/08 atteignent &# 83641 087 millions, soit une croissance de 8 % à données comparables. Beneteau affirme que les résultats escomptés représentent le succès de sa « stratégie dynamique dans le secteur de la plaisance ». Le groupe attribue sa croissance à trois stratégies principales : 20 nouveaux modèles de voiliers et de moteurs par an, des coûts réduits grâce à une production en grand volume et le ciblage de nouveaux marchés tels que l'Inde et la Chine. Les plans futurs incluent l'augmentation de l'offre du groupe de modèles Fly et Express pour couvrir des longueurs de 15m-25m (49ft-82ft). Les premières unités arriveront sur le marché d'ici 2010. Hors ventes de l'activité Microcar du groupe, les bateaux ont généré 80 % des ventes 2007/08 de Beneteau, les 20 % restants provenant de mobil-homes. Les voiliers représentent 66% des ventes de bateaux du groupe, les bateaux à moteur générant le reste. Beneteau dispose de 24 sites de production, et 400 points de vente de bateaux dans 40 pays.


Bertram se met au vert

Bertram Yacht, Inc. a annoncé qu'elle avait effectivement éliminé l'utilisation d'acétone de ses procédés de fabrication. Cette mesure est une étape majeure dans la mise en œuvre continue d'initiatives vertes par Bertram et renforce l'engagement de l'entreprise à améliorer les pratiques en matière de santé, de sécurité et d'environnement dans l'usine de fabrication. L'acétone est généralement utilisée par de nombreux fabricants de bateaux dans leur processus de production pour le nettoyage de la fibre de verre, des outils et de l'équipement. Bien qu'il s'agisse d'un agent de nettoyage très efficace et que son utilisation soit tout à fait légale, il pose certains problèmes de santé, de sécurité et d'environnement. L'élimination de ce matériau a introduit un grand nombre d'avantages tant pour l'environnement que pour les employés de Bertram Yacht. En plus d'éliminer les déchets dangereux et les polluants atmosphériques générés par l'acétone, le risque d'incendie est largement réduit avec les matériaux alternatifs actuellement utilisés. Les matériaux alternatifs non dangereux et à base d'agrumes maintenant utilisés comme agents de nettoyage sont ininflammables, recyclables et ne possèdent pas les mêmes qualités irritantes que l'acétone. De plus, ces nouveaux matériaux ne libèrent aucune émission toxique dans l'environnement. Outre l'élimination de l'acétone, Bertram a pris d'autres mesures respectueuses de l'environnement. Le principal fabricant de yachts élimine avec succès les matériaux contaminés et fait des progrès dans ses efforts de recyclage. L'entreprise a réduit la quantité de styrène dans la résine et le gelcoat utilisés dans la production et utilise un système spécial de dépoussiérage, qui collecte efficacement les poussières de l'atelier et les filtre dans un conteneur scellé. Ce filtre capte ensuite les poussières très fines et permet d'évacuer un air parfaitement propre vers l'usine. L'usine recycle également une gamme de matériaux, notamment du cuivre, du fil de cuivre, de l'acier, des déchets d'aluminium et des tubes fluorescents et en acier, dans lesquels l'entreprise engage un coût important trois fois par an pour effectuer un recyclage en toute sécurité, récupérer le mercure des tubes et recycler les extrémités métalliques. Ces mesures renforcent le fait que Bertram Yacht s'engage à assurer la sécurité globale et la qualité de la production. Mike Myers, COO et président de Bertram Yacht déclare Afin de continuer à produire le meilleur produit et de rester une force de premier plan dans l'industrie maritime, Bertram reconnaît l'importance de respecter les normes de qualité les plus élevées à tous les niveaux des processus de production. Je m'efforcerai de superviser chaque mesure établie à l'usine de fabrication afin de dépasser les normes actuelles en place.


Prouesse technologique Couach

Grand succès à Couach le 15 juillet dernier : La première coque de 50 mètres déformée. La marque française fait ainsi ses premiers pas dans la construction de son nouveau flagship. La prochaine étape est l'installation de tous les équipements techniques avant l'assemblage de la coque et du pont prévu en octobre, qui sera l'autre étape principale de construction de ce Couach 5000 Fly Mega-Yacht. La construction de cette coque à infusion aux deux tiers est une grande première en Europe pour un yacht de cette taille. En 1970 Couach a déjà construit le premier yacht à Aramat un complexe fibre de verre/Kevlar élaboré en collaboration avec Du Pont de Nemours. Aujourd'hui, son audace avant-gardiste Couach revient sur le devant de la scène avec ce Mega-Yacht né de la technologie d'infusion que le chantier maîtrise depuis plusieurs années maintenant dans la fabrication de pièces de moindre importance. Pour la réalisation de ce 5000 Fly le chantier a conçu une nouvelle carène en V profond et un nouveau tableau arrière qui lui permettront d'atteindre facilement les 30 nœuds. Les tests de coque ont permis d'optimiser la puissance nécessaire pour atteindre les différentes étapes et de minimiser la consommation. Ces tests de coque ont révélé une autonomie de 4200 milles à 12 nœuds, avec une consommation de 170 litres par heure et les qualités hydrodynamiques évidentes qui font la renommée de Couach. L'un de ces points forts sera son rayon de giration très court grâce à ses safrans conçus. Un bâtiment de 4 000 mètres carrés et 18 mètres de haut a été spécialement érigé pour accueillir la coque et l'assemblage de ce Mega-Yacht. La coque est maintenant placée dans la nef centrale, rembourrée sur des berceaux qui l'accompagneront jusqu'au jour où les portes du hangar s'ouvriront pour libérer ce magnifique navire et surveiller sa part pour découvrir de nouveaux horizons. Quant au moule, il a été réajusté en vue de la future coque du deuxième Méga-Yacht de 50 mètres Couach dont la livraison est prévue pour 2010.


Fairline supprime 90 emplois

Lorsque Fairline a lancé son dernier yacht de luxe, le Squadron 55, au salon nautique de Southampton, le directeur général Derek Carter a déclaré que la société avait déjà 35 commandes pour le bateau 𧿘.000. Après le salon, James Robinson de Fairline a déclaré qu'ils avaient vendu avec succès 30 bateaux Fairline pour un montant de 16326 millions de dollars britanniques. Étant donné que l'entreprise a également annoncé son intention de s'étendre en Extrême-Orient et a récemment ouvert une nouvelle usine à Oundle pour fournir une capacité supplémentaire, les travailleurs ont été choqués après avoir appris que 90 emplois, principalement dans l'atelier, devaient aller à la fois à Oundle et les usines de Weldon.


Le triomphe de Ferretti à Cannes

Samedi 13 septembre : le Festival de Cannes de la Plaisance - premier rendez-vous de la saison nautique 2008-2009 a offert une soirée vraiment spéciale aux célébrités, médias et propriétaires du monde entier. Au cours de l'événement de gala, le plan d'eau devant l'hôtel Carlton est devenu le décor d'un défilé des embarcations les plus exclusives actuellement disponibles sur le marché mondial. L'événement a également vu la remise des « World Yachts Trophies 2008 », la septième édition du prix créé par l'organisation Luxmediagroup, un réseau international de publications spécialisées dans le nautisme dont « Yachts France » et « Yachts Italia ». Après un long et minutieux processus de sélection parmi un groupe de yachts « flybridge de moins de 24 mètres » introduits entre juillet 2007 et juillet 2008, un jury d'experts a décerné le « Trophée de la Fonctionnalité 2008 » au Ferretti 592. Les solutions de conception d'avant-garde présentées par le Ferretti 592 inspiré par la synergie bien établie entre le Studio Zuccon International Project et AYT, Ferretti's Advanced Yacht Technology - ont été acclamés par la critique depuis leur présentation au Gênes Yacht Show 2007 et aujourd'hui au Festival de Cannes de la Plaisance di Cannes ils reçu une distinction officielle. L'embarcation de 18,33 mètres propose deux cabines invités avec salle de bains privative, une cabine propriétaire pleine largeur avec fenêtre ouverte sur la mer et une cuisine arrière. Une fenêtre battante crée un seul espace ouvert avec le cockpit et le salon, optimisant le confort et la praticité des espaces à bord. Les concepts derrière l'aménagement extérieur et intérieur ont été particulièrement appréciés par le jury, qui a décerné ce prix en reconnaissance de la combinaison de la forme et de la fonction qui a toujours été une caractéristique fondamentale des yachts Ferretti. La soirée de gala s'est clôturée par la Yachts Parade, mettant en scène les nouveautés exposées au Salon Nautique de Cannes qui participeront à la prochaine édition du trophée.

Ferretti et Mochi en spectacle avec La Perla et Bulgari

Au Festival de Cannes de la Plaisance 2008, les lignes épurées des yachts Ferretti Yachts et Mochi Craft ont créé le décor d'une soirée intitulée « L'Excellence Italienne - Shooting à bord » organisée par le chantier de Forlì en collaboration avec La Perla et Bulgari. Propriétaires, médias et invités internationaux ont participé à un défilé de mode unique où des mannequins élégants portaient les toutes dernières collections "Prêt-à-porter" et "Beachwear" de La Perla, ainsi que de prestigieux bijoux Bulgari, à bord des yachts présents, dont le Ferretti Altura 840 et Dolphin 54 Fly Mochi Craft, pour leurs débuts internationaux à Cannes. Les interprétations libres et imaginatives de la couture La Perla, du style intemporel Bulgari et de l'élégance Ferretti Yachts et Mochi Craft - Cannes ont été une belle occasion pour les ambassadeurs de la qualité et du flair Made in Italy d'illuminer cette soirée nautique !


Grand Banks nomme un nouveau responsable de l'assurance qualité

Grand Banks Yachts a annoncé aujourd'hui la nomination de Matthew Wroblewski en tant que nouveau responsable de l'assurance qualité de la société. Son embauche reflète le fort engagement de Grand Banks à respecter les normes de qualité les plus élevées pour chaque yacht construit et livré aux propriétaires du monde entier. En tant qu'expert certifié Six Sigma Black Belt et Lean Manufacturing, M. Wroblewski s'ajoute à l'expertise de production de pointe de Grand Banks Yachts. Il a également fait ses preuves en tant qu'ancien responsable de l'assurance qualité chez Sea Ray Boats, où il travaille depuis 2003. M. Wroblewski est chargé de s'assurer que tous les nouveaux yachts répondent aux normes rigoureuses de la société en matière de construction, de savoir-faire et de performances. Il ajoutera également son expérience en tant qu'enseignant et praticien de Six Sigma et de la production allégée aux initiatives de croissance et d'efficacité de la production chez Grand Banks Yachts. En plus de son expérience professionnelle, M. Wroblewski est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université du Michigan et a obtenu son baccalauréat ès sciences tout en étudiant la gestion des opérations à l'Université de Miami en Ohio.

Maritimo remporte le White Marlin Open

Il a été salué comme le plus grand tournoi de billfish au monde, mais cette année, le prestigieux White Marlin Open avait une touche typiquement australienne avec CGI Finance, un sponsor majeur de l'événement, faisant campagne avec un Maritimo 550 Convertible. Plus de 300 navires et 1 500 pêcheurs ont participé à l'événement, avec des concurrents pêchant dans Ocean City, dans le Maryland et dans la région de Norfolk, en Virginie, jusqu'aux canyons de Wilmington. Le tournoi a offert plus de 2,2 millions de dollars de prix en argent ! Bien que nommé White Marlin Open, d'autres poissons ont été ciblés, notamment le thon, le wahoo et le marlin bleu. Un pêcheur à la ligne chanceux, Robert Lockwood, du New Jersey, a débarqué le deuxième plus gros poisson bleu jamais pêché, un poisson de 935,5 livres (425 kg). L'équipe de CGI, dirigée par Hervé Bonnet, président et chef de la direction de CGI Finance, s'est très bien comporté, occupant une place au classement pendant quatre des cinq jours du tournoi. Maritimo’s 550 Convertible, qui s'est imposé comme l'une des meilleures armes à feu sur la scène des tournois australiens, s'est comporté comme prévu. L'équipage de CGI a occupé la première place à un moment donné, grâce à un blanc de 71 lb (32 kg) débarqué le jour de l'ouverture. Le makaire blanc parcourait les eaux de l'océan Atlantique et de la mer des Caraïbes, pesant généralement environ 30 kg en moyenne, les femelles étant généralement légèrement plus grosses. CGI Finance agit à titre de principal financier de Maritimo USA et a été un « commanditaire diamant » du tournoi.


Numarine nomme un directeur général et un directeur marketing

Le constructeur de yachts de luxe Numarine, d'Istanbul, en Turquie, a nommé Rob Billington au poste de directeur général et Andre Esposito au poste de directeur des ventes et du marketing. Billington a précédemment travaillé en tant que chef de la production chez Princess Yachts et en tant que responsable de l'ingénierie chez le constructeur automobile Nissan. Esposito a travaillé avec Quick (Italie) et Glomex. Sa dernière affectation était celle de responsable du développement de marché chez Sealine. Fondée en 2002, Numarine construit des yachts de 55 pieds à 102 pieds (17 m à 31 m) de longueur. La société de capital-investissement Abraaj Capital, basée à Dubaï, a récemment acquis une participation de 50 pour cent dans la société.


Pershing Nouvelle campagne AdmCom

Seules les plus grandes idées se réalisent est le titre qui lance la nouvelle campagne Pershing créée par l'agence de communication intégrée AdmCom. Le concept est une continuation naturelle du thème « idée en mouvement » qui a eu tant de succès l'année dernière. Puissance, vitesse, innovation. Une vision qui se concentre sur le nouveau, l'inexploré, l'avenir et le besoin de s'améliorer et de se mettre constamment à l'épreuve. Pershing, c'est tout ça. Car les idées ne deviennent grandes que lorsqu'elles se transforment en actions concrètes et lorsqu'elles prouvent leur éclat en affrontant la réalité. Drapée dans un voile d'argent léger et brillant, la belle déesse “Idea” est un symbole d'énergie pure incarnée dans une forme humaine parfaite et dynamique. La star de la vidéo de l'année dernière est donc de retour, avec encore plus de majesté, pour affronter l'avenir avec confiance et chercher de nouveaux horizons et des moyens de rester en avance sur son temps. Elle évolue dans un environnement liquide indéfini où tout s'écoule à une vitesse plus élevée et où de nouvelles idées et métamorphoses se produisent constamment. L'idée en tant qu'inspiration derrière la philosophie et l'identité de Pershing est également le thème de la campagne de presse d'entreprise conçue spécifiquement pour les contextes non européens, tels que l'Amérique, l'Australie et l'Asie. Le même environnement liquide est représenté, mais dans un style plus représentatif pour célébrer l'image classique du yachting de luxe dans une touche dynamique et moderne. Les grandes idées ne restent jamais que des idées est le nouveau titre et l'esprit qui guide ces métiers, sous la forme d'une déesse élégante drapée d'argent. La nouvelle campagne de presse a été créée par AdmCom grâce à la direction créative de Maurizio Cinti et à la direction artistique de Manuel Dall’Olio, avec la rédaction de Silva Fedrigo et Massimiliano Pancaldi et la gestion de production par Alessandra Bigatti.


Riva remporte un prix à Cannes

Le protagoniste est le SportRiva 56’. Ce modèle, lancé en 2007 et qui a immédiatement rencontré un énorme succès, a remporté le prestigieux World Yachts Trophy dans la catégorie "meilleure mouche design de moins de 80 pieds". Le “Y” souhaité a été attribué par un jury spécialisé sélectionné par le groupe éditorial international LuxMediaGroup. Avec le SportRiva 56’, Riva s'est lancé un nouveau défi : concevoir un yacht avec un tout nouveau concept, du jamais vu auparavant. Le résultat est le SportRiva 56’ sportfly, un yacht qui intègre le concept de flybridge avec les lignes sportives d'un Open, tout en conservant le style inimitable de Riva, conçu par la main habile de Mauro Micheli avec l'équipe d'Officina Italiana Design . Un yacht suivant une philosophie unique de glamour sportif. Ce modèle est le premier d'une nouvelle ligne appelée SportRiva, dont les modèles seront définis par leur longueur. La collection SportRiva a été étudiée pour satisfaire les exigences des propriétaires qui, sans vouloir renoncer aux lignes d'un Open, préfèrent le confort d'un salon supérieur fermé et climatisé, idéal pour les pays à climat tropical. Une philosophie et un nouveau concept qui sont évidemment une formule gagnante ! Le prix a été fièrement remporté par le PDG de Riva, Ferruccio Rossi, et le vice-président Sales&Marketing, Francesco Frediani.


Riviera s'agrandit avec un nouveau centre de marché secondaire de 3,6 millions de dollars

Riviera a officiellement ouvert son nouveau centre de pièces de rechange de 3,6 millions de dollars sur le côté sud du siège social de la société à Coomera, dans le sud-est du Queensland. Lloyd et Liz Hillman, de la ville de Toowoomba dans le Queensland, qui ont possédé 12 Rivieras au cours des 23 dernières années, ont dévoilé une plaque pour ouvrir officiellement le centre qui a été conçu pour offrir une large gamme de services aux propriétaires de bateaux de luxe. Les Hillman ont acheté leur premier Riviera en 1985 et ont récemment pris livraison du numéro 12, un 4400 Sport Yacht. En présentant les Hillman, le nouveau directeur des opérations de Riviera, Michael Burke, a déclaré que le nouveau centre de pièces de rechange était un autre exemple de l'engagement continu de la société envers la grande famille des propriétaires de Riviera. Le directeur du marché secondaire, Michael Swain, a déclaré que le nouveau bâtiment au bord de l'eau, d'une superficie de 1 450 mètres carrés, offrira aux propriétaires de bateaux un service complet de personnalisation, d'entretien, de remise à neuf et de maintenance sur site. L'installation est également un centre pour un certain nombre d'autres unités commerciales de la Riviera, R Electronics fournit un service complet d'installation et de mise à niveau et R Interiors propose des ajouts, des mises à niveau et des rénovations d'intérieur et d'ameublement doux. Craft Coverings exploite également un service complet d'auvents extérieurs et de revêtements de meubles du Centre. Le service après-vente et le centre de service peuvent accueillir jusqu'à six bateaux sous abri. Un autre 2 500 mètres carrés de stand en dur peut accueillir six autres bateaux. Un deuxième bâtiment comprend deux baies séparées pour la peinture par pulvérisation et l'antifouling bi-composant. L'installation comprend également un pont élévateur mobile de 75 tonnes capable de manipuler des navires jusqu'à 6,5 mètres de large et environ 26 mètres (environ 85 pieds) de long. Un bras de marina de 13 postes d'amarrage est adjacent à la nouvelle installation. Plus de 250 000 $ ont également été dépensés pour l'efficacité de l'eau dans la nouvelle installation, y compris une usine de traitement de l'eau à la pointe de la technologie qui recycle 99 % de l'eau utilisée. Il existe également d'énormes réservoirs de stockage d'eau souterrains et des systèmes de dérivation des eaux de pluie pour récupérer les eaux de ruissellement des grandes zones couvertes.

Riviera conserve la coupe Bloodislow

Le personnel de Riviera a trouvé une riche veine de forme pour conserver le service de sang de la Croix-Rouge australienne ’s ‘Bloodislow Cup’’ – le Bledisloe pour les donneurs de sang. L'initiative philanthropique met en compétition les principaux employeurs du sud-est du Queensland Gold Coast pour trouver le lieu de travail qui compte les donneurs de sang les plus généreux de la ville. Riviera a récemment remporté le concours pour la deuxième année consécutive, avec un personnel faisant 434 dons sur 12 mois, ajoutant jusqu'à 217 litres aux fournitures indispensables de la banque de sang. Avec trois personnes bénéficiant de chaque don, l'équipe Riviera a potentiellement sauvé la vie de 1 302 personnes. L'équipe de Riviera a battu d'autres employeurs, notamment le conseil municipal de Gold Coast, Main Roads, Bartercard, Roamfree, Centrelink, Bunnings et Billabong dans le défi. Riviera et d'autres employeurs de la Gold Coast accordent au personnel des congés pour donner du sang. Le PDG John Anderson a déclaré que la "Bloodislow Cup" représentait une fière réalisation sociale pour l'entreprise et qu'elle occupait une place de choix dans la salle des trophées de la Riviera, remplie de distinctions de l'industrie obtenues au fil des ans. Riviera Trade Training Manager Tony Schmid organise le programme de don de sang au nom de l'entreprise. Zoe Bargh, agente de liaison marketing d'ARCBS, a félicité Riviera pour son soutien au programme.

San Lorenzo fête ses 50 ans

Sanlorenzo, expression intemporelle des yachts les plus luxueux de l'industrie du yachting, a fêté ses 50 ans (1958-2008) avec une soirée de gala organisée au Yacht Club de Monaco, haut lieu du yachting international de renom, qui a depuis cinq ans a accueilli les rassemblements de Sanlorenzo, un événement exclusif pour 250 invités internationaux sélectionnés. S.A.S. Le Prince Albert II, Président du Yacht Club de Monaco, a assisté à cet événement et a accueilli M. Massimo Perotti, PDG de Sanlorenzo, qui a présenté la rénovation des Cantieri Navali di Ameglia (Italie), qui en harmonie avec la zone de production de Sanlorenzo transmettra leurs des plans pour protéger l'environnement. Pour célébrer cet anniversaire, les invités de Sanlorenzo ont profité d'une soirée exceptionnelle, organisée au Club House du YCM, entièrement re-décoré pour cette occasion spéciale. Une carte d'exception a été imaginée par Arrigo Cipriani, propriétaire du célèbre Harry's Bar à Venise, et fils du créateur du cocktail "Bellini" et du Carpaccio. En fin de soirée, les invités ont pu bénéficier d'un service de voiture de courtoisie organisé par Lancia, partenaire officiel du Yacht Club de Monaco, qui a fonctionné toute la soirée avec une flotte de 10 voitures Lancia Delta. Le clou de la soirée a été un concert privé de Paolo Conte, qui a joué ses chansons les plus célèbres aux invités. Pour exposer ses beaux yachts, Sanlorenzo a réuni devant le YCM quatre bateaux de sa gamme : deux yachts faisant partie de leur gamme à semi-cylindres, les SD92 et SD122 (qui seront présentés en avant-première au salon nautique de Gênes en octobre) , ainsi que les gammes de modèles SL88 et SL108. Cinquante ans d'histoire qui confirment la qualité et les caractéristiques uniques de chaque navire, toujours construits sur mesure, jamais en série, adaptés aux exigences et aux exigences de chaque client. Pour souligner l'approche personnalisée de Sanlorenzo, il a été souligné que de nombreux chantiers navals en série construisent en un an plus de yachts que Sanlorenzo a fabriqués en 50 ans. Paolo Conte a résumé la soirée avec sa célèbre chanson : “it’s wonderful, its’ wonderful!”

San Lorenzo remporte le World Yacht Trophy 2008

Une reconnaissance importante pour le constructeur de yachts historique, San Lorenzo Yachts et le designer Francesco Paszkowski. Francesco Paszkowski, premier concepteur de yachts sur la scène internationale, a conçu le concept général, l'aménagement et l'intérieur du Sanlorenzo 40 Alloy, qui a remporté le “Innovation Trophy” et le “Best design Trophy” dans le “Flybridge over Catégorie 24 mètres”, décerné au yacht projeteur de 40 mètres du chantier historique basé à Viareggio lors des World Yacht Trophies 2008. La cérémonie s'est déroulée le 13 septembre à l'hôtel Carlton de Cannes à l'occasion de l'habituelle soirée de gala organisée par LuxMedia Group pendant le Festival de la Plaisance.


Sunseeker remet une médaille d'or à CJR Propulsion

CJR Propulsion, l'un des principaux fabricants et concepteurs d'hélices et de systèmes d'étranglement, a remporté le prix Gold Supplier of the Year de Sunseeker. Le PDG de Sunseeker, Robert Braithwaite, a remis à Marek Skrzynski et Phil Silva de CJR le prix en reconnaissance de l'excellente qualité de service de l'entreprise au cours des 12 derniers mois. En outre, Sunseeker a été particulièrement impressionné par la précision de la conception et de l'ingénierie des produits CJR’s obtenue directement grâce aux nouvelles hélices usinées CNC. Un leader mondial dans la conception et la construction de yachts à moteur de luxe, Sunseeker International occupe une position prééminente sur le marché maritime. CJR Propulsion est un fournisseur majeur de Sunseekerr. Avec plus de 75 ans d'expérience dans l'industrie, CJR a acquis une réputation mondiale pour sa qualité et sa fiabilité exceptionnelles, exportant ses produits dans plus de 60 pays, couvrant quatre continents. CJR dispose de la gamme de compétences, de logiciels de conception, d'outillage et d'équipements pour fabriquer des systèmes d'hélice et d'étrangleur haute performance et de qualité afin de satisfaire toutes les exigences des constructeurs de bateaux de plaisance.


Tiara annonce le lancement d'un programme de véhicules d'occasion certifiés

Tiara Yachts a annoncé le lancement de son programme très attendu Certified Pre-Owned (CPO). C'est l'un des premiers à être proposé par un constructeur dans l'industrie du yachting. Le programme CPO de Tiara Yachts est en cours de développement depuis deux ans. De nombreux aspects du programme ont été calqués sur des programmes similaires pour des marques de luxe haut de gamme, notamment BMW, Mercedes et Lexus. Les concessionnaires Tiara Yachts’ Marine Industry Certified et Platinum Customer Service seront les agents exclusifs de ce programme. Tiara déploiera les différentes composantes marketing et opérationnelles de ce programme auprès de leurs concessionnaires éligibles au cours des prochaines semaines dans le but d'offrir aux acheteurs d'occasion la possibilité d'en savoir plus sur ce nouveau programme.


Ferretti Yachts annonce une nouvelle rénovation de sa gamme de navires de moins de 70 pieds - Recettes

photo du mois - Couach premier 5000 coque retiré de sa forme

Rapports du Groupe Beneteau Exceptionnel 2008

Le groupe français de nautisme et de maisons mobiles Beneteau a fait état d'une année 2008 « remarquable » jusqu'à présent, avec des ventes qui devraient atteindre les objectifs fixés avant le début de la crise financière mondiale. Le groupe s'attend à ce que les ventes pour l'exercice 2007/08 atteignent &# 83641 087 millions, soit une croissance de 8 % à données comparables. Beneteau affirme que les résultats escomptés représentent le succès de sa « stratégie dynamique dans le secteur de la plaisance ». Le groupe attribue sa croissance à trois stratégies principales : 20 nouveaux modèles de voiliers et de moteurs par an, des coûts réduits grâce à une production en grand volume et le ciblage de nouveaux marchés tels que l'Inde et la Chine. Les plans futurs incluent l'augmentation de l'offre du groupe de modèles Fly et Express pour couvrir des longueurs de 15m-25m (49ft-82ft). Les premières unités arriveront sur le marché d'ici 2010. Hors ventes de l'activité Microcar du groupe, les bateaux ont généré 80 % des ventes 2007/08 de Beneteau, les 20 % restants provenant de mobil-homes. Les voiliers représentent 66% des ventes de bateaux du groupe, les bateaux à moteur générant le reste. Beneteau dispose de 24 sites de production, et 400 points de vente de bateaux dans 40 pays.


Bertram se met au vert

Bertram Yacht, Inc. a annoncé qu'elle avait effectivement éliminé l'utilisation d'acétone de ses procédés de fabrication. Cette mesure est une étape majeure dans la mise en œuvre continue d'initiatives vertes par Bertram et renforce l'engagement de l'entreprise à améliorer les pratiques en matière de santé, de sécurité et d'environnement dans l'usine de fabrication. L'acétone est généralement utilisée par de nombreux fabricants de bateaux dans leur processus de production pour le nettoyage de la fibre de verre, des outils et de l'équipement. Bien qu'il s'agisse d'un agent de nettoyage très efficace et que son utilisation soit tout à fait légale, il pose certains problèmes de santé, de sécurité et d'environnement. L'élimination de ce matériau a introduit un grand nombre d'avantages tant pour l'environnement que pour les employés de Bertram Yacht. En plus d'éliminer les déchets dangereux et les polluants atmosphériques générés par l'acétone, le risque d'incendie est largement réduit avec les matériaux alternatifs actuellement utilisés. Les matériaux alternatifs non dangereux et à base d'agrumes maintenant utilisés comme agents de nettoyage sont ininflammables, recyclables et ne possèdent pas les mêmes qualités irritantes que l'acétone. De plus, ces nouveaux matériaux ne libèrent aucune émission toxique dans l'environnement. Outre l'élimination de l'acétone, Bertram a pris d'autres mesures respectueuses de l'environnement. Le principal fabricant de yachts élimine avec succès les matériaux contaminés et fait des progrès dans ses efforts de recyclage. L'entreprise a réduit la quantité de styrène dans la résine et le gelcoat utilisés dans la production et utilise un système spécial de dépoussiérage, qui collecte efficacement les poussières de l'atelier et les filtre dans un conteneur scellé. Ce filtre capte ensuite les poussières très fines et permet d'évacuer un air parfaitement propre vers l'usine. L'usine recycle également une gamme de matériaux, notamment du cuivre, du fil de cuivre, de l'acier, des déchets d'aluminium et des tubes fluorescents et en acier, dans lesquels l'entreprise engage un coût important trois fois par an pour effectuer un recyclage en toute sécurité, récupérer le mercure des tubes et recycler les extrémités métalliques. Ces mesures renforcent le fait que Bertram Yacht s'engage à assurer la sécurité globale et la qualité de la production. Mike Myers, COO et président de Bertram Yacht déclare Afin de continuer à produire le meilleur produit et de rester une force de premier plan dans l'industrie maritime, Bertram reconnaît l'importance de respecter les normes de qualité les plus élevées à tous les niveaux des processus de production. Je m'efforcerai de superviser chaque mesure établie à l'usine de fabrication afin de dépasser les normes actuelles en place.


Prouesse technologique Couach

Grand succès à Couach le 15 juillet dernier : La première coque de 50 mètres déformée. La marque française fait ainsi ses premiers pas dans la construction de son nouveau flagship. La prochaine étape est l'installation de tous les équipements techniques avant l'assemblage de la coque et du pont prévu en octobre, qui sera l'autre étape principale de construction de ce Couach 5000 Fly Mega-Yacht. La construction de cette coque à infusion aux deux tiers est une grande première en Europe pour un yacht de cette taille. En 1970 Couach a déjà construit le premier yacht à Aramat un complexe fibre de verre/Kevlar élaboré en collaboration avec Du Pont de Nemours. Aujourd'hui, son audace avant-gardiste Couach revient sur le devant de la scène avec ce Mega-Yacht né de la technologie d'infusion que le chantier maîtrise depuis plusieurs années maintenant dans la fabrication de pièces de moindre importance. Pour la réalisation de ce 5000 Fly le chantier a conçu une nouvelle carène en V profond et un nouveau tableau arrière qui lui permettront d'atteindre facilement les 30 nœuds. Les tests de coque ont permis d'optimiser la puissance nécessaire pour atteindre les différentes étapes et de minimiser la consommation. Ces tests de coque ont révélé une autonomie de 4200 milles à 12 nœuds, avec une consommation de 170 litres par heure et les qualités hydrodynamiques évidentes qui font la renommée de Couach. L'un de ces points forts sera son rayon de giration très court grâce à ses safrans conçus. Un bâtiment de 4 000 mètres carrés et 18 mètres de haut a été spécialement érigé pour accueillir la coque et l'assemblage de ce Mega-Yacht. La coque est maintenant placée dans la nef centrale, rembourrée sur des berceaux qui l'accompagneront jusqu'au jour où les portes du hangar s'ouvriront pour libérer ce magnifique navire et surveiller sa part pour découvrir de nouveaux horizons. Quant au moule, il a été réajusté en vue de la future coque du deuxième Méga-Yacht de 50 mètres Couach dont la livraison est prévue pour 2010.


Fairline supprime 90 emplois

Lorsque Fairline a lancé son dernier yacht de luxe, le Squadron 55, au salon nautique de Southampton, le directeur général Derek Carter a déclaré que la société avait déjà 35 commandes pour le bateau 𧿘.000. Après le salon, James Robinson de Fairline a déclaré qu'ils avaient vendu avec succès 30 bateaux Fairline pour un montant de 16326 millions de dollars britanniques. Étant donné que l'entreprise a également annoncé son intention de s'étendre en Extrême-Orient et a récemment ouvert une nouvelle usine à Oundle pour fournir une capacité supplémentaire, les travailleurs ont été choqués après avoir appris que 90 emplois, principalement dans l'atelier, devaient aller à la fois à Oundle et les usines de Weldon.


Le triomphe de Ferretti à Cannes

Samedi 13 septembre : le Festival de Cannes de la Plaisance - premier rendez-vous de la saison nautique 2008-2009 a offert une soirée vraiment spéciale aux célébrités, médias et propriétaires du monde entier. Au cours de l'événement de gala, le plan d'eau devant l'hôtel Carlton est devenu le décor d'un défilé des embarcations les plus exclusives actuellement disponibles sur le marché mondial. L'événement a également vu la remise des « World Yachts Trophies 2008 », la septième édition du prix créé par l'organisation Luxmediagroup, un réseau international de publications spécialisées dans le nautisme dont « Yachts France » et « Yachts Italia ». Après une longue et minutieuse sélection parmi un groupe de yachts « flybridge de moins de 24 mètres » introduits entre juillet 2007 et juillet 2008, un jury d'experts a décerné le « Trophée de la Fonctionnalité 2008 » au Ferretti 592.Les solutions de conception d'avant-garde présentées par le Ferretti 592 inspirées par la synergie bien établie entre le projet international Studio Zuccon et AYT, la technologie de yacht avancée de Ferretti - ont été acclamées par la critique depuis leur présentation au Gênes Yacht Show 2007 et aujourd'hui à Cannes Festival de la Plaisance di Cannes, ils ont reçu une distinction officielle. L'embarcation de 18,33 mètres propose deux cabines invités avec salle de bains privative, une cabine propriétaire pleine largeur avec fenêtre ouverte sur la mer et une cuisine arrière. Une fenêtre battante crée un seul espace ouvert avec le cockpit et le salon, optimisant le confort et la praticité des espaces à bord. Les concepts derrière l'aménagement extérieur et intérieur ont été particulièrement appréciés par le jury, qui a décerné ce prix en reconnaissance de la combinaison de la forme et de la fonction qui a toujours été une caractéristique fondamentale des yachts Ferretti. La soirée de gala s'est clôturée par la Yachts Parade, mettant en scène les nouveautés exposées au Salon Nautique de Cannes qui participeront à la prochaine édition du trophée.

Ferretti et Mochi en spectacle avec La Perla et Bulgari

Au Festival de Cannes de la Plaisance 2008, les lignes épurées des yachts Ferretti Yachts et Mochi Craft ont créé le décor d'une soirée intitulée « L'Excellence Italienne - Shooting à bord » organisée par le chantier de Forlì en collaboration avec La Perla et Bulgari. Propriétaires, médias et invités internationaux ont participé à un défilé de mode unique où des mannequins élégants portaient les toutes dernières collections "Prêt-à-porter" et "Beachwear" de La Perla, ainsi que de prestigieux bijoux Bulgari, à bord des yachts présents, dont le Ferretti Altura 840 et Dolphin 54 Fly Mochi Craft, pour leurs débuts internationaux à Cannes. Les interprétations libres et imaginatives de la couture La Perla, du style intemporel Bulgari et de l'élégance Ferretti Yachts et Mochi Craft - Cannes ont été une belle occasion pour les ambassadeurs de la qualité et du flair Made in Italy d'illuminer cette soirée nautique !


Grand Banks nomme un nouveau responsable de l'assurance qualité

Grand Banks Yachts a annoncé aujourd'hui la nomination de Matthew Wroblewski en tant que nouveau responsable de l'assurance qualité de la société. Son embauche reflète le fort engagement de Grand Banks à respecter les normes de qualité les plus élevées pour chaque yacht construit et livré aux propriétaires du monde entier. En tant qu'expert certifié Six Sigma Black Belt et Lean Manufacturing, M. Wroblewski s'ajoute à l'expertise de production de pointe de Grand Banks Yachts. Il a également fait ses preuves en tant qu'ancien responsable de l'assurance qualité chez Sea Ray Boats, où il travaille depuis 2003. M. Wroblewski est chargé de s'assurer que tous les nouveaux yachts répondent aux normes rigoureuses de la société en matière de construction, de savoir-faire et de performances. Il ajoutera également son expérience en tant qu'enseignant et praticien de Six Sigma et de la production allégée aux initiatives de croissance et d'efficacité de la production chez Grand Banks Yachts. En plus de son expérience professionnelle, M. Wroblewski est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université du Michigan et a obtenu son baccalauréat ès sciences tout en étudiant la gestion des opérations à l'Université de Miami en Ohio.

Maritimo remporte le White Marlin Open

Il a été salué comme le plus grand tournoi de billfish au monde, mais cette année, le prestigieux White Marlin Open avait une touche typiquement australienne avec CGI Finance, un sponsor majeur de l'événement, faisant campagne avec un Maritimo 550 Convertible. Plus de 300 navires et 1 500 pêcheurs ont participé à l'événement, avec des concurrents pêchant dans Ocean City, dans le Maryland et dans la région de Norfolk, en Virginie, jusqu'aux canyons de Wilmington. Le tournoi a offert plus de 2,2 millions de dollars de prix en argent ! Bien que nommé White Marlin Open, d'autres poissons ont été ciblés, notamment le thon, le wahoo et le marlin bleu. Un pêcheur à la ligne chanceux, Robert Lockwood, du New Jersey, a débarqué le deuxième plus gros poisson bleu jamais pêché, un poisson de 935,5 livres (425 kg). L'équipe de CGI, dirigée par Hervé Bonnet, président et chef de la direction de CGI Finance, s'est très bien comporté, occupant une place au classement pendant quatre des cinq jours du tournoi. Maritimo’s 550 Convertible, qui s'est imposé comme l'une des meilleures armes à feu sur la scène des tournois australiens, s'est comporté comme prévu. L'équipage de CGI a occupé la première place à un moment donné, grâce à un blanc de 71 lb (32 kg) débarqué le jour de l'ouverture. Le makaire blanc parcourait les eaux de l'océan Atlantique et de la mer des Caraïbes, pesant généralement environ 30 kg en moyenne, les femelles étant généralement légèrement plus grosses. CGI Finance agit à titre de principal financier de Maritimo USA et a été un « commanditaire diamant » du tournoi.


Numarine nomme un directeur général et un directeur marketing

Le constructeur de yachts de luxe Numarine, d'Istanbul, en Turquie, a nommé Rob Billington au poste de directeur général et Andre Esposito au poste de directeur des ventes et du marketing. Billington a précédemment travaillé en tant que chef de la production chez Princess Yachts et en tant que responsable de l'ingénierie chez le constructeur automobile Nissan. Esposito a travaillé avec Quick (Italie) et Glomex. Sa dernière affectation était celle de responsable du développement de marché chez Sealine. Fondée en 2002, Numarine construit des yachts de 55 pieds à 102 pieds (17 m à 31 m) de longueur. La société de capital-investissement Abraaj Capital, basée à Dubaï, a récemment acquis une participation de 50 pour cent dans la société.


Pershing Nouvelle campagne AdmCom

Seules les plus grandes idées se réalisent est le titre qui lance la nouvelle campagne Pershing créée par l'agence de communication intégrée AdmCom. Le concept est une continuation naturelle du thème « idée en mouvement » qui a eu tant de succès l'année dernière. Puissance, vitesse, innovation. Une vision qui se concentre sur le nouveau, l'inexploré, l'avenir et le besoin de s'améliorer et de se mettre constamment à l'épreuve. Pershing, c'est tout ça. Car les idées ne deviennent grandes que lorsqu'elles se transforment en actions concrètes et lorsqu'elles prouvent leur éclat en affrontant la réalité. Drapée dans un voile d'argent léger et brillant, la belle déesse “Idea” est un symbole d'énergie pure incarnée dans une forme humaine parfaite et dynamique. La star de la vidéo de l'année dernière est donc de retour, avec encore plus de majesté, pour affronter l'avenir avec confiance et chercher de nouveaux horizons et des moyens de rester en avance sur son temps. Elle évolue dans un environnement liquide indéfini où tout s'écoule à une vitesse plus élevée et où de nouvelles idées et métamorphoses se produisent constamment. L'idée en tant qu'inspiration derrière la philosophie et l'identité de Pershing est également le thème de la campagne de presse d'entreprise conçue spécifiquement pour les contextes non européens, tels que l'Amérique, l'Australie et l'Asie. Le même environnement liquide est représenté, mais dans un style plus représentatif pour célébrer l'image classique du yachting de luxe dans une touche dynamique et moderne. Les grandes idées ne restent jamais que des idées est le nouveau titre et l'esprit qui guide ces métiers, sous la forme d'une déesse élégante drapée d'argent. La nouvelle campagne de presse a été créée par AdmCom grâce à la direction créative de Maurizio Cinti et à la direction artistique de Manuel Dall’Olio, avec la rédaction de Silva Fedrigo et Massimiliano Pancaldi et la gestion de production par Alessandra Bigatti.


Riva remporte un prix à Cannes

Le protagoniste est le SportRiva 56’. Ce modèle, lancé en 2007 et qui a immédiatement rencontré un énorme succès, a remporté le prestigieux World Yachts Trophy dans la catégorie "meilleure mouche design de moins de 80 pieds". Le “Y” souhaité a été attribué par un jury spécialisé sélectionné par le groupe éditorial international LuxMediaGroup. Avec le SportRiva 56’, Riva s'est lancé un nouveau défi : concevoir un yacht avec un tout nouveau concept, du jamais vu auparavant. Le résultat est le SportRiva 56’ sportfly, un yacht qui intègre le concept de flybridge avec les lignes sportives d'un Open, tout en conservant le style inimitable de Riva, conçu par la main habile de Mauro Micheli avec l'équipe d'Officina Italiana Design . Un yacht suivant une philosophie unique de glamour sportif. Ce modèle est le premier d'une nouvelle ligne appelée SportRiva, dont les modèles seront définis par leur longueur. La collection SportRiva a été étudiée pour satisfaire les exigences des propriétaires qui, sans vouloir renoncer aux lignes d'un Open, préfèrent le confort d'un salon supérieur fermé et climatisé, idéal pour les pays à climat tropical. Une philosophie et un nouveau concept qui sont évidemment une formule gagnante ! Le prix a été fièrement remporté par le PDG de Riva, Ferruccio Rossi, et le vice-président Sales&Marketing, Francesco Frediani.


Riviera s'agrandit avec un nouveau centre de marché secondaire de 3,6 millions de dollars

Riviera a officiellement ouvert son nouveau centre de pièces de rechange de 3,6 millions de dollars sur le côté sud du siège social de la société à Coomera, dans le sud-est du Queensland. Lloyd et Liz Hillman, de la ville de Toowoomba dans le Queensland, qui ont possédé 12 Rivieras au cours des 23 dernières années, ont dévoilé une plaque pour ouvrir officiellement le centre qui a été conçu pour offrir une large gamme de services aux propriétaires de bateaux de luxe. Les Hillman ont acheté leur premier Riviera en 1985 et ont récemment pris livraison du numéro 12, un 4400 Sport Yacht. En présentant les Hillman, le nouveau directeur des opérations de Riviera, Michael Burke, a déclaré que le nouveau centre de pièces de rechange était un autre exemple de l'engagement continu de la société envers la grande famille des propriétaires de Riviera. Le directeur du marché secondaire, Michael Swain, a déclaré que le nouveau bâtiment au bord de l'eau, d'une superficie de 1 450 mètres carrés, offrira aux propriétaires de bateaux un service complet de personnalisation, d'entretien, de remise à neuf et de maintenance sur site. L'installation est également un centre pour un certain nombre d'autres unités commerciales de la Riviera, R Electronics fournit un service complet d'installation et de mise à niveau et R Interiors propose des ajouts, des mises à niveau et des rénovations d'intérieur et d'ameublement doux. Craft Coverings exploite également un service complet d'auvents extérieurs et de revêtements de meubles du Centre. Le service après-vente et le centre de service peuvent accueillir jusqu'à six bateaux sous abri. Un autre 2 500 mètres carrés de stand en dur peut accueillir six autres bateaux. Un deuxième bâtiment comprend deux baies séparées pour la peinture par pulvérisation et l'antifouling bi-composant. L'installation comprend également un pont élévateur mobile de 75 tonnes capable de manipuler des navires jusqu'à 6,5 mètres de large et environ 26 mètres (environ 85 pieds) de long. Un bras de marina de 13 postes d'amarrage est adjacent à la nouvelle installation. Plus de 250 000 $ ont également été dépensés pour l'efficacité de l'eau dans la nouvelle installation, y compris une usine de traitement de l'eau à la pointe de la technologie qui recycle 99 % de l'eau utilisée. Il existe également d'énormes réservoirs de stockage d'eau souterrains et des systèmes de dérivation des eaux de pluie pour récupérer les eaux de ruissellement des grandes zones couvertes.

Riviera conserve la coupe Bloodislow

Le personnel de Riviera a trouvé une riche veine de forme pour conserver le service de sang de la Croix-Rouge australienne ’s ‘Bloodislow Cup’’ – le Bledisloe pour les donneurs de sang. L'initiative philanthropique met en compétition les principaux employeurs du sud-est du Queensland Gold Coast pour trouver le lieu de travail qui compte les donneurs de sang les plus généreux de la ville. Riviera a récemment remporté le concours pour la deuxième année consécutive, avec un personnel faisant 434 dons sur 12 mois, ajoutant jusqu'à 217 litres aux fournitures indispensables de la banque de sang. Avec trois personnes bénéficiant de chaque don, l'équipe Riviera a potentiellement sauvé la vie de 1 302 personnes. L'équipe de Riviera a battu d'autres employeurs, notamment le conseil municipal de Gold Coast, Main Roads, Bartercard, Roamfree, Centrelink, Bunnings et Billabong dans le défi. Riviera et d'autres employeurs de la Gold Coast accordent au personnel des congés pour donner du sang. Le PDG John Anderson a déclaré que la "Bloodislow Cup" représentait une fière réalisation sociale pour l'entreprise et qu'elle occupait une place de choix dans la salle des trophées de la Riviera, remplie de distinctions de l'industrie obtenues au fil des ans. Riviera Trade Training Manager Tony Schmid organise le programme de don de sang au nom de l'entreprise. Zoe Bargh, agente de liaison marketing d'ARCBS, a félicité Riviera pour son soutien au programme.

San Lorenzo fête ses 50 ans

Sanlorenzo, expression intemporelle des yachts les plus luxueux de l'industrie du yachting, a fêté ses 50 ans (1958-2008) avec une soirée de gala organisée au Yacht Club de Monaco, haut lieu du yachting international de renom, qui a depuis cinq ans a accueilli les rassemblements de Sanlorenzo, un événement exclusif pour 250 invités internationaux sélectionnés. S.A.S. Le Prince Albert II, Président du Yacht Club de Monaco, a assisté à cet événement et a accueilli M. Massimo Perotti, PDG de Sanlorenzo, qui a présenté la rénovation des Cantieri Navali di Ameglia (Italie), qui en harmonie avec la zone de production de Sanlorenzo transmettra leurs des plans pour protéger l'environnement. Pour célébrer cet anniversaire, les invités de Sanlorenzo ont profité d'une soirée exceptionnelle, organisée au Club House du YCM, entièrement re-décoré pour cette occasion spéciale. Une carte d'exception a été imaginée par Arrigo Cipriani, propriétaire du célèbre Harry's Bar à Venise, et fils du créateur du cocktail "Bellini" et du Carpaccio. En fin de soirée, les invités ont pu bénéficier d'un service de voiture de courtoisie organisé par Lancia, partenaire officiel du Yacht Club de Monaco, qui a fonctionné toute la soirée avec une flotte de 10 voitures Lancia Delta. Le clou de la soirée a été un concert privé de Paolo Conte, qui a joué ses chansons les plus célèbres aux invités. Pour exposer ses beaux yachts, Sanlorenzo a réuni devant le YCM quatre bateaux de sa gamme : deux yachts faisant partie de leur gamme à semi-cylindres, les SD92 et SD122 (qui seront présentés en avant-première au salon nautique de Gênes en octobre) , ainsi que les gammes de modèles SL88 et SL108. Cinquante ans d'histoire qui confirment la qualité et les caractéristiques uniques de chaque navire, toujours construits sur mesure, jamais en série, adaptés aux exigences et aux exigences de chaque client. Pour souligner l'approche personnalisée de Sanlorenzo, il a été souligné que de nombreux chantiers navals en série construisent en un an plus de yachts que Sanlorenzo a fabriqués en 50 ans. Paolo Conte a résumé la soirée avec sa célèbre chanson : “it’s wonderful, its’ wonderful!”

San Lorenzo remporte le World Yacht Trophy 2008

Une reconnaissance importante pour le constructeur de yachts historique, San Lorenzo Yachts et le designer Francesco Paszkowski. Francesco Paszkowski, premier concepteur de yachts sur la scène internationale, a conçu le concept général, l'aménagement et l'intérieur du Sanlorenzo 40 Alloy, qui a remporté le “Innovation Trophy” et le “Best design Trophy” dans le “Flybridge over Catégorie 24 mètres”, décerné au yacht projeteur de 40 mètres du chantier historique basé à Viareggio lors des World Yacht Trophies 2008. La cérémonie s'est déroulée le 13 septembre à l'hôtel Carlton de Cannes à l'occasion de l'habituelle soirée de gala organisée par LuxMedia Group pendant le Festival de la Plaisance.


Sunseeker remet une médaille d'or à CJR Propulsion

CJR Propulsion, l'un des principaux fabricants et concepteurs d'hélices et de systèmes d'étranglement, a remporté le prix Gold Supplier of the Year de Sunseeker. Le PDG de Sunseeker, Robert Braithwaite, a remis à Marek Skrzynski et Phil Silva de CJR le prix en reconnaissance de l'excellente qualité de service de l'entreprise au cours des 12 derniers mois. En outre, Sunseeker a été particulièrement impressionné par la précision de la conception et de l'ingénierie des produits CJR’s obtenue directement grâce aux nouvelles hélices usinées CNC. Un leader mondial dans la conception et la construction de yachts à moteur de luxe, Sunseeker International occupe une position prééminente sur le marché maritime. CJR Propulsion est un fournisseur majeur de Sunseekerr. Avec plus de 75 ans d'expérience dans l'industrie, CJR a acquis une réputation mondiale pour sa qualité et sa fiabilité exceptionnelles, exportant ses produits dans plus de 60 pays, couvrant quatre continents. CJR dispose de la gamme de compétences, de logiciels de conception, d'outillage et d'équipements pour fabriquer des systèmes d'hélice et d'étrangleur haute performance et de qualité afin de satisfaire toutes les exigences des constructeurs de bateaux de plaisance.


Tiara annonce le lancement d'un programme de véhicules d'occasion certifiés

Tiara Yachts a annoncé le lancement de son programme très attendu Certified Pre-Owned (CPO). C'est l'un des premiers à être proposé par un constructeur dans l'industrie du yachting. Le programme CPO de Tiara Yachts est en cours de développement depuis deux ans. De nombreux aspects du programme ont été calqués sur des programmes similaires pour des marques de luxe haut de gamme, notamment BMW, Mercedes et Lexus. Les concessionnaires Tiara Yachts’ Marine Industry Certified et Platinum Customer Service seront les agents exclusifs de ce programme. Tiara déploiera les différentes composantes marketing et opérationnelles de ce programme auprès de leurs concessionnaires éligibles au cours des prochaines semaines dans le but d'offrir aux acheteurs d'occasion la possibilité d'en savoir plus sur ce nouveau programme.


Voir la vidéo: FERRETTI YACHTS 720 - Motor Yacht Review - The Boat Show